Kingdom Hearts News Adventures RPG
Nous cherchons actuellements des personnage pré-définis, des membres de l'Organisation et des personnages du jeu.

Kingdom Hearts News Adventures RPG

Incarnez votre héro préféré du jeu et faites-lui vivre de nouvelles aventures palpitantes
 
AccueilAccueil  PortailPortail  EncyclopédieEncyclopédie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Promenade digestive [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Princesse de Coeur
avatar
Féminin Bélier Cheval
Messages : 124
Date de naissance : 12/04/1990
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 27
Localisation : Cherchez-moi pour savoir où je me trouve ♥
Arme(s) : Sa Keyblade nommée Appel du Destin
Âge du personnage : 16 ans
Invocations : Karah
Présentation : Kairi est la septième princesse de cœur ainsi que l'une des sept gardiens, mais aussi la jumelle d'Ondine. C'est une jeune femme courageuse et intelligente qui cherche sans relâche ses deux amis Riku et Sora qui sont partis en essayant, une nouvelle fois, de la laisser de côté en l'abandonnant sur les ìles du Destin.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Soin et Lumière
Point fort: Ses amours, ses amis, son coeur, la lumière et sa magie
Point faible: Sa naïveté, les ténèbres, sa force et l'orientation

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Lun 12 Aoû 2013 - 19:09

Un jeu ? Ce n'était qu'un jeu qui avait mal tourné ?! Mais pourquoi ? Pourquoi lui cacher la vérité ? Kairi ne pu digérer ces paroles, mais elle préféra secouer sa tête pour confirmer les dires de la jeune fille. Voyant que quoi qu'elle puisse faire, rien n'allait dans son sens, elle voulu partir, mais l'un des domestiques de Mei et lui dit qu'il était préférable de l'examiner, de la soigner et que pour cela, il allait lui attribuer quelqu'un de compétant pour ce travail minutieux qu'il allait devoir accomplir. Lorsqu'elle su qui allait s'occuper d'elle, la demoiselle eût un petit sourire aux lèvres

"Alors vous avez décidé de m'achevez ? C'est gentil de votre part"

Kairi eût un petit sourire sarcastique, puis elle recula lorsqu'il voulu la soigner, ce qui fit qu'il dû mettre sa main sur son épaule pour lui faire comprendre que tout allait bien aller et qu'elle n'avait pas à s'en faire. Elle ne bougea pas et le regarda avec un regard inquiet ce saisir d'un coton et le poser sur elle pour la soigner. La jeune fille serra les dents, puis regarda du coin de l'œil les domestiques s'affairer au nettoyage de la pièce.

"Je... Je suis désolée... J'ai beau essayer de faire le maximum pour vous aider, à la place, je n'ai fais que vous ennuyer et vous créer des ennuis... C'est à cause de moi si ce sol est trempe, c'est aussi ma faute si Cosette est énervée, c'est aussi ma faute pour Elizabeth et... Hey ouvre pas la porte Tom !!!"

Au même moment où Paul allait lui désinfecter une autre partie de son corps, la jeune femme remarqua que Tom allait sortir de la maison. Sans réfléchir une seule minute, elle se précipita vers lui et se plaça entre lui et la porte d'entrée, ce qui fit que la demoiselle se retrouva le dos collé à la porte en face du jeune homme..

Pour une fois tu vas m'écouter ! Dehors, il y a une furie, si tu sors à présent, tu vas te retrouver dans le même état ! Tu vas donc me faire le plaisir d'attendre gentiment à l'intérieur le temps qu'elle parte se calmer un moment ! Depuis le début j'essaie de te prévenir et tu ne m'écoutes jamais ! T'a quoi dans le ciboulot ? Une pierre ?! Je te préviens, il faudra me passer sur le corps pour sortir, je ne bougerais pas d'ici !"

Kairi fronça les sourcils, puis elle fit apparaître sa Keyblade pour la mettre devant elle pour lui montrer qu'elle ferait tout son possible pour lui éviter un tête à tête avec une Cosette en colère. Bien sûr, elle ne savait pas qu'il était un homme pouvant envelopper son corps de feu pour se protéger et qu'il n'aurait aucuns soucis avec Cosette, toutefois, même si elle aurait su cette information, elle ne l'aurait quand même pas laissé sortir. Pauvre Paul, a peine avait-il endosser le rôle de médecin qu'il avait déjà perdu sa patiente, comme quoi, il n'avait pas de chance. En ce moment, ce n'était pas d'un médecin qu'avait besoin la jeune fille, mais d'un psychologue qui pourrait canaliser son désespoir entre quatre murs d'un hôpital psychiatrique, comme quoi, on est tous fou à sa façon.

"Au faites, j'espère que tu n'as pas été trop secoué par la vague et que tu n'as pas eût de problèmes de respirations, car j'ai dû me servir d'une capacité spéciale qui m'a permit de voler un pouvoir à ma sœur, vu que je n'ai pas sa puissance, je n'ai pas réussi à contrôlé sa technique, mais mon but n'était pas de vous noyer. Pourquoi es-tu toujours si sérieux ? La vie elle est faite pour sourire et s'amuser pas pour marcher toujours au pas et prendre tout au premier degré"

La miss était plus que sérieuse en lui disant ces paroles en étant presque indignée qu'il ne soit aussi sérieux, c'était sûr qu'en vivant avec deux jeunes gens décontractés et blagueurs, il était tout à fait compréhensible qu'elle avait de la peine à concevoir la vie droite et inébranlable comme celle d'un soldat.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Homme Dragon
avatar
Masculin Cancer Rat
Messages : 41
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 26/06/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Lun 12 Aoû 2013 - 22:58

Tom ne fait pas attention à ce que faisait les enfants, leurs majordomes et Kairi qui était rentrée à l'intérieur. Il allait ouvrir la porte quand Kairi lui hurle de ne pas le faire. Le rouquin se retourne vers elle et la voit se mettre devant la porte pour lui bloquer la route et lui interdire de sortir tout en faisant apparaître une keyblade de sa main. Tom garde un air impassible et dit : "Qui que ce soit dehors, je sais me défendre, je sais me battre et vous n'avez pas à m'ordonner quoi que ce soit".

"En plus, Mulan va s'inquiéter si on ne rentre pas!"

Kairi avoie alors être l'autrice de la vague et s'en excuse avant de lui poser des questions qui agacèrent Tom qui montre un air à la fois agacé et en colère.

"Ça ne vous regarde pas! Je n'ai pas de comptes à vous rendre! Maintenant, que vous le vouliez ou non, je vais sortir et personne me retiendra!"

Mushu, sentant la chaleur du corps du jeune homme monter, descend de ses épaules et se met à coté de Kairi. Le rouquin met alors son corps en feu et s'envole. Il fixe le mûr au-dessus de la porte d'entrée et envoie des lasers rouges avec ses yeux rouges embrasés pour faire un cercle. Il se rapproche du mûr et lui donne un coup de pied pour le faire tomber, laissant un trou bien rond qui laisse passer la lueur du jour. Il passe dans l'ouveture circulaire qu'il a fait pour se retrouver dehors où il voit Cosette qui semble vraiment énervée. Ne voulant pas laisser Mushu et Kairi dans ce lieu, il se dit qu'il devait la neutraliser pour régler le soucis. Il aterrit derrière elle en éteignant son corps et en croisant ses bras et dit : "A votre place, je me calmerais".

Pendant ce temps, Mushu regarde Kairi.

"Excuses-le, il n'a pas eu une vie facile".

Au même moment, un homme habillé d'un long menteau noir et dont le visage est dissimulé sous une capuche apparaît dans un brouillard de ténèbres à coté de Mei, se penche vers elle pour que sa tête soit prêt de son oreil et lui chuchotte : "Ce garçon s'est montré odieux avec vous. Il vous insulte, vous menace, veut vous chasser, vous donne des ordre sous votre toit, détruit votre maison. Vous pensez que lui-même à une tête à venir de ce monde? Non, c'est loin d'être le cas. Si vous vous devez partir car vous ne venez pas de ce monde, pourquoi lui ne partirait pas avec vous vu que c'est également son cas. Surtout qu'il est de noble sang comme vous. Ainsi, il pourrait être un de vos nouveaux jouets et vous pourrez ainsi punir son insolence".

L'homme se redresse et disparaît comme il est apparut.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de Cristal
avatar
Masculin Gémeaux Singe
Messages : 186
Date de naissance : 20/06/1992
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 25
Arme(s) : Dague
Âge du personnage : 250 ans
Invocations : Illusion

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Mar 13 Aoû 2013 - 2:13

Fort heureusement, Kairi ne poussa pas le moindre début de son de douleur lorsque Paul lui administra son désinfectant. Nul doute que le domestique aurait paniqué et se serait répandu en excuses, se serait maudit et aurait même essayé de mettre fin à ses jours pour ne pas vivre dans la honte. Donc, remercions la force de Kairi.

Tout le monde s'affairait à rendre la maison dans un meilleur état. Cela prendrait du temps comme Sébastian le craignait. Enfin, tout le monde, non pas vraiment. Les enfants restaient bien au chaud à siroter leur thé. Seule Elizabeth restait soucieuse. Elle avait bien eu l'impression que Kairi n'avait pas apprécié qu'elle mente. Et voilà une belle complicité qui s'éteignait. Si seulement elle avait été sincère. Mais il fallait choisir et dans l'urgence, on ne faisait pas toujours le bon choix. De toute façon, elles avaient beau bien s'entendre, elles n'auraient sans doute jamais pu rester amies. Pas elle dans cette maison, et Kairi hors d'elle. Elle était très triste de ce constat, mais il fallait s'y faire. Il était juste dommage d'en arriver là, elle qui n'avait plus eu d'amies depuis sa venue ici.

A côté, Kairi et Tom semblaient se disputer. Cette journée ne pouvait pas être plus mouvementée. Il y a en tout cas une seule façon véritablement naturelle de sortir d'une maison: par la porte. Alors en découper les murs pour s'envoler par le trou ainsi créé, voilà qui n'était pas vraiment habituel. Avec le vide spatiale et le froid stellaire, (ou l'inverse), il était encore moins question de s'envoler tant que ce trou resterait là. Encore des tâches en plus, encore du temps perdu.

Mais le pire était encore à venir. Cosette était bien décidée à rentrer dans la maison et terminer ce qu'elle avait commencé. C'est à dire massacrer Kairi, la réduire en charpie, en petits morceaux qu'elle balancerait à ses chiens, si elle en avait.

-Si tu ne m'ouvres pas, je vais souffler et la maison va s'effondrer ! Plaisanta t-elle avec cynisme.

Elle se concentra et laissa les ténèbres tournoyer autour d'elle, entre ses bras et son corps et ses jambes. Elle était prête à laisser les sans-coeur enfoncer la porte à grands coups de corne. Ce fut à cet instant que Tom apparut. Elle le dévisagea en laissant retomber les ténèbres qu'elle venait d'invoquer. Trop tard. Une ombre sans-coeur venait d'apparaître. Elle l'attrapa et le prit dans ses bras comme un bébé et lui gratta la tête avant de demander:

-Eh toi le tout feu tout flamme. Je me calme si je veux. J'ai été humiliée et je ne me calmerais que lorsque j'aurais eu réparation. Tu penses avoir déniché le gros filon ? La cache du seigneur des Ténèbres ? Tu l'as senti toi-même. Laisse-moi te dire que je n'ai aucune idée de ce que Mei ou ses gamins ont à voir ou non avec les Ténèbres. Mais en revanche, si tu veux des Ténèbres, avec moi, tu vas être servi !

Elle pointa Tom du doigt et le petit sans-coeur se disloqua et les ténèbres issus du sans-coeur tournoyèrent autour d'elle avant de se jeter dans son doigt. Aussitôt, elle rabattit ses bras contre elle et d'un coup sec, déploya ses bras, laissant les ténèbres jaillir d'elle, d'abord en l'air pour lui retomber dessus et aller et venir.

-Nul feu ne brûle plus fort que la haine !

Elle s'envola comme assise sur un nuage de ténèbres avant de mitrailler le sol de ses ténèbres.

Pendant ce temps, dans la chambre de Mei, celle-ci entendit quelqu'un lui chuchoter à l'oreille. Quand la voix cessa de chuchoter, Mei releva la tête de sous ses bras et essuya ses yeux d'un revers de manche en reniflant.

-Encore et toujours des voix dans ma tête... Mais pas les mêmes. Bah. Pourquoi les écouter ? Je suis bien trop fatiguée pour m'occuper de Tom. Et pourquoi faire ? Qu'il me haïsse encore plus ? Boarf. De toute façon, il n'est même plus chez moi, je ne peux plus faire grand chose. Et la punition n'est pas vraiment mon dada. C'est quand même moi qui ait commencé, c'est moi qu'on devrait punir. Oh oui, panpan culcul. Rit-elle.

Mei saisit son pistolet, se leva, se mit devant son miroir et plaça le pistolet sur sa tempe en enclenchant le chien. Tremblante, elle retint sa respiration... Et soudain... PAN, elle tira sur son reflet dans son miroir. Elle jeta son pistolet sur son lit avant de se jeter dessus et de prendre son oreiller entre ses bras pour s'y emmitoufler le visage. Dieu qu'elle pouvait se haïr.

-Et zut... Cette voix n'a fait que me rappeler à quel point je me hais. Elle a bien enfoncé le clou au sujet de ce Tom et maintenant, j'suis partie pour passer ma journée au lit. On aura ptet épongé la maison de toute cette eau mais mes draps ne seront pas secs demain. Maugréa t-elle entre les plis du coussin avant de recommencer à pleurer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Princesse de Coeur
avatar
Féminin Bélier Cheval
Messages : 124
Date de naissance : 12/04/1990
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 27
Localisation : Cherchez-moi pour savoir où je me trouve ♥
Arme(s) : Sa Keyblade nommée Appel du Destin
Âge du personnage : 16 ans
Invocations : Karah
Présentation : Kairi est la septième princesse de cœur ainsi que l'une des sept gardiens, mais aussi la jumelle d'Ondine. C'est une jeune femme courageuse et intelligente qui cherche sans relâche ses deux amis Riku et Sora qui sont partis en essayant, une nouvelle fois, de la laisser de côté en l'abandonnant sur les ìles du Destin.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Soin et Lumière
Point fort: Ses amours, ses amis, son coeur, la lumière et sa magie
Point faible: Sa naïveté, les ténèbres, sa force et l'orientation

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Mar 13 Aoû 2013 - 17:40

La jeune fille ne disait rien et ne bougeait pas, malgré tout ce que pouvait lui dire Tom, rien n'y changeait, elle ne le laisserait pas passer, c'était beaucoup trop dangereux de sortir, surtout avec cette sorcière qui attendait dehors. Voulant tout de même sortir, Tom s'en alla à sa façon, ce qui impressionna Kairi, comment était-il capable d'accomplir un tel prodige ? La jeune fille était stupéfaite et un peu admirative, mais ça, elle ne le lui dirait pas, ça lui ferait trop plaisir. Mushu lui expliqua par la suite que le jeune homme n'avait pas eût une vie facile et il s'excusa à sa place. Kairi soupira, puis elle fit disparaître sa clé géante.

"Ce n'est pas parce qu'il a eu une vie compliquée qu'il doit se comporter ainsi envers tout le monde ! Même si je sais que nous ne pouvons pas nous entendre, j'ai toujours cherché à le protéger, il pourrait m'être reconnaissant ! Il n'en fait qu'à sa tête et il est trop sérieux, comment tu peux le supporter alors que tu n'es pas du tout comme lui ? Je pense qu'il aura besoin de toi dans son combat, après tout, on a toujours besoin de la sagesse et de la puissance destructrice d'un noble dragon !"

Après avoir eût les réponses qu'elle voulait obtenir de la part de Mushu, elle déverrouilla la porte, puis l'entre-ouvrit et prit délicatement, voir même en tremblant, le petit dragon rouge dans ses mains pour le déposer hors de la maison. Lorsqu'elle fût sûre qu'il était bien dehors, la miss referma la porte et la verrouilla à nouveau derrière elle. Du côté de Tom, lorsque les ténèbres commencèrent à l'entourer et que le sol se fit mitrailler du même élément, une petite partie du sol, pas très loin de la maison, était protéger par cette puissance à cause d'une petite lumière qui brillait et résistait pour tenir le coup du mieux qu'elle le pouvait. Cette lumière provenait du bracelet qu'avait fabriqué Kairi pour Tom, cette dernière l'avait laissé tombé sans le faire exprès lorsque Cosette avait voulu la massacrer, cet objet, s'il pouvait s'en approcher, pourrait lui servir à ce battre. Pendant ce temps, Kairi retourna auprès de Paul et des autres enfants en ayant l'air désolée.

"Désolée docteur, je vous ais fait faux bon, vous n'avez pas fini de m'examiner, j'ai encore deux-trois blessures qui n'ont pas été soignées... Elizabeth ne t'en fait pas, tout va bien ! Ne t'en fait pas mon amie, je vais bien, j'attend toujours ce que tu m'as promis"

Spoiler:
 

Kairi s'était retournée vers la jeune fille et lui avait fait un signe de la main en ayant l'air de se sentir mieux, même si elle avait menti, ce n'était pas grave, elle comprenait, après tout, même si au début ça fait mal, l'importance c'est de tirer un trait sur le passé et d'oublier. Suite à ces paroles, la demoiselle ferma ses yeux et lui fit un grand sourire qui dura quelques minutes, puis elle se calma et ouvrit à nouveau ses yeux et se tourna vers Paul pour le regarder avec un regard soucieux.

"Tu te plantes pas hein ? Tu fais comme avant ok ? Sinon, comment tu as pu être engagé comme majordome alors que tu es une catastrophe ambulante ? Je... j'espère que je ne t'ai pas vexé, mais plus je te côtoie et plus je me pose la question, bon au moins, tu amuses la galerie, c'est déjà pas mal"

Elle lui fit un petit sourire timide, puis se rendit compte que Mei n'était pas dans la pièce, où pouvait-elle bien être ? Bon elle ne se faisait pas du soucis pour elle, après tout, c'était une grande fille, elle savait se débrouiller toute seul et peut-être qu'elle avait dû s'absenter pour une bonne raison, qui sait, on a toujours une bonne raison de s'absenter, surtout si c'est pour se changer les idées et être un moment au calme pour penser à autre chose.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Homme Dragon
avatar
Masculin Cancer Rat
Messages : 41
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 26/06/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Mar 13 Aoû 2013 - 22:19

Mushu baisse les oreilles en entendant les paroles de Kairi qui ne semblait pas vouloir comprendre les raisons pour lesquelle Tom est devenu si sérieux, ni pourquoi ils sont devenus amis. Le petit dragon rouge répond : "Le soucis est qu'il ne veut pas être protégé, il veut protéger les autres. C'est pour ça qu'il a refusé votre aide. J'avoue que moi-même quand il arrivé dans ce monde je ne le supportait pas, mais d'un autre coté, ça m'attristait de le voir s'isoler et ne pas être accepté par les habitants de ce monde qui lui était inconnu, alors j'ai décidé d'essayer de mieux le connaître et de l'aider à s'intégrer, c'est ainsi qu'il a rejoind l'armé impérial sous la tutelle de Mulan et du capitaine Shang. Quand il fut plus en confiance, il m'a raconté son passé donc je comprenais mieux pourquoi il est devenu comme ça. C'est un bon garçon au fond, il y a juste de mauvaises circonstances de sa vie qui l'ont changé. Et ne me crois pas si sage que ça, j'ai déjà fait des bétises dans ma vie".

Alors que Kairi le fait sortir pour qu'il aide Tom, l'homme à capuche réapparait à coté de Mei. Il se saisit du miroir qu'elle a brisé. Celui-ci s'entoure d'un brouillard de ténèbres et se répare. Il lui tendit et dit : "Je ne suis pas une simple voix. Ne soyez pas trop dure avec vous-même. Ce garçon n'aime rien ni personne. Qu'il s'agisse de vous ou d'un autre, il agirait pareil, vous avez bien vu sa réaction envers la princesse de coeur? Ce garçon est une plaie pour vous, pour votre entourage et votre maison. Il ne mérite pas de vivre, il mérite de souffrir autant qu'il vous a fait souffrir, souffrir jusqu'à en mourir. Il n'est peut-être plus dans votre logis, mais il n'est pas loin, il est même tout près puisqu'il est juste devant".

Au même moment, Tom recule en voyant la fille faire apparaître un sans-coeur et le prendre comme un simple animal innofensif. Il ne répond à rien à son discour mais fut surpris par l'attaque que lui envoya Cosette avec les ténèbres à plusieurs reprises. Le rouquin fut tellement concentré à éviter les charges qu'il ne vit pas l'espace de lumière. Il s'éloigne en sautant vers l'arrière pour reculer, fait apparître dans sa main le Juusatsu et le plante au sol au moment où Cosette dit que la haine brule plus fort que n'importe quel feu. Le rouquin la regarde d'un air déterminé et dit : "A votre place, je ne parirais pas là-dessus! ÉRUPTION!"

Un geyser de lave jaillit alors de sous les pieds de Cosette. Mushu, qui voit la scène, trouve au sol le bracelet de Kairi qu'elle avait voulut donner à Tom quelques minutes plus tôt.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de Cristal
avatar
Masculin Gémeaux Singe
Messages : 186
Date de naissance : 20/06/1992
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 25
Arme(s) : Dague
Âge du personnage : 250 ans
Invocations : Illusion

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Mer 14 Aoû 2013 - 17:30

Cosette avait changé de plan. Pour se passer les nerfs, il y avait un jeune homme plus que prêt à subir sa colère. Ou disons plutôt que lui ne fuirait pas. Il ne se laisserait pas faire, au risque de l'énerver davantage, mais elle aurait au moins l'occasion de tester sa force. Cosette tirait devant elle, sans vraiment prendre le temps de viser, juste pour déchaîner son pouvoir. Mais elle ne put que constater que Tom avait d'autres solides arguments. Un geyser de lave vint lui griller les pieds. N'eut été les ailes d'un pirate sans-coeur volant, elle aurait brûlé sur place. Une fois les pieds au sol, elle fit une bise au sans-coeur avant de prendre une pose distinguée avant de sourire et de balancer une nouvelle salve de tirs ténébreux.

Kairi était retournée auprès du cercle autour du feu. Paul put, avec hésitation, reprendre où il en était. A vrai dire, il aurait sans doute préféré ne pas continuer. Il apposa encore son coton d'alcool sur les griffures. Il y avait plus de peur que de mal. Mais la prudence voulait qu'il fallait désinfecter. Timide et pas confiant, Paul tâchait de faire au mieux. Mais il lui arrivait de vider la bouteille sur le coton ou d'échapper le coton de ses doigts tremblants. Heureusement qu'il ne devait pas faire une piqûre ou pire, opérer.

Quant à Elizabeth, elle était déjà plus rassurée. Distraite, elle chercha un instant ce que Kairi attendait, qu'est ce qu'elle avait promis. Et elle se rappela enfin.

-Cielu ! Il faut que j'aille chercher quelque chose dans ma chambre. Tu veux bien me donner la clé ?

-Quoi ? Pourquoi ? Qu'est ce que...

-Merci, Cielu ! Clama t-elle en attrapant la clé et en embrassant Ciel sur la joue. Puis, elle se rua dans les escaliers.

Kairi s'adressait à Paul. Celui-ci ne semblait pas offusqué de la question de la jeune fille. Il semblait un peu triste. Mais cela ne semblait pas être de la question en elle-même mais de quelque chose de plus intérieur. Comme s'il hésitait à en parler.

-Madame Misaki m'a aidé quand j'ai eu besoin d'elle. J'ai une dette envers elle que je tâche de m'acquitter. Madame Misaki pense que je suis capable de la rembourser simplement en entretenant la maison mais je ne réussis rien de ce que je fais. Pour autant, elle continue à m'encourager. Alors je continue à travailler comme domestique... Et puis... Jamais je ne pourrais quitter madame Misaki. Même si je voulais faire autre chose, je suis trop attachée à elle. Je souhaite simplement qu'un jour elle puisse être fière de moi.

Pendant ce temps, Mei sortit les yeux des plis de son oreiller. Elle se redressa et s'assit sur son lit pour regarder l'homme mystérieux à ses côtés qui lui tendait son miroir... Un peu encombrant. Elle tendit la main et toucha le manteau de l'homme, comme pour s'assurer qu'il était bien là. Elle pouvait voir son reflet, c'était dégoûtant. Un vrai sadique, ce mec.

-Tu ne me comprends pas, gueule d'ange. Pour que je puisse faire m'occuper de Tom comme avec Kairi, il faut qu'il soit DANS ma maison. C'est plus facile, car en dehors, c'est plus difficile et je suis trop crevée pour ça.

Elle se releva et alla à la fenêtre en croisant les bras. Dehors, elle pouvait voir Cosette et Tom qui s'affrontaient. Peu importait leur duel. Elle savait que Cosette, même si elle perdait (et elle perdrait sûrement), ressortirait malgré tout de ce combat vivante. Mais tout était mieux à regarder que d'écouter ce personnage qui semblait penser qu'il pourrait manipuler Mei, alors que c'était elle qui manipulait les gens. A sa connaissance, cela faisait bien longtemps que quelqu'un n'avait pas eu l'audace de venir lui glisser des propos insidieux comme celui-ci.

-Plutôt que d'essayer de me faire faire ce que je ne veux pas par des sifflements de serpents, tu devrais essayer l'autre méthode. Le conseil des ombres, dont je suis la chef, accepte les propositions de meurtre ou de faire souffrir les autres, contre compensation. En revanche, je te préviens, ce que je brise: cela ne se répare jamais.

Elle tira un coup de pistolet dans le miroir pour le briser à nouveau.

-D'ici là, je ne vois qu'une seule nuisance dans cette maison, et c'est toi. Alors tu parles affaires ou tu quittes ma chambre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Princesse de Coeur
avatar
Féminin Bélier Cheval
Messages : 124
Date de naissance : 12/04/1990
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 27
Localisation : Cherchez-moi pour savoir où je me trouve ♥
Arme(s) : Sa Keyblade nommée Appel du Destin
Âge du personnage : 16 ans
Invocations : Karah
Présentation : Kairi est la septième princesse de cœur ainsi que l'une des sept gardiens, mais aussi la jumelle d'Ondine. C'est une jeune femme courageuse et intelligente qui cherche sans relâche ses deux amis Riku et Sora qui sont partis en essayant, une nouvelle fois, de la laisser de côté en l'abandonnant sur les ìles du Destin.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Soin et Lumière
Point fort: Ses amours, ses amis, son coeur, la lumière et sa magie
Point faible: Sa naïveté, les ténèbres, sa force et l'orientation

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Mer 14 Aoû 2013 - 19:45

Pauvre Tom, il avait toujours été tout seul, Kairi comprenait à présent pourquoi il agissait ainsi, ce qui la fit prendre qu'elle l'avait peut-être mal jugé, mais après tout qui ne le ferait pas ? Il était si froid et sérieux qu'il était dur d'avoir envie de devenir son amie. Toutefois, décoincer les personnes trop sérieuses et ouvrir leurs cœurs pour les aider à changer était ce qu'elle savait faire de mieux, enfin avec ceux et celles qui étaient réceptif. Quelques minutes plus tard Paul répondit à sa question après l'absence d'Elizabeth qui était partie en donnant un petit surnom affection à Ciel, ce qu'elle trouva très mignon. Quant au majordome, Kairi comprit enfin pourquoi il était là et ça la fit sourire.

"Oh je comprend mieux ! Vous commencez vraiment à me faire douter à force de dire autant de bien de Mei. Pourquoi se comporte-elle mal alors qu'elle a l'air d'une si grande bonté ? Ta maîtresse est étrange... Voilà je crois que c'est bon, merci beaucoup Paul, tu as rempli ta mission avec succès !"
Spoiler:
 

Déclara la demoiselle en reculant, puis en riant un peu en tournant sur elle-même avant d'entamer une de ces nouvelles chansons qu'elle avait apprises ou inventées. Lorsqu'elle eût terminé, elle fit un grand sourire à Paul en hochant la tête positivement, comme pour lui dire que sa chanson était une sorte de remerciement, de récompense pour ce qu'il avait fait pour elle et elle espérait qu'il apprécierait.

"Désolée Paul, mais pour le moment, il m'est impossible de sortir et puis, j'attend le retour d'Elizabeth avec impatience ! Alors est-ce que je peux t'être d'une quelconque aide dans tes tâches ménagères ?"

Puisqu'elle devait tuer le temps, autant chanter, s'amuser et surtout aider les autres, enfin si Paul le lui permettait, car en effet, ce n'était pas à une princesse de devoir se salir les mains, mais plutôt aux majordomes. Tout en attendant sa réponse, Kairi observa la pièce et en voyant les autres enfants être aussi silencieux, la demoiselle se demandait si de temps en temps ils s'amusaient, pauvre Elizabeth elle devait terriblement s'ennuyer avec eux ! En ayant cette pensée à l'esprit, Kairi eût l'air un peu triste, puis elle dirigea son regard en direction de la porte en espérant que Tom revienne victorieux de ce combat improvisé.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Homme Dragon
avatar
Masculin Cancer Rat
Messages : 41
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 26/06/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Mer 14 Aoû 2013 - 23:31

Cosette réussit à éviter l'attaque de Tom à l'aide d'un sans-coeur volant avant d'atterrir plus loin et recommencer ses charges de ténèbres sur le jeune homme. Celui-ci fait des roulades et des sauts sur le coté pour éviter les attaques. Mais au bout d'un moment, il ne vit pas une attaque et se la reçoit sur son épaule gauche. Il lache un léger cri de douleur et se tiens son épaule en fermant les yeux et en faisant une grimace de douleur et serre des dents pour retenir son cri de douleur. Il retire sa main et voit un peu de sang couler de son bras qui avait une coupure profonde. Il secoue sa tête pour se reprendre et regarde Cosette. Il ouvre la bouche et envoie un puissant jet de flamme qui sort de sa bouche. Pendant ce temps, l'homme en menteau noir écouta Mei sans bronché. Quand elle eut finit, il éclate de rire et dit : "Je voulais vous donner un peu de réconfort mais c'est à croire que vous êtes aussi buté que ce petit soldat. Bref, puique vous le préférez, parlons affaire dans ce cas. Que vous vous occupiez de Tom comme de Kairi et qu'il s'en sorte vivant? Ho non, je ne veux point cela. Ce que je veux, c'est sa vie ou, si vous préfrez ces termes, qu'il meurt, dans la pire des souffrances. Et comme compensation, ce que je peux proposer c'est de réparer les dégâts causés envotre demeure. Une de vos invitées semble déjà se charger de lui à l'extérieur. Pourquoi pas tout simplement lui demander de le mener à l'intérieur, cela ne fait pas beaucoup de chemin. A moins que vous préférez confier la tâche à un de vos majordomes. Peu importe les méthodes que vous utiliserez du moment que la tâche est accomplie".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de Cristal
avatar
Masculin Gémeaux Singe
Messages : 186
Date de naissance : 20/06/1992
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 25
Arme(s) : Dague
Âge du personnage : 250 ans
Invocations : Illusion

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Jeu 15 Aoû 2013 - 16:21

Cosette pensait avoir déjà terminé. Ses tirs ininterrompus avaient finis par toucher Tom. Et quelle vision onirique de voir soudainement un peu de sang s'échapper de son épaule blessée. Elle cessa de tirer et sourit, contente d'elle-même. Finalement, elle arriverait peut-être à passer ses nerfs juste en s'occupant de ce gamin prétentieux. Elle s'avança comme pour venir lui donner le coup de grâce. Ou au moins continuer de jouer avec lui en le torturant de plus près. Quelques coups de dague pour le faire souffrir, lui ouvrir le ventre, lui griffer le visage jusqu'à l'os, le rendraient moins fier.

Mais soudain, par surprise, Tom répliqua et cracha du feu. Elle eut tout juste le temps d'invoquer un sans-coeur bouquiniste pour parer le feu avec son livre. Mais la force du feu était telle qu'il passait sur les côtés, et une flamme vint caresser son visage, brûlant du même coup le fil de lin retenant son bandage. Celui-ci tomba de son oeil et elle se retrouva à nouveau aveugle.

Elle explosa de rage avant de tomber sur les genoux et de chercher à tâtons son bandage. Sans lui, elle ne voyait rien, et c'en était fini d'elle. Elle se sentait soudainement aussi impuissante et incapable d'agir ou de comprendre, que le jour où son fiancé lui avait ôté la vie par amour, sans qu'elle puisse vraiment imaginer que cela puisse se produire.

-Non, non, non, non, non, NON ! Répéta t-elle très vite en paniquant.

Pendant ce temps dans la maison, les dires de Kairi firent réagir Ciel. Il pouffa de rire discrètement avant de déclarer:

-Et vous auriez bien tort de penser qu'elle est bonne, comme vous dites. Mei est comme tout le monde, elle peut faire preuve de bonté, mais elle est avant tout une personne amère qui n'a aucune considération pour les humains et la vie. Un jour, elle vous embrassera de toute son affection et le jour d'après, elle sera celle qui vous poignardera dans le dos. Pas uniquement parce que la bonté lui permet de vous manipuler, mais parce qu'elle est inconstante. Il vaut bien mieux voir en elle une personne dangereuse qu'une bonne personne. Et profiter des rares moments où elle est une "bonne personne". La considérer comme quelqu'un de bien, c'est dangereux.

-Les enfants ici présents sont les seuls qui peuvent se vanter de n'avoir jamais rien connu d'autre que son affection sans bornes.

La jeune fille se mit alors à danser et chanter sous les yeux désabusés de Ciel qui devait sûrement la prendre pour une folle. Quant à Alois, il semblait qu'il devait se retenir d'éclater de rire. Difficile à dire si Paul qui rougissait comprenait si c'était un remerciement. Elle se proposa pour aider.

-Mais vous êtes notre invitée. Ce serait impolie de ma part de vous demander de nous aider.

-Kit d'accord. Kit polie. Kairi Silteplaît invitée. Kairi peut-être pouvoir juste remplir seau à Kit ? Paul tout renverser quand Paul porter seau.

-Ne sois pas bête, Kit. Tu peux aller en chercher toi-même.

-Mais Kit petits bras. Pas fort. Et Kit pas aimer descendre dans cave.

Alors qu'ils se disputaient, Elizabeth redescendit avec un petit coffret dans les mains et un grand sourire aux lèvres.

-En paiement de ton aide, je te propose une bourse pleine de gils ou bien cette jolie bague qui permet de retrouver ton chemin dans les recoins les plus obscurs, ou bien cette fleur qui ne fane jamais. On va dire que c'est un symbole de notre amitié. Oh et puis, allez, tiens, je te donne tout.

-Quoi ? Même les gils ? Et que nous vaut cette générosité excessive, Lizzie ?

-Cielu ! Des sans-coeur m'ont attaqué. Elle m'a aidé, ça mérite une récompense, tu n'es pas d'accord ?

-Peut-être, mais je trouve que tu en fais trop.

-Bon, la moitié de la bourse alors ?

Pendant ce temps, Mei se doutait que l'homme devant elle n'avait rien de catholique. Et même qu'il pensait avoir le dessus sur elle. Ce misogyne pensait sans doute qu'une fille éplorée était une cible facile à manipuler. C'était mal connaître Mei. Ce n'était pas parce qu'il avait réussi à la trouver lors d'un de ses rares moments d'intimité, barrières baissées, qu'il pouvait en disposer comme il voulait.

-Bien. Mais votre compensation semble bien faible. De plus, hormis un petit trou au dessus de la porte... Oui, Mei arrivait à connaître tout ce qu'il se passait dans sa maison, sans le voir. Ca fait peur, hein ? -Quels dégâts pourriez-vous réparer ? Vous semblez bien avare. Pour un boulot comme ça, cela mérite bien plus. Ce n'est pas une gamine comme moi qui vais vous apprendre que le monde tourne autour de l'argent. De plus, le conseil des ombres ne travaille pas sur commande. Nous avons nos moeurs. Donc, si vous voulez que je vous aide, il va falloir que vous nous disiez qui vous êtes et pour qui vous travaillez. Les raisons de votre grief contre Tom serait appréciable également.

Le conseil des ombres renseignait et, accessoirement, de temps à autre, tuait. Mais ce n'était pas par plaisir ou à la moindre demande. Ils n'étaient pas des assassins sans foi, ni lois, pas plus des mercenaires. Le meurtre d'un humain devait être justifié par le fait que la victime avait commis des atrocités, représentait un danger. Bref, tuer un paysan qui jour après jour se contentait de ramasser son blé sans faire d'histoires, ce n'était pas le genre de cibles que le conseil acceptait. De plus, Mei n'acceptait aussi que par plaisir ou que si cela l'intéressait d'un point de vue personnel. Et ce mec-là ne lui plaisait pas du tout. Il devrait être très convaincant pour qu'elle accepte.

En effet, Mei n'appréciait pas Tom, certes. Mais elle était convaincue que Tom était de ceux qui était capable d'accomplir de grandes choses pour peu qu'il se débarrasse de son caractère et de ses valeurs guindées. La mort d'un soldat comme lui serait synonyme d'un changement d'équilibre dans la balance du combat entre le bien et le mal. Ce n'était donc pas le genre de choses à prendre à la légère. Et Mei n'était ni le bien, ni le mal et n'avait aucun intérêt à faire pencher la balance d'un côté ou de l'autre. Au contraire, la maintenir en équilibre garantissait une guerre sans fin dont elle se lavait les mains tout en s'en délectant.

-Butée ? Oh oui, plus que tu ne le penses. On a tous nos petites valeurs. Mais tu sais, tu ne joues pas tes cartes très finement. Croire que tu peux me manipuler juste en me parlant. Révise ta technique de drague... Première erreur: tu déboules chez moi sans prévenir. Deuxième erreur: tu ne montres pas ton visage. Troisième erreur: tu ne te présente pas. Difficile en ce cas d'accéder à tes demandes. Ici, ça ne marche pas au claquement de doigts, ou au sifflet. Les bons chiens obéissants sont dehors, pas ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Princesse de Coeur
avatar
Féminin Bélier Cheval
Messages : 124
Date de naissance : 12/04/1990
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 27
Localisation : Cherchez-moi pour savoir où je me trouve ♥
Arme(s) : Sa Keyblade nommée Appel du Destin
Âge du personnage : 16 ans
Invocations : Karah
Présentation : Kairi est la septième princesse de cœur ainsi que l'une des sept gardiens, mais aussi la jumelle d'Ondine. C'est une jeune femme courageuse et intelligente qui cherche sans relâche ses deux amis Riku et Sora qui sont partis en essayant, une nouvelle fois, de la laisser de côté en l'abandonnant sur les ìles du Destin.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Soin et Lumière
Point fort: Ses amours, ses amis, son coeur, la lumière et sa magie
Point faible: Sa naïveté, les ténèbres, sa force et l'orientation

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Jeu 15 Aoû 2013 - 22:30

HS : Voilà à quoi ressemble Emilie http://i74.servimg.com/u/f74/13/20/33/34/emi1_b10.jpg

- Il est vrai que ce garçon manque terriblement de classe et de bonnes manières. Présente-lui tes excuses, tu n'as pas du tout été gentleman avec cette demoiselle et ce n'est pas ainsi que les affaires vont fonctionner.

Déclara une voix féminine d'un ton plus que sérieux. Sortant de l'ombre, une jeune fille aux cheveux blancs fit son apparition, elle avait des yeux qui donnaient l'impression qu'elle n'avait pas de pupilles et ses habits étaient d'une couleur sombre, ce qui donnait l'impression qu'elle ne faisait pas partie du camp des gentils, d'ailleurs, ses griffes sous son œil était la grande preuve que son cœur n'était pas pur. D'un pas assuré, la demoiselle avança en direction de l'homme pour lui caresser la joue avant de lui donner un coup de poing dans l'estomac.

- Futilité que d'ordonner quelque chose que l'on ne peut pas faire soi-même. Réconforter une demoiselle en détresse en lui demandant d'assassiner un gamin... quel manque de savoir-faire ! Pourquoi ne pas me l'avoir demandé ? Vous savez pourtant que travailler pour vous est une chose que j'apprécie beaucoup. Je m'appelle Emilie, ne vous en faites pas jeune lady, cet impoli se présentera...

Elle sourit d'un sourire qui en disait bien long sur sa façon de penser qui ne semblait pas être très saine, mais en même temps, la miss ne semblait pas l'être, elle avait l'air d'être une grande psycopathe qu'il valait mieux avoir en tant qu'alliée qu'ennemie. Pendant ce temps, Kairi comprenait les paroles du jeune garçon et était plutôt impressionnée par tant de sagesses qui sortaient de sa bouche malgré son jeune âge. Par la suite, elle eût l'air amusée par la dispute de Kit et de Paul. Durant le temps où ils se disputaient, la demoiselle prit le sceau de Kit entre ses mains et avait l'intention de le remplir, mais au même moment, Elizabeth revint avec un beau cadeau pour elle, dont elle ne pouvait accepter la moitié. Elle déposa le sceau par terre et fit un sourire éblouissant à la jeune fille.

"Les gils, vous en aurez besoin pour votre futur mariage, il y a tant de choses à organiser, je ne peux pas les accepter, je ne veux pas que vous, vous serriez la ceinture à cause de moi. La bague, je n'en ais nul besoin, car retrouver mon chemin dans les ténèbres n'est pas très important, si j'ai mes amis à mes côtés, je n'ai pas à m'inquiéter de ce qu'il peu m'arriver. Cependant, je serais plus qu'honorée de recevoir de ta part cette magnifique fleur. Les symboles d'amitiés sont mes objets de prédilections et puis, j'aime beaucoup les fleurs, elles me font penser à une personne que j'ai connue, mais dont je ne me souviens plus le nom. Merci beaucoup Elizabeth, tu ne pouvais pas trouver mieux comme cadeau, je suis très contente. Oh peux-tu encore la garder quelques minutes pour moi s'il te plait ? Je fini ce que j'ai commencé et après, je serais disponible"

Kairi lui fit un doux sourire, puis elle reprit le sceau vide et s'en alla se perdre dans la maison volante, car elle ne savait pas du tout où se trouvait la cave. Lorsqu'elle l'eût trouvée, elle remplit le sceau, puis le ramena à son propriétaire en ayant eût du mal à le transporter, car elle l'avait un peu trop rempli. Ceci étant fait, elle prit la fleur en ayant l'impression de sentir une concentration d'énergies maléfiques dans une pièce de la demeure, mais laquelle ? Peut-être provenaient-elles de la chambre de Mei.. Si c'était le cas, cette dernière devait sûrement être maître d'elle et avoir une idée derrière la tête, car elle ne les auraient pas laissé rentrer ici par hasard, après tout, sa maison n'est pas un moulin.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Homme Dragon
avatar
Masculin Cancer Rat
Messages : 41
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 26/06/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Jeu 15 Aoû 2013 - 23:07

L'homme mystérieux allait répondre aux paroles de Mei quand il fut interrompu par l'arrivée d'une jeune fille qui l'insulta et le traita comme un simple sousfifre ce qu'il n'apprécia pas du tout. bon, son coup de poing n'était pas vraiment douloureux mais il n'aimait pas ce manque de respect. Il la saisit alors par la gorge en la serrant bient et en la soulevant.

"Entre toi et moi, c'est moi le supérieur, donc tu me dois respect et soumission et tu as interdiction de me donner des ordres et des corrections. Recommences et je demanderais à ma soeur de te faire un traitement spéciale dans notre salle de jeu. J'espère avoir été clair".

Il la lache sans prendre la peine de la reposer délicatement, regarde Mei et dit : "Où en étions-nous avant d'être grossièrement interrompu? Ha! Voilà! Ne pensez pas que j'ai voulut vous manipuler, je sais bien que votre esprit est loin d'être naïf, j'ai plutot voulut vous rendre la tâche que je vous demande plus amusante, comme si c'était un jeu. Mais bon, vous ne semblez pas d'humeur à jouer. Pour répondre à vos questions, je ne travaille pour personne comme vous pouvez le voire. Pour mon identité, je ne préfère pas le dévoiler pour le moment. Les raisons pour lesquelles je veux la mort de ce gamins sont simples. Il y a longtemps, il m'a tué, je l'ai tué bien sûr avant que mon âme s'envole mais je n'ai pas eut l'occasion de le voir mourir de mes yeux. Vu que nous sommes à nouveau envi tout les deux, j'aimerais avoir le plaisir de le voir mourir. Pour faire simple, ceci est en fait un petit règlement de compte entre lui et moi, une vengeance. Bien sûr, il est totalement inconscient de tout ça car il ne sait pas qui il est vraiment ni qui je suis. Si réparer votre...maison ne vous suffit pas, si je vous offrait d'agrandir vos pouvoirs pour qu'ils soient plus grands à l'extérieur vous intéresserez peut-être?"

Pendant ce temps, Tom regarde d'un air impassible Cosette qui recherchait son foulard désespérément. Il s'approche en tenant son bras ensanglanté et dit : "Finit de jouer à présent, vos ténèbres n'ont pas leur place dans ce monde".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de Cristal
avatar
Masculin Gémeaux Singe
Messages : 186
Date de naissance : 20/06/1992
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 25
Arme(s) : Dague
Âge du personnage : 250 ans
Invocations : Illusion

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Ven 16 Aoû 2013 - 14:41

[Hrp: légère modif depuis ce matin]

Vous allez peut-être demander quelque chose. Pourquoi aurait-on besoin d'un seau d'eau quand le but est justement de vider l'appartement de tout l'eau qui vient d'y être déversé ? Et bien à faire parler les curieux, et surtout à éloigner Kairi, le temps pour les majordomes de tout ranger et nettoyer en une tornade noire. En un instant, toute la pièce était impecc. Même les enfants étaient à nouveaux sur leur 31, sur leur fauteuil, comme au début. Tout était à sa place quoi. Autre question. Pourquoi éloigner Kairi ? Pour qu'elle ne traîne pas dans leurs pattes et surtout qu'elle n'essaye pas de tout ranger alors qu'elle était l'invitée. Bref, petite diversion que Claude avait demandé à Kit, qui avait bien joué son rôle, même si le majordome n'y avait pas cru un seul instant.

Du coup, la maison était impeccablement propre et rangée quand Kairi revint de la cave. Même ce petit contretemps où elle s'était un peu perdue n'avait pas été nécessaire. Elizabeth tendit la fleur à Kairi en souriant de toutes ses dents. Tout était rentré dans l'ordre. Presque tout. En tout cas, pour les gens dans le salon, tout semblait rentré dans l'ordre. Toutefois l'absence de Mei finissait par être remarqué. Ce n'était pas inhabituel de la voir disparaître longtemps quand elle partait dans sa chambre, mais tout le monde savait qu'elle devait encore régler la question de Tom, et de leur départ. Du coup, ne pas avoir encore de nouvelles les inquiétait un peu.

-Soit Mei ne se sent vraiment pas bien, soit il se passe quelque chose, non ?

-Ne sois pas stupide, Lizzie. Mei sait se débrouiller. Même encore s'il y a un problème inattendu, tu sais que nous lui sommes inutile et qu'elle s'en sortira.

-Il m'a semblé entendre des coups de feu.

-Comme d'hab'...

-Oui, sans doute... Mais je préfère aller lui demander.

Ciel essaya de l'en dissuader, mais c'était déjà trop tard, Elizabeth se rendait vers la porte de la chambre de Mei, située au rez de chaussée.

Mei était comme un spectateur au cinéma. Des personnages improbables sortaient de nulle part pour parler de choses et d'autres pour lesquelles elle n'en avait rien à faire. Et le nouveau personnage sur la liste était une fille appelée Emilie. Un look de hard-rock ou dans le genre, une tête à faire peur, une chevelure habituée au coiffeur en grève, et un grain évident dans la tête. Pas mieux élevée que le précédent intrus, elle semblait encore plus directe que lui. Une qualité que l'homme ne sembla pas apprécier. Mei attrapa une brique de lait et aspira à la paille son lait. Quand ils eurent finis leur cirque et que l'homme eut terminé de parler, Mei relâcha la paille d'entre ses lèvres en éclaboussant quelques gouttelettes devant elle avant de miauler:

-Miaou ! Kawaii ! Miaou !Et bien Jimbo, vous permettez que je vous appelle Jimbo ? C'est plus simple pour tout le monde. Les règlements de compte de vengeance ne m'intéressent pas. La vengeance est bien trop stupide. Les intrigues politiques, ça oui, ça a de la gueule. Mais votre proposition est immorale. Quant aux pouvoirs, ça ne m'intéresse pas. Vous êtes vraiment farfelu. Une bourse pleine de gils aurait suffi. Du coup, je vous demanderais de vous arranger avec la siphonnée qui semble bien plus intéressée. En revanche, poliment cette fois, je déteste la violence.

A cet instant, Sébastian apparut et se pencha à l'oreille de Mei. Celle-ci leva les yeux vers son majordome en se frottant le menton. Puis, elle regarda sa montre à gousset avant d'affirmer:

-Donc, un diplomate sera dépêché. Imbécile. Transporte-le jusqu'ici, il ne sera jamais ici en moins de cinq minutes.

Sébastian s'inclina et disparut à nouveau. Mei recommença à siroter son lait.

Pendant ce temps, Cosette était en mauvaise posture. Cela ne l'empêcha pas de répliquer:

-Tes ténèbres, toujours les ténèbres ! C'est la lumière qui m'a rendu aveugle. Elle non plus n'a pas sa place ici si elle nous mutile ainsi. Au final, tu ne vaux pas mieux que moi. Qu'est ce que tu attends ? Aide-moi à retrouver mon bandage ou achève-moi mais cesse de faire des sermons, tu m'énerves !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Princesse de Coeur
avatar
Féminin Bélier Cheval
Messages : 124
Date de naissance : 12/04/1990
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 27
Localisation : Cherchez-moi pour savoir où je me trouve ♥
Arme(s) : Sa Keyblade nommée Appel du Destin
Âge du personnage : 16 ans
Invocations : Karah
Présentation : Kairi est la septième princesse de cœur ainsi que l'une des sept gardiens, mais aussi la jumelle d'Ondine. C'est une jeune femme courageuse et intelligente qui cherche sans relâche ses deux amis Riku et Sora qui sont partis en essayant, une nouvelle fois, de la laisser de côté en l'abandonnant sur les ìles du Destin.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Soin et Lumière
Point fort: Ses amours, ses amis, son coeur, la lumière et sa magie
Point faible: Sa naïveté, les ténèbres, sa force et l'orientation

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Ven 16 Aoû 2013 - 19:01

- Oh oui la salle de jeu ! Merci maître !

Déclara la demoiselle en faisant les yeux doux à son chef avant de tomber par terre, sur le dos en ayant un grand sourire aux lèvres. En l'étranglant de la sorte, il lui avait décoincer un nerf, voilà la raison pour laquelle elle le remerciait. Cependant, la raison pour laquelle elle avait réagit de la sorte , c'était parce qu'elle adorait la façon brutale du frère et de la sœur, car elle considérait ces gestes comme une marque d'affection, un petit moment d'attention, voilà pourquoi elle avait été si heureuse qu'il l'étrangle. La demoiselle resta un long moment par terre et sur le dos, car elle avait l'air de réfléchir à quelque chose. Lorsque Mei miaula puis bu du lait, une idée lui vint en tête. Lorsque le majordome s'en alla, elle concentra ses ténèbres et s'en servit pour leur faire à tout les trois des oreilles et une queue de chat, puis elle se releva en ayant un petit sourire aux lèvres.

- La siphonnée peut faire ce qu'elle veut avec ses ténèbres, alors chut ! Jim, tu sais que tu es bien plus sexy en mode chat qu'en mode normal ? Bon je sais, tu vas t'énerver, alors j'arrête mes bêtises

Elle sourit, puis elle se concentra et fit disparaître ce qu'elle avait enlevé pour tous les coller l'un à l'autre pour faire une bourse de couleur noire qui tomba aux pieds de Mei. Elle n'avait peut-être pas forcément envie de tuer Tom, mais elle appréciait beaucoup son patron, alors elle faisait tout pour qu'il soit heureux.

- Si avec cette bourse vous pouvez faire disparaître Tom de la terre, Jim serait enfin un homme heureux, ça le changera un peu, ça ne lui fera pas de mal !

Après avoir dit ces mots, elle s'approcha de Mei, très prêt de la demoiselle pour se pencher et lui chuchoter des mots à l'oreille que son maître n'aurait pas l'occasion d'entendre, car ça ne le concernait pas directement.

- Ce garçon, Tom... avec cet argent, organisez-lui une mort fictive, il a un statut trop important pour qu'il meurt véritablement

Etais-ce une trahison de sa part que de murmurer ces paroles à la baronne ? Non, pas tout à fait, c'était une preuve d'une grande loyauté et de courage, car il en fallait du cran pour demander une telle chose à Mei. En faites, elle était parfaitement conscience que Tom s'en sortirait, donc en demandant une mort fictive, elle arrangeait tout le monde. Pendant ce temps, Kairi fût plus qu'étonnée de voir que tout était propre et réparé... Oh elle comprenait à présent pourquoi on l'avait envoyée chercher de l'eau ! Les vilains, ils avaient fait exprès de la distraire pour l'empêcher de les aider, c'était gentil, mais à la fois très vexant, car elle aurait bien aimé faire quelque chose d'autre pour eux. Par la suite, Elizabeth voulu aller voir ce qu'il ce passait du côté de Mei. Ciel étant inquiet pour sa fiancée, la princesse de cœur comprit tout de suite ce qu'elle devait faire en croisant son regard. Sans dire un seul mot, Kairi hocha la tête, puis elle se mit à suivre la jeune fille comme son ombre, comme un chien de garde fidèle ou encore un ange protecteur qui lui permettrait de courir aucun risques. Une fois arrivées devant la porte de la chambre de Mei, Kairi s'arrêta pour parler tout bas pour que seul Elizabeth puisse entendre.

"Je suis avec toi quoi que tu fasses, mais es-tu sûre qu'il est bon de déranger Mei ? J'espère que tu sais ce que tu fais"

Kairi pensait que ces paroles n'allaient pas dissuader Elizabeth d'entrer dans la chambre de la baronne, mais elle préférait tout de même lui parler de ses inquiétudes, mais aussi de sa loyauté envers elle. Tout en attendant que la jeune fille prenne sa décision, Kairi se tenait prête à entrer dans cette pièce mystérieuse qu'était la chambre de Mei.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Homme Dragon
avatar
Masculin Cancer Rat
Messages : 41
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 26/06/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Ven 16 Aoû 2013 - 19:42

L'homme ne broncha pas aux paroles de Mei par contre il n'aimait pas du tout le fait que Émilie ait utilisé ses ténèbres pour lui donner des attributs de chats. Il les fait alors disparaître d'un mouvement de bras comme pour disperser de la fumée qui le dérangeait. Il tourne la tête vers elle et dit : "Arrêtes ces familiarités avec moi ou tu seras sévèrement puni".

Il se retourne vers Mei et lui dit : "Non, je ne vous permets pas de m'appeler ainsi ni de divulguer mon nom. Vous dites que la vangeance est stupide pourtant vous semblez prête à aider une certaine Cosette à se venger. Vos services marcheraient-ils par piston? Hésiteriez-vous à tuer ce garçon à cause de son titre? Faut-il un queconque titre de noblesse pour que vous fassiez ce qu'on vous demande? Ne trouvez-vous pas ça injuste? Si c'est de l'argent que vous voulez, votre prix..."

Il claque des doigts pour faire signe à Émilie de donner une bonne somme d'argent et elle fait apparaître une bourse avec ses ténèbres aux pieds de Mei.

"Sera le mien".

Il se redresse en voyant Émilie chuchotter quelque chose à Mei et dit d'une voix sombre : "Émilie! Tu sais que j'ai horreur de messes basses! Alors, Mei, marché conclu?"

Pendant ce temps, Tom regarde et écoute Cosette en restant impassible avant de dire : "Je n'ai rien avoir avec vous et il n'est pas question que je vous donne votre..."

"C'est ce bandage que tu cherches?"

Le rouquin fut interrompu par Mushu qui s'est approché de Cosette pour lui rendre son bandage rose qu'il avait trouvé. Ayant une mauvaise impression, il dit : "Mushu! Non, ne lui donnes surtout pas!"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de Cristal
avatar
Masculin Gémeaux Singe
Messages : 186
Date de naissance : 20/06/1992
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 25
Arme(s) : Dague
Âge du personnage : 250 ans
Invocations : Illusion

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Ven 16 Aoû 2013 - 20:56

Cosette cherchait désespérément son bandage. Sa vie tenait peut-être à ce fichu morceau de chiffon. En même temps, si elle avait un peu réfléchi, si elle avait pris le temps de se calmer, elle se serait peut-être souvenu qu'il lui suffisait de masquer un oeil pour voir à nouveau. Une main plaquée sur un oeil lui aurait permis de retrouver son bandage en un... Clin d'oeil, justement.

Mais le glas n'avait pas encore sonné pour Cosette. En effet, Mushu avait retrouvé son bandage. Et par pitié ou par naïveté, allez savoir pourquoi, il le lui tendit. Elle tâtonna pour le trouver et dès que ses doigts s'accrochèrent au tissu, elle l'empoigna et le mit sur son oeil gauche à toute vitesse. Vite, se relever, faire un noeud solide pour qu'il tienne correctement... Ce n'était pas simple de bien le serrer. Si vous n'avez jamais essayé de nouer un bandage autour de votre tête, pour qu'il tienne sur votre oeil, vous ne pouvez imaginer le mal que l'on peut avoir à le faire tenir.

Par bonheur, le bandage tint et le noeud fut vite fait. Cosette pouvait voir à nouveau. Se crever l'oeil ne serait-il pas plus efficace, se demanda t-elle sans vraiment vouloir essayer. Enfin elle pouvait apercevoir son ennemi et elle allait lui faire payer son hésitation. Il aurait eu cent fois la possibilité de l'éliminer et à présent, Cosette était à nouveau capable de répliquer.

-Je te ferais payer ton insolence !

Cosette lança un souffle de vent obscur, repoussant les ennemis. L'objectif était de repousser Tom si fort qu'il serait propulsé dans les bras musclés d'un sans-coeur rondouillard apparu derrière lui. Ainsi emprisonné, elle n'aurait plus qu'à le poignarder... Et s'il résistait, le rondouillard lui sauterait dessus pour le réduire à l'état de crêpe.

Pendant ce temps, Elizabeth n'était pas sûre de vouloir absolument déranger Mei. La présence de Kairi lui donnait confiance et en même temps, ses paroles la faisaient hésiter. Elle se mordilla la lèvre supérieure, hésita un instant avant de poser sa main sur la poignée de porte. De l'autre main, elle frappa à la porte, au cas où... Un instant... Pas de réponses. Elle jeta un dernier regard inquiet à Kairi. Pour un peu c'était comme entrer dans l'antre d'un loup féroce.

Elle pressa la poignée et ouvrit la porte. De l'autre côté... Rien. Une pièce vide, blanche comme en attente d'un bon coup de peinture. Elizabeth fut surprise.

-Ben ? C'est pourtant la chambre de Mei ici. J'en suis certaine.

Pas d'autres portes, des fenêtres donnant sur l'extérieur... Non, si Elizabeth ne s'était pas trompée, c'était bien la chambre de Mei et c'était le seul endroit où Mei pouvait être allée... A moins qu'elle se soit rendue ailleurs, dans une autre chambre. Ou que Mei avait trouvé le moyen de ne pas être dérangée.

-C'est fou ça. Mais je l'ai vu entrer ici et je ne l'ai pas revu depuis. Où est-elle passée ? Je trouve ça encore plus inquiétant.

Et pourtant, Elizabeth ne pouvait se débarrasser de cette sensation d'être observée. Elle paniquait. Elle en faisait peut-être trop, mais là, elle s'inquiétait vraiment pour Mei.

-Baronne ! Misaki ! Mei ! Maman ! Clama t-elle avant de se recroqueviller en enlaçant ses genoux. Il était trop tôt pour désespérer mais Elizabeth le faisait déjà, sentant qu'on la privait de celle qui prenait soin d'eux.

Toujours dans le même temps, Mei n'en démordait pas. Visiblement, elle avait vu juste: l'homme devant elle semblait ne pas apprécier le surnom de Jimbo. Elle passa son pouce sur sa langue avant de le passer dans ses toutes nouvelles oreilles de chat. Pour aller plus loin, elle lécha le dos de sa main avant de les passer dans ses oreilles.

-Vous voyez Jim ? Nous sommes tous butés. Malgré que je vous ai demandé à plusieurs reprises de partir, vous êtes encore là. Laissez Cosette en dehors de ça. Ce n'est ni son titre, ni sa vengeance qui m'ont amené à accepter de l'aider. C'est autre chose et comme vous avez vos secrets, je garderais les miens. En attendant, ne vous sentez pas lésé, je ne vous refuse pas cette vengeance pour une question de titre ou de tête.

La jeune femme un peu... Voir beaucoup masochiste, vint lui proposer un autre arrangement. Plus entre elles qu'avec l'homme. Mei passa sa main sous son menton, réfléchissant. Elle se disait que cet homme ne partirait décidément jamais et peut-être même finirait par s'en prendre à sa famille. S'il suffisait d'un "oui" pour avoir la paix... Un dernier élément vint la conforter dans sa décision: elle ressentit la peine profonde d'Elizabeth et cela lui arracha une larme. Elle devait réapparaître vite et rassurer Lizzie. Donc, il fallait vite en finir. En plus ça serait plus drôle de cacher Tom que de le tuer. Oui, ça mettait plus de sel dans les épinards.

-Bien, entendu. Mais vous me laissez faire à ma convenance. Dans quelques minutes, vous le verrez disparaître: pulvérisé. Je vous demanderais en revanche de ne pas rester dans le manoir afin de ne pas effrayer les enfants. C'est mon ultime condition.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Princesse de Coeur
avatar
Féminin Bélier Cheval
Messages : 124
Date de naissance : 12/04/1990
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 27
Localisation : Cherchez-moi pour savoir où je me trouve ♥
Arme(s) : Sa Keyblade nommée Appel du Destin
Âge du personnage : 16 ans
Invocations : Karah
Présentation : Kairi est la septième princesse de cœur ainsi que l'une des sept gardiens, mais aussi la jumelle d'Ondine. C'est une jeune femme courageuse et intelligente qui cherche sans relâche ses deux amis Riku et Sora qui sont partis en essayant, une nouvelle fois, de la laisser de côté en l'abandonnant sur les ìles du Destin.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Soin et Lumière
Point fort: Ses amours, ses amis, son coeur, la lumière et sa magie
Point faible: Sa naïveté, les ténèbres, sa force et l'orientation

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Ven 16 Aoû 2013 - 23:18

Pauvre Elizabeth elle semblait si désespérée sans Mei. La voir ainsi déchirait le cœur de Kairi qui ne pensait pas que la baronne pouvait avoir une place si importante dans le cœur de la jeune fille. Mince qu'est-ce qu'elle pouvait faire pour la réconforter ? Elle était pourtant venue avec elle pour qu'il ne lui arrive rien et la voilà qui était devenue si sombre, il fallait qu'elle fasse quelque chose et vite, sinon Ciel allait sûrement l'étriper et puis, ça l'ennuyait profondément de la voir ainsi. La princesse de cœur s'assit à côté d'elle, puis elle mit son bras autours de son épaule et se mit à lui caresser affectueusement les cheveux.

"Tu sais Elizabeth, Mei est très forte dans le domaine de la magie, elle ne voulait sûrement pas être dérangée, elle réglait sûrement une affaire importante, alors hop elle a fait en sorte de disparaître, mais ne t'en fais pas, douée comme elle est, il ne lui est sûrement rien arrivé de grave, je suis sûre qu'elle va bientôt réapparaître en nous disant qu'on avait tord de s'inquiéter pour elle."

Kairi voulait se montrer réconfortante, mais elle n'était pas sûre de bien y arriver, de trouver les bon mots pour éviter de la voir pleurer et lui faire retrouver le sourire. Pendant ce temps, Emilie fût que satisfaite que Mei accepte de collaborer. Cependant, elle fit un peu la moue lorsque la baronne posa comme condition de ne pas rester pour ne pas faire peur aux enfants.

- Je fais si peur que ça Jim-sama ? Ah fichu monstre ! C'est à cause de lui que mon beau visage s'est abîmé, mais ce n'est pas grave, il a eût la punition qu'il méritait ! Euh boss, pour le truc avec les princesses de cœur, on le fait nous aussi ou pas ? Je ne sais pas pourquoi, mais je ne m'en souviens jamais.

La jeune femme avait toujours la rage à cause de cet accident qui lui avait laissé deux marques de griffes sous son œil, c'était quand même un peu de sa faute, car elle l'avait provoqué en voulant s'amuser avec, comme quoi, il fallait vraiment être taré pour penser qu'un monstre pouvait avoir le sens de l'humour. Cependant, ce qui concernait les princesses de cœur ne semblait pas être son principal soucis, d'ailleurs comme elle venait de le dire, elle ne se souvenait jamais de cette quête qui l'ennuyait plus qu'autre chose. Elle, ce l'éclatait c'était de pouvoir utiliser sa magie pour amuser la galerie, pour rendre service ou pour ôter la vie s'il fallait le faire pour sauver sa peau ou celles de ses patrons.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Homme Dragon
avatar
Masculin Cancer Rat
Messages : 41
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 26/06/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Lun 19 Aoû 2013 - 8:14

Jim ne broncha pas et écoute les paroles de Mei, quand elle termine, il dit : "Vous savez pourquoi je ne suis pas encore parti et vous savez ce que vous devez faire pour que je parte. A moins que vous vouliez qu'il arrive un petit incident à vos protéger, je vous demanderais de remettre en considération ma demande".

Elle finit par accepter en donnant un peu des conditions. Jim ignore les paroles de Émilie qu'il trouvait inintéressantes, lève le bras, ouvre un portail de ténèbres derrière lui et y entre dedans en reculant et en disant : "Je vous donne carte blanche. Livrez-moi son corps dans le Domaine des Ténèbres; Si vous m'entourloupez, vous le regretterez et je suis certain que ma soeur adorerais avoir de nouveaeaux jouets".

Il lâche un rire satanique qui raisonne dans toute la pièce et le portail se referme. Pendant ce temps, Tom n'eaut le temps de rien faire car Cosette remet rapidement son bandeau avant d'envoyer un vent terrible sur le jeune homme qui met ses bras devant pour résister. Il sentit quelque chose au-dessus de lui prêt à l'écraser. La rouquin lève son bras qui tenait son katana et un rondouillard fut alors tranpercer avant de disparaître. Il tente de s'approcher de Cosette, bien que lentement, en résistant à la force du vent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de Cristal
avatar
Masculin Gémeaux Singe
Messages : 186
Date de naissance : 20/06/1992
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 25
Arme(s) : Dague
Âge du personnage : 250 ans
Invocations : Illusion

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Lun 19 Aoû 2013 - 13:53

Mei lâcha sa brique de lait sur son bureau et se frotta les mains. Elle n'avait certes pas prévu que Jimbo lui demanderait de ramener le corps de Tom sur un plateau, façon de parler. Mais peu importe, un contrat est un contrat, ou plutôt, un arrangement était un arrangement. Et Mei allait s'arranger. Ce n'était pas la première fois qu'elle devait faire face à ce genre de problèmes, elle n'était pas inquiète. Elle allait procéder au retour à la réalité, afin d'aller réconforter Lizzie et s'occuper de Tom quand Sébastian réapparut avec le représentant de l'empereur à ses côtés, un peu pâle et tremblant. Normal, un homme glacial venait de lui proposer de le téléporter, apparu de nul part. En voyant cet homme qu'elle avait un peu oublié, un plan germa dans l'esprit de Mei qui ne put s'empêcher de sourire d'un air sournois.

Elizabeth était prête à déborder de larmes. Elle essayait de se convaincre des paroles de Kairi. Elle n'avait pas tort, mais pourquoi ne pas les avoir prévenus, pourquoi disparaître comme ça sans préavis ? Elle ne serait vraiment rassurée que lorsque Mei serait de retour. Elle essaya de décocher un sourire à Kairi mais cela ressembla plus à une grimace tordue.

Soudain, la pièce changea et devint la chambre de Mei, une chambre richement décorée, avec de nombreux rideaux rouges et noirs, ainsi qu'une vaste collection de poupées de porcelaine et de tissu, certaines belles, d'autres un peu flippantes. Pourtant ces dernières n'étaient pas très différentes, mais quelque chose dans le regard les rendait si vides, qu'elle en faisait peur. Sur le bureau, il y avait un cadre photo que Mei prenait souvent et regardait souvent dans lequel une photo d'une fille ressemblant à Mei trônait. Elle avait juste les cheveux un peu plus clair et qu'elle n'avait pas de cache-oeil. Il y en avait aussi une autre de photo, mais là, c'était la même, avec un cache-oeil mais pas sur le même oeil que Mei. Et enfin, une troisième plus large représentait ceci:

Spoiler:
 

Bon, bien sûr il fallait s'approcher du bureau et être attentif pour les voir.

Et bien sûr, Mei et Sébastian, et eux seuls, réapparurent également. Aussitôt, Elizabeth se releva en inspirant si fort qu'elle s'étouffa presque. Elle se rua vers Mei et l'enlaça. Cette dernière semblait indifférente, mais elle caressa quand même la tignasse blonde de sa protégée. Mettons ça sur une considération maladive du qu'en dira t-on. Kairi ne devait peut-être pas trop en voir. Toutefois, Mei repoussa Lizzie et l'invita à s'asseoir sur le lit.

-Je ne veux plus que tu pleures quand je suis en visite officielle, d'accord ? Allez va, tout va bien. Elle n'était pas très chaleureuse, elle avait un peu du mal à l'être, parce que c'était dans sa nature. Elle l'embrassa sur le front avant de sortir de la pièce, les mains tenant sa canne dans le dos. Elle avait aussi accroché à sa jupe, à un petit crochet, une petite poupée blanche, blonde, aux yeux bandés, qui pendillait.

Cosette ne pouvait maintenir ce sort très longtemps. A un moment, elle allait  lâcher et Tom lui foncerait dessus sans qu'elle puisse y faire quoique ce soit. C'était inévitable et elle était incapable de se concentrer pour invoquer rapidement un autre sans-coeur pour la protéger ou attaquer Tom. Bientôt, le vent faiblit et Tom, résistant de toutes ses forces contre le vent, partit comme une flèche. Le katana allait lui découper le visage.

Ce fut à cet instant, que le katana se bloqua à trois centimètres de son visage, arrêté d'un coup sec par une canne noble, sertie d'un rubis. Mei venait de stopper le coup avec sa canne.

-Un représentant de l'empereur vient d'arriver. Un mort jetterait l'opprobre sur cette visite courtoise. Que diriez-vous de rentrer pour entendre ce que l'empereur a à dire par la bouche de ce représentant ?

Mei jeta un regard noir à Cosette, au cas où elle serait tentée de continuer le combat. Elle en serait bien capable cette peste. Rageuse, Cosette abdiqua et rentra dans la maison. Mei lâcha donc le katana et fit de même. A l'intérieur, personne, hormis Mei, pas Elizabeth, peut-être pas Kairi, même plus Cosette et surtout... Pas de représentant de l'empereur. Les enfants étaient tous rentrés dans leur chambre, visiblement. Et Elizabeth était encore dans celle de Mei. Quant à Mei, ici présente, elle préparait déjà l'entrée dans ce qu'elle avait appelé avec Kairi, le "cauchemar".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Princesse de Coeur
avatar
Féminin Bélier Cheval
Messages : 124
Date de naissance : 12/04/1990
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 27
Localisation : Cherchez-moi pour savoir où je me trouve ♥
Arme(s) : Sa Keyblade nommée Appel du Destin
Âge du personnage : 16 ans
Invocations : Karah
Présentation : Kairi est la septième princesse de cœur ainsi que l'une des sept gardiens, mais aussi la jumelle d'Ondine. C'est une jeune femme courageuse et intelligente qui cherche sans relâche ses deux amis Riku et Sora qui sont partis en essayant, une nouvelle fois, de la laisser de côté en l'abandonnant sur les ìles du Destin.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Soin et Lumière
Point fort: Ses amours, ses amis, son coeur, la lumière et sa magie
Point faible: Sa naïveté, les ténèbres, sa force et l'orientation

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Ven 23 Aoû 2013 - 22:37

Lorsque Jim eût terminé de parler, il éclata de rire et créa un portail de ténèbres et entra à l'intérieur, puis le referma avant même que la miss n'ait pu l'emprunter, mince il avait encore recommencé ! Hélas, ce n'était pas la première fois qu'il l'oubliait à quelque part, il agissait comme un mauvais maître qui voulait absolument se débarrasser d'un animal trop collant, ce que n'aimait pas du tout Emilie. Elle soupira, puis utilisa ses ténèbres pour créer un portail et se retrouver auprès de son maître adoré en faisant une moue qui montrait son exaspération.

- Maître vénéré, vous aviez promis de ne plus m'oublier, pourquoi vous avez recommencé ? Enfin bref, ce n'est pas grave... Votre sœur m'a dit de faire un résumé de la situation quand je reviendrais chez vous, est-ce que je dois lui dire la vérité ou lui marquer un ramassis d'anecdotes faussées comme à l'habitude ?

Emilie lui posait cette question avec un air très sérieux, elle ne se moquait pas de lui, ni n'insinuait des mauvais quiproquos, elle disait simplement les choses comme elle les pensait, ce qui ne plaisait pas toujours à son maître, mais tant pis, ce n'était pas un grave problème, car elle finissait par jouer dans la salle de jeu avec la sœur de son boss, donc elle n'avait pas à s'en plaindre. Pendant ce temps, Kairi fût plus que soulagée que Mei ait refait surface,, enfin elle était soulagée pour Elizabeth, car maintenant que sa "mère" était là, elle ne verserais pas une larme et c'était mieux ainsi.

"Elle est revenue, tu dois être contente n'est-ce pas ? Tu viens de vivre des aventures éprouvantes, repose-toi un peu, je suis certaine qu'après tu te sentiras mieux, n'ait pas peur, tout ira bien, je ne suis pas loin et puis, dans la chambre de Mei, tu ne risques rien"

Elle fit aussi un bisou sur le front de la fillette, puis elle glissa discrètement dans ses mains un porte-bonheur, pas le sien, il était trop important pour être donné à une gamine, un autre qui était aussi très joli et qui permettrait à Elizabeth de ne jamais l'oublier. Kairi sorti de la chambre et fût étonnée de voir qu'il n'y avait plus âmes qui vive dans cette maison, ce qui l'intrigua. Voulant savoir ce qu'il ce passait, elle fit un peu le tour de la propriété et fût plutôt surprise de voir Mei toute seule.

"Où sont-ils tous passé ? C'est encore un tour de passe-passe de votre part ?"

Kairi commençait à être habituée à ce que la magie de Mei soit souvent utilisée, mais qu'elle soit aussi très originale, car à chaque fois qu'elle était présente, elle la surprenait. Ne sachant que dire d'autre, elle regarda la baronne tout en se demandant ce qu'elle avait encore prévu de faire comme coup foireux.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Homme Dragon
avatar
Masculin Cancer Rat
Messages : 41
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 26/06/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Sam 24 Aoû 2013 - 16:39

Tom sent que la force du vent faiblit de plus en plus. Il en profite alors pour accélérer son avancée, sur le point de donner un coup à Cosette. Seulement, il fut stoppé dans son geste par Mei qui était apparut et avait arrêter le katana de Tom avec sa canne. Mei lui demande alors de parler au représentant de l'empereur. Le rouquin hausse alors un sourcil, intrigué car il ne comprenait pas ce que le représentant de l'empereur faisait là. Après Cosette et Mei, il entre à l'intérieur en gardant son arme en main au cas où. Et il pense avoir bien fait car il ne trouve personne à l'intérieur à part Mei et Kairi, qui se posait des questions. Tom regarde Mei d'un air sévère et dit : "Serait-ce un piège? Où est le représentant?"

Pendant ce temps, Jim se trouvait dans les montagnes enneigées de la Terre de Dragons et observait l'horizon avant d'être rejoind par Émilie. Il lui dit : "Ho, je te l'ai promis? Désolé, j'ai oublié. Ma soeur? Racontes-lui ce que tu veux du moment qu'elle ne dait pas ce que je fais. Ça ne lui regarde pas. C'est une affaire...personnelle".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de Cristal
avatar
Masculin Gémeaux Singe
Messages : 186
Date de naissance : 20/06/1992
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 25
Arme(s) : Dague
Âge du personnage : 250 ans
Invocations : Illusion

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Dim 25 Aoû 2013 - 17:02

Cosette avait disparu. Quand elle entra dans la maison, elle vit qu'il n'y avait personne. Elle vit soudain Alois apparaître dans l'escalier. Il lui indiqua silencieusement de le rejoindre. Cosette fronça les sourcils et le suivit à l'étage. Ils entrèrent dans une chambre qu'Alois ferma à clé derrière eux. La jeune fille savait que le jeune garçon entretenait des sentiments amoureux à son égard et que c'était pour cela qu'il avait rejoint le conseil. Mais elle... Clairement, elle se souciait de lui comme d'une vulgaire chaussette.

-Lady Misaki doit s'occuper de Tom. Lorsqu'elle aura fini, nous pourrons redescendre, mais d'ici là nous ne devons ni descendre, ni même aller jeter un coup d'oeil.

-Est-ce une raison pour nous enfermer ? Surtout moi avec vous.

-Je veux profiter de cet instant pour vous révéler l'ardent désir qui me consume. Cosette s'assit sur le lit. Alois se rua à ses pieds et les prit dans ses mains et tout en embrassant les pieds de son aimée, il lui déclara: -Dame Cosette, je vous aime. Depuis toujours, je brûle d'un feu ardent qui ne peut s'éteindre, qui me brûle et me dévore. C'est une douce torture et ne saurait être en paix tant que je ne saurais pas si vos sentiments sont les mêmes pour moi.

Au moins, Alois était à l'évidence de ces hommes que Cosette appréciait. Ou tout du moins, il était comme elle les aimait: asservie, enchaînée. Mais il était aussi très amusant d'écraser ces larves dans la boue et les voir s'acharner. Oh, Cosette lui donnerait peut-être ce qu'il voulait, mais il devrait en baver, se scarifier pour elle, se damner pour elle. D'un violent coup de pied dans le visage qui les embrassait, elle le repoussa

-Vous êtes pitoyable, comte. Un gamin qui réclame encore sa mère. Je ne la suis pas. Vous vous répandez en larmes, n'êtes vous donc pas un homme ?

Pendant ce temps, Mei s'était assise dans son fauteuil quand Kairi entra. Celle-ci sentait déjà le coup fourré. Mei passa son doigt sur ses dents avant de gratter pensivement son cache-oeil.

-Encore une fois, vous voilà au mauvais endroit au mauvais moment. Mais peu importe, votre présence pourra peut-être rassurer Tom. Peut-être même pourrez-vous l'aider à supporter cette épreuve. Vous partagerez sous peu un point commun.

Tom entra à son tour. Elle se redressa dans son fauteuil et se mit aussi droite que possible. Elle posa ses deux mains sur le pommeau de sa canne et écouta Tom, lui aussi très méfiant, subodorant à son tour que quelque chose allait se passer. Comme à son habitude, et pour la seconde fois de suite, Mei préféra répondre à Tom en sautant du coq à l'âne.

-Vous évalueriez votre vie à combien ? Combien d'argent votre vie peut-elle valoir selon vous ? Elle resta silencieuse un instant. Elle parlait d'un ton monocorde et très las. -Plus que ça ? Poursuivit-elle en lançant la bourse d'or de Jim aux pieds de Tom. -L'argent et le pouvoir ne m'intéressent pas. Les règles n'ont aucun sens et je suis donc obligée d'en inventer d'autres.

Mei se leva lentement en soupirant. Apparemment, elle avait soit envie de finir ça vite, soit elle était fatiguée. Probable, elle utilisait sa magie depuis leur arrivée ici, presque sans discontinuer. Qui ne serait pas épuisée ? Elle fit tourner sa canne sur elle-même, plantée dans le sol, lentement entre ses doigts. De sa canne, le sol devint peu à peu noir pour emplir la pièce et ne former plus qu'un espace noir de vide.

-Comme tout ce qui brille n'est pas or, tout ce qui obscurcit n'est pas ténèbres. Et tout ce qui brûle n'est pas chaleur, n'est-ce pas Tom ? Les royaumes vont et viennent, se lèvent, brillent, et s'effondrent. Parfois, ils se relèvent. Mei prononçait tout cela distinctement, monocorde, presque syllabe par syllabe et sans regarder Tom, la tête baissée, regardant le sol devant elle. Un peu comme si elle y voyait tout ce qu'elle disait, ou peut-être les méandres de la pensée de Tom.

-Vous avez menacé de détruire mon foyer et je ne vous avais rien fait. Me pensez-vous alors capable de faire fi de cela, et de vous pardonner ? Me pensez-vous capable de vous aider ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Princesse de Coeur
avatar
Féminin Bélier Cheval
Messages : 124
Date de naissance : 12/04/1990
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 27
Localisation : Cherchez-moi pour savoir où je me trouve ♥
Arme(s) : Sa Keyblade nommée Appel du Destin
Âge du personnage : 16 ans
Invocations : Karah
Présentation : Kairi est la septième princesse de cœur ainsi que l'une des sept gardiens, mais aussi la jumelle d'Ondine. C'est une jeune femme courageuse et intelligente qui cherche sans relâche ses deux amis Riku et Sora qui sont partis en essayant, une nouvelle fois, de la laisser de côté en l'abandonnant sur les ìles du Destin.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Soin et Lumière
Point fort: Ses amours, ses amis, son coeur, la lumière et sa magie
Point faible: Sa naïveté, les ténèbres, sa force et l'orientation

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Mar 27 Aoû 2013 - 22:11

Spoiler:
 

En entendant les paroles de Jim, Emilie ne fût pas surprise, il était fidèle à lui-même, comme d'habitude il avait fait exprès d'oublier ses promesses, pour l'embêter sûrement ou soit parce qu'il n'avait pas envie de les mettre à exécutions, après tout, c'était lui le maître, il faisait ce qu'il voulait, de toute façon, quoi qu'il puisse faire, elle lui pardonnerait, elle était tant redevable envers lui. Au début, quand elle l'avait connu, il était gentil, car c'était encore au temps où il s'entrainait au dojo avec Tom. En ce temps glorieux, Jim lui avait sauvé la vie et elle était encore en train de payer sa dette, elle l'avait vu descendre dans les méandres des ténèbres, mais elle l'avait tout de même suivit, car il était avant tout son ami, même s'il avait changé, il le restait toujours, voilà pourquoi elle ne voulait l'abandonner.

- Ne vous en faites pas, elle ne saura rien. Tout de même, vous êtes bien cruel envers moi, vous êtes si beau, si intelligent et pourtant, après tout ce que nous avons traversé ensemble, vous me traitez encore comme une moins que rien et pourtant après toutes ces années, j'espère toujours pour rien... Moi je vous aime et ça ne changera pas, je serais toujours à vos côtés pour vous servir, pour l'éternité... J'espère que vous aurez votre revanche et que vous ne le regretterez pas quand il sera mort...


Emilie soupira, car tout comme Alois, elle ressentait les mêmes sentiments d'amours et de désires, mais tout comme Cosette, Jim s'en fichait pas mal et préférait jouer avec ses sentiments pour obtenir ce qu'il voulait, comme quoi, sur ce plan, ils n'étaient pas si différents les uns des autres. Pendant ce temps, Kairi comprit tout de suite ce qui allait ce passer, ce qui expliqua son hoquet de surprise qu'elle retint en mettant sa main devant sa bouche. Encore une fois, Mei allait utiliser le cauchemar sur Tom, le pauvre il allait souffrir atrocement, enfin mentalement... Oh mais attendez, n'avez-elle pas dit qu'elle allait le soutenir ? Etais-ce qu'elle pensait ? Oh kuso ! Ce fût le seul état d'esprit qu'eût la princesse de cœur en voyant les murs devenir de plus en plus noirs tandis que la pièce se remplissait de ténèbres. Lorsque Mei eût fini de parler, Kairi regarda Tom avec un regard sévère.

Spoiler:
 

"Ah bah bravo, c'est malin, avec ton manque de tact, tu l'as énervée et elle nous a tous embarqué dans son cauchemar ! Oh bien sûr, monsieur le soldat de l'empereur n'a peur de rien, aucunes visions d'horreur ne l'atteindront, surtout quand elles proviendront de ces propres inquiétudes.."

Kairi venait de prévenir Tom de ce qui allait arriver tout en faisant exprès de le provoquer un peu pour lui faire comprendre qu'il les avait mit dans une situation des plus délicate, une situation où elle aurait préféré ne pas y retourner, Mei avait raison, elle avait été présente au mauvais moment, au mauvais endroit, tss elle aurait mieux fait de surveiller Elizabeth... Bon et bien, retour à la case départ, peut-être que cette fois-ci, la pilule serait plus facile à digérer puisqu'elle avait déjà été plongée dans ces ténèbres cauchemardesques quelques minutes avant que Tom ne vienne mettre son nez dans des affaires qui ne le regardaient pas.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Homme Dragon
avatar
Masculin Cancer Rat
Messages : 41
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 26/06/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Jeu 29 Aoû 2013 - 9:23

En entendant les paroles de Émilie, Jim se mit à éclater de rire avant de dire : "Pauvre idiote. Tu me vois encore comme le gentil Jim qui vivait à Japanîmes et qui était le meilleur ami de Tom. Saches que ceci n'était qu'une façade, une couverture en attendant que je retrouve tout mes pouvoirs d'antans et les utiliser pour détruir Japanîmes pour me venger de celui qui est responsable de ma chute. J'ai toutjours été comme ça et que tu dises que tu m'aimes, je m'en fiche royalement. A présent que je sais que mon vieil ennemi est lui aussi revenu à la vie, je compte bien avoir ma revanche sur lui et je n'aurais pas le moindre regret".

Pendant ce temps, Mei demande à Tom combien pense-t-il que sa vie vaut. Le rouquin hausse un sourcil car il ne comprend pas pourquoi il lui pose cette question. Mei lui lance alors une bourse à ses pieds, ce qui le surpris car il ne voyait pas du tout où elle voulait en venir. C'est alors que toute la pièce devient noir, vide. Pensant que c'était les ténèbres, Tom n'appréciait pas du tout ça bien qu'il essayait de dissimuler sa peur. Il regarde Mei en restant impassible à ses paroles.

"Je ne regrette rien de ce que j'ai fait. Je respecte la promesse que je me suis faite. Je n'ai besoin de l'aide de personne!"

Kairi se met alors à le sermonner. Le rouquin la regarde et dit : "Si c'est un cauchemard, donc rien n'est réel. Voilà ce qu'il faut se dire".

Au même moment, Mushu entre dans la pièce en portant le bracelet de Kairi autour de son cou mais ne voit personne. Il regarde autour de lui et dit : "Bah...ils sont passés où tous?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de Cristal
avatar
Masculin Gémeaux Singe
Messages : 186
Date de naissance : 20/06/1992
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 25
Arme(s) : Dague
Âge du personnage : 250 ans
Invocations : Illusion

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Jeu 29 Aoû 2013 - 17:56

Alois se sentit blessé autant physiquement que dans son être. Quelle cruauté. Jamais il n'aurait pensé qu'elle était comme ça.... Parce qu'elle n'était pas comme ça auparavant. Elle était un petit oiseau en cage, doucereux, n'attendant rien de la vie. Son fiancé avait fait d'elle ce monstre de cruauté et de sadisme. Et pourtant, Alois l'en aimait davantage. Peut-être que ce côté inaccessible l'avait toujours séduit. Autrefois, les murs du boudoir de Cosette la rendait inaccessible pour lui. Aujourd'hui, c'était sa nouvelle personnalité.

-Diablesse ! Vous serez à moi !

-Essaye toujours, qui s'y frotte s'y pique.

Alois se rua sur Cosette et la plaqua sur le lit. Cette dernière ne se laissa pas faire, elle le fit rouler pour pouvoir le plaquer sur le dos, sur le lit et le chevaucher. Puis elle lui mordit le bras qui voulait essayer de la repousser. Et quand je dis mordre, c'est pas gentiment. Elle le mordit à pleine dents comme si elle voulait le dévorer. Alois hurla de douleur. Cosette en éclata de rire.

Déconcentrée, Cosette ne put que subir la revanche d'Alois. Il se redressa et saisit les cuisses de Cosette pour la maintenir en équilibre sur ses jambes et ainsi l'enlacer aussi fort que possible de tout son être. Il l'embrassa farouchement et Cosette lui mordit la langue.

Elle recula, libérée de l'étreinte d'Alois. Quand ce fut fait, elle courra vers lui et se jeta encore sur lui. Elle l'embrassa à son tour aussi férocement que possible, en lui mordant la lèvre et la langue.

-Tu m'appartiens à présent !

Pendant ce temps, Mei pencha la tête sur le côté comme un pantin qui n'a plus l'assistance de ses fils pour tenir debout.

-Si vous n'avez pas besoin de mon aide, alors soit. Vous serez donc seul. Et je ne vous rendrais pas de services. Après tout... Tu te crois toujours meilleur que les autres. Déclara t-elle. Sa dernière phrase fut étrange. Sa voix se transforma, comme mélangée à une autre. Celle de Rick. Quand elle eut fini de parler, elle disparut.

Un grondement se faisait entendre. Un vacarme naissait dans l'obscurité tandis que soudain des rats commencèrent à apparaître au loin. Une masse de rats couinant couraient vers Kairi et Tom. Telle une marée, elle les emporta comme de simples feuilles portées par le vent, les éloignant l'un de l'autre. Certains rats mordillaient le moindre bout de peau qui pouvait passer à leur portée.

Quand ils furent écartés, les rats s'en allèrent, laissant Kairi et Tom chacun d'un côté. Entre eux deux, il y avait un mur de verre incassable et surtout parfaitement étanche qui ne laissait passer aucun son. Du côté de Tom, celui-ci put entendre:

-Tu es seul. Tu pourrais avoir toute l'aide que tu veux, mais tu ne laisseras personne entrer dans ton tout petit monde.

En y regardant mieux, le mur formait un cube de verre, minuscule. Une cage de verre autour de Tom. Tout autour apparurent des gens marchant comme des zombies, raides et décharnés. Ils grimpèrent autour du cube, même au dessus, en dessous, rampant. Mais eux... leurs voix on les entendait à l'intérieur. Des grognements presque inaudibles mais parmi lesquels on entendait: "Laisse moi t'aider ! Nous t'aimons ! Laisse nous partager la souffrance !" Mais ces imprécations étaient effrayantes. Toute cette bonne volonté ressemblait à une foule de monstres aveuglés par leur bonté.

-C'est ainsi que tu nous vois tous ? Et quand on te demande de l'aide...

Un cercle de personnes apparut dans le cercle, tous à genoux, tous étaient des copies de Rick et tous suppliaient:

-Tue moi ! Ne me laisse pas devenir un monstre ! Je ne suis pas digne de vivre ! Abrège mes souffrances !

-Mais même ceux-là ne feront jamais partie de ton petit monde. Un autre cube de verre se créa entre Tom et les Rick. Très petit... Et en fait, se resserrant peu à peu sur Tom, réduisant son espace vital.

Aussitôt, le premier cube, le plus gros disparut, permettant à Kairi de se rapprocher si l'envie lui prenait de passer parmi ses zombis horribles.

-Tu ne laisseras jamais quelqu'un entrer dans la cage que tu as façonné de tes propres mains. Même la main de tes sauveurs. Et bientôt ce monde sera trop petit pour toi. Et alors... Hahaha!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Princesse de Coeur
avatar
Féminin Bélier Cheval
Messages : 124
Date de naissance : 12/04/1990
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 27
Localisation : Cherchez-moi pour savoir où je me trouve ♥
Arme(s) : Sa Keyblade nommée Appel du Destin
Âge du personnage : 16 ans
Invocations : Karah
Présentation : Kairi est la septième princesse de cœur ainsi que l'une des sept gardiens, mais aussi la jumelle d'Ondine. C'est une jeune femme courageuse et intelligente qui cherche sans relâche ses deux amis Riku et Sora qui sont partis en essayant, une nouvelle fois, de la laisser de côté en l'abandonnant sur les ìles du Destin.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Soin et Lumière
Point fort: Ses amours, ses amis, son coeur, la lumière et sa magie
Point faible: Sa naïveté, les ténèbres, sa force et l'orientation

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Jeu 29 Aoû 2013 - 20:20

Emilie eût l'air blessée en entendant les paroles de Jim, mais elle ne fit rien pour le contredire. Elle retrouva cependant un peu d'espoir, en l'entendant lui dévoiler ses plans, car s'il se confiait, cela voulait dire qu'il lui faisait confiance et l'aimait, enfin le strict nécessaire, juste assez de sentiments pour ne pas avoir l'envie de la tuer, ce qui était déjà pas mal.

- Ce n'est rien, je comprend... Puis-je rester encore un instant à vos côtés ? je voudrais vous être utile encore un moment.

En disant ces mots, elle avait créé un petit cœur avec ses ténèbres, puis l'avait brisé avec sa main droite pour ensuite réutiliser les composants pour en faire une flèche noire qu'elle fit pivoter plusieurs fois entre son index et son pouce. Pendant ce temps, du côté de Mushu, une petite dragonne noire fit son apparition en ayant l'air très sûre d'elle.

- Dans leur chambre et dans une autre dimension, ils ne m'ont pas vue, mais moi, j'ai tout vu ihihih ! Je suis comme toi, un esprit gardien, mais on ne s'est jamais croisé, parce que je n'aime pas être en compagnie des autres, je les trouve trop taré pour rester en leur compagnie. Je pensais que la personne que je cherche étais ici, mais ce n'est pas le cas, tant pis, je vais continuer à chercher plus loin, à bientôt !

Cette petite dragonne était l'esprit gardien d'Emilie qu'elle pouvait invoqué à tout moment quand cette dernière n'était pas occupée à faire quelque chose d'autre, mais en général, elle venait souvent de son propre gré, surtout lorsqu'elle sentait que la jeune femme avait besoin de son aide. Peut-être qu'ils avaient fait exprès de ne pas l'avoir remarquée ou bien qu'elle savait trop bien ce cacher que personne ne s'était douté qu'elle était ici. Après avoir touché quelques mots à Mushu, elle sorti de la maison sans prendre le temps d'attendre sa réponse. Du côté de Kairi et Tom, la princesse de cœur était une fois de plus apeurée par les créations de Mei qu'elle trouvait bien trop réaliste pour un simple cauchemar. Derrière le cube, elle ne savait pas ce qu'il ce passait, mais lorsqu'elle et entendit ce qu'il y avait derrière le cube qui venait de disparaître, elle ne su pas trop quoi penser. D'un côté c'était horrible, mais d'un autre côté, cela permettait à Tom de comprendre et de rectifier ses erreurs.

"Je t'avais prévenu et tu ne m'as pas écouté, dans un sens, elle a raison. Au début, je n'arrivais pas à t'apprécier et puis Mushu m'a parlé, j'ai compris que je me trompais sur ton compte. Fais-moi une place dans ta cage et dans ton cœur, tu verras que tu ne le regretteras pas et puis, ce monde ne sera jamais trop à l'étroit pour toi, pas tant que tu auras des amis sur qui compter !"

En lui disant ces paroles, Kairi lui avait fait un grand sourire, comme pour lui montrer qu'il pouvait lui faire confiance et que pour sortir de ce cauchemar il pouvait compter sur elle pour l'aider, mais pourrait-il le faire ? Après tout, le pauvre devait être très secoué par les illusions de Mei, ce qui pourrait avoir une influence sur son jugement ou peut-être pas, peut-être serait-il toujours fidèle à lui-même et dirait ce qu'il penserait en étant toujours froid, de toute façon, quoi qu'il dise ou fasse, Kairi ne serait pas surprise, mais tenterait d'encaisser le coup pour qu'ils sortent très vite de ce lieu ténébreux qu'elle n'appréciait pas du tout.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Homme Dragon
avatar
Masculin Cancer Rat
Messages : 41
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 26/06/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Jeu 29 Aoû 2013 - 22:29

Jimbolo reste impassibles aux petits tours d'Émilie et à ses paroles et dit : "Non je ne te le permets. Je n'ai pas envie d'un boulet à mes cotés".


Pendant ce temps, Mushu rencontre une petite dragonne noire qui avait un peu la même physionomie que lui. Elle répond à sa question avant de lui expliquer qu'elle n'aimait pas la compagnie de ces enfants qu'elle trouvait cinglé et qu'elle est à la recherche d'une personne.


"C'est vrai que ces gosses sont...particuliers. Sinon, je m'appelle Mushu, enchanté. Je suis à la recherche d'un garçon aux cheveux roux et aux yeux rouges. Tu l'as vu par hazare?"


Pendant ce temps, Tom fut surpris d'être emporté par des rats avant de se retrouver enfermer dans un cube fait en vitrine. Tom s'approche d'une surface pour donner des coups de poings et des coups de pieds en espérant briser le verre sans que ça marche. Il vit alors des zombies approcher et grimper sur le cube en lui parlant. Le rouquin recule alors en disant : "Laissez-moi!"


Puis, les zombies se mettent à prendre l'apparence de Rick sous le regard surpris de Tom qui n'avait pas vu son frère depuis 2 ans au moins. Tout les Rick se mettaient à lui demander la même chose avant qu'il lui ait demandé de partir. Le cube se met à rétrécir autour de lui. Kairi lui parla mais sa voix lui paraissait lointaine à cause des Rick qui lui répétaient la même chose tout le temps. Le rouquin ferme les yeux et met ses mains à ses oreilles.


*tout ça n'est pas réel. C'est mon esprit, je dois en reprendre le contrôle. Je sais*.


Il prend une pierre et l'active. A cet instant, Mushu disparaît de là où il était pour apparaître non loin des zombis. En voyant la mauvaise posture de Tom, il cracha des boules de flammes sur les zombis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de Cristal
avatar
Masculin Gémeaux Singe
Messages : 186
Date de naissance : 20/06/1992
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 25
Arme(s) : Dague
Âge du personnage : 250 ans
Invocations : Illusion

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Ven 30 Aoû 2013 - 0:23

Le cauchemar prenait forme à partir de peu de choses. Un simple cube, des créatures sans visages, d'autres au visage bien particulier... On se demandait toujours si Mei créait cela de toutes pièces ou si elle ne faisait qu'assister au spectacle. En effet, les peurs semblaient sortis tout droit des esprits des victimes. Alors, Mei tirait-elle ce dont elle avait besoin ou le simple fait de les plonger dans cet univers suffisait ? Peut-être assistait-elle tranquillement à la chose cachée dans un coin.

Dans cet univers, il était difficile d'en sortir avant que la maîtresse des lieux n'en ait décidé autrement. Il en était plus simple d'y entrer, bien qu'il n'y avait que quelques exceptions. Visiblement, celle de se faire invoquer en était une. Ainsi, Mushu apparut et commença à attaquer les zombis. Certains brûlèrent, mais à peine Mushu apparut que les créatures disparurent d'elle-même.

Le cube disparut également en milles morceaux de verre tombant lentement sur Tom. Mei apparut à son tour (en taille normale, précisons-le)

-C'est donc toute la place que tu as dans ton cœur ? De la place uniquement pour un ver de terre ?

Mei s'avança vers Kairi.

-Comment vois-tu cette fille, Tom ? Elle a un nez, une bouche. Et ne t'en déplaise, elle a deux yeux, comme moi. Dit-elle en levant son cache-oeil, prouvant qu'elle avait bien deux yeux. -Mais elle, elle est une princesse de coeur, une fille pure. Tu entends ? Pure. Tu ne devrais même pas avoir le droit de la regarder en face. Et pourtant, tu refuses tout ce qu'elle a à te proposer, et même tu la rejettes comme la pire des vermines. Kairi est pure. Tu ne l'es pas. Le monstre à éliminer, c'est toi si tu ne peux respecter la lumière faite femme !

Un double de Mei apparut derrière Tom et lui donna un violent coup de pied pour l'obliger à s'agenouiller. L'autre Mei derrière Kairi saisit cette dernière par le poignée. Elle le serra fort entre ses doigts jusqu'à ce que ses doigts laissent une trace dans la chair. Puis, elle leva la main de Kairi et quand elle l'eut levé assez haut, elle la relâcha. Aussitôt, la main de Kairi sembla chuté avant de stopper net dans sa course, comme tenue dans les airs par un fil raccroché à la main de Mei. La Keyblade de Kairi apparut entre les mains de la princesse.

Fallait-il faire un dessin ? Mei avait pris le contrôle du corps de Kairi et lançait déjà cette dernière à l'assaut de Tom. Mais aux yeux de Tom, Kairi semblait être une chevalière en armure si scintillante qu'elle en éblouissait les yeux. Et surtout, quoiqu'elle pouvait dire, Tom entendait dans son esprit tout autre chose. Ainsi, si Kairi pouvait peut-être essayer de s'excuser, de s'expliquer... Tom ne pouvait entendre que des phrases aussi menaçantes que:

-Tu n'es pas digne de l'amitié de qui que ce soit, voilà la vérité !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Princesse de Coeur
avatar
Féminin Bélier Cheval
Messages : 124
Date de naissance : 12/04/1990
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 27
Localisation : Cherchez-moi pour savoir où je me trouve ♥
Arme(s) : Sa Keyblade nommée Appel du Destin
Âge du personnage : 16 ans
Invocations : Karah
Présentation : Kairi est la septième princesse de cœur ainsi que l'une des sept gardiens, mais aussi la jumelle d'Ondine. C'est une jeune femme courageuse et intelligente qui cherche sans relâche ses deux amis Riku et Sora qui sont partis en essayant, une nouvelle fois, de la laisser de côté en l'abandonnant sur les ìles du Destin.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Soin et Lumière
Point fort: Ses amours, ses amis, son coeur, la lumière et sa magie
Point faible: Sa naïveté, les ténèbres, sa force et l'orientation

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Ven 30 Aoû 2013 - 20:46

En entendant ces paroles, Emilie ne dit rien pendant quelques minutes, puis elle eût un grand sourire aux lèvres, puis elle s'approcha de Jim et l'enlaça en ayant l'air vraiment heureuse.

- Maître, j'aime tant quand vous êtes vous-mêmes, ne changez pas, pas un seul instant !

Elle le lâcha, puis lui fit un clin d'œil pour lui faire comprendre qu'elle n'allait pas lui obéir, sûrement le seul ordre auquel elle faisait exprès de le contredire en ne partant pas. Pendant ce temps, la dragonne se stoppa en entendant les paroles de Mushu, puis se retourna pour lui adresser la parole. Elle lui sourit en ayant l'air amusée.

- Ton ami, tu le verras bientôt, là où il est, il aura tout soudainement besoin de toi. Je m'appelle Shellenya, c'était un plaisir que de faire ta connaissance Mushu !

Elle lui fit un clin d'œil complice, puis s'en alla aussi vite qu'elle était venue. Une fois hors de la vue de Mushu, elle changea de forme, puis prit son envol, ce qui donna au village l'impression d'être caché par un gigantesque nuage sombre. Très rapidement la dragonne retrouva son amie et s'assit en face d'Emilie pour la regarder avec un regard très respectueux.

- Enfin je vous retrouve ! Puis-je savoir pourquoi vous, vous êtes enfuie de votre cellule jeune lady ?

- Parce que j'avais pas envie de jouer avec la sœur du maître.

- Peut-être, mais cette dernière était furieuse de ne pas vous trouvez, voilà pourquoi je suis venue vous chercher, à moins que je ne puisse être utile à notre grand maître vénéré, ici présent, monsieur Jimbolo le grand, le magnifique et surtout, le puissant souverain que nous attendons tous de voir un jour accéder à ce titre

Après avoir encensé Jimbolo, la dragonne se leva et sauta sur Emilie tout en rétrécissant à vue d'œil, ce qui fit qu'elle ne fit aucuns mal à la jeune fille en atterrissant sur son épaule. Emilie quant à elle avait l'air de penser que Shellenya en faisait un peu trop, mais en même temps, elle ne pouvait pas lui donner tord, Jimbolo était tellement charismatique, effrayant et puissant qu'il était bien capable dobtenir le respect d'un dragon et même de lui faire peur. Pendant ce temps, Kairi avait l'air dépitée en voyant que Tom ne l'écoutait pas. Par la suite, elle eût presque honte d'elle lorsque Mei la mit en avant de la scène, comme une personne prestigieuse qu'il était préférable de respecter et acclamer en toutes circonstances de peur de recevoir une terrible punition de sa part. Cependant, Kairi ne fut pas surprise lorsqu'elle retira son bandeau, elle l'avait déjà fait quelques minutes plus tôt et la princesse de cœur s'attendait à ce qu'il soit affreux comme celui qu'elle avait vu, mais contre toutes attentes, ce n'était pas le cas, heureusement d'ailleurs sinon elle aurait sûrement tourné de l'œil.

"Mon cœur a de la place pour chaque personne qu'il veut bien accueillir, il ne fait pas de distinction, il est généreux et bon tout comme la lumière qui s'en échappe ! Cependant, s'il ne m'aime pas, je ne vais pas le forcer à m'aimer, l'amour et la confiance, ça ne se gagne pas en claquant des doigts, pas en un tour de magie, n'est-ce pas Mei ? Sinon, je trouve que votre œil est bien plus joli que lors de ma première plongée dans le cauchemar"

Kairi soupira, puis elle eût l'air choquée en voyant Mei prendre son poignet et le serrer fort, ce qui lui fit mal, mais ce qui la choqua le plus, fût l'apparition de son arme. Sa Keyblade, elle n'était pas faite pour punir ceux qui n'avaient rien fait, si elle l'utilisait, c'était pour faire le bien en supprimant les sans-coeurs ou autres créatures néfastes. La demoiselle ne contrôlait plus rien et ça l'effrayait, qu'est-ce qui ce passait ? Etais-ce à cause de Mei si elle allait attaquer Tom ? Si c'était le cas, elle devait tout faire pour résister, mais ça allait être dur, elle ne s'était encore jamais battue contre elle ou contre sa propre Keyblade.

"Non Appel du Destin, retourne d'où tu viens ! Ne te rappelles-donc tu point ce que nous avons accomplit toutes les deux ? Tu ne sers qu'à faire le bien et non le mal en amochant ou en tuant un ami ! Obéis-moi ! Mei qu'avez-vous lancé comme sort ? Je ne contrôle plus rien ! Ni mon corps, ni ma Keyblade, vous devez stopper votre sort tout de suite avant qu'il ne dégénère ! Oh Mushu tu es là et tu portes mon bracelet ? Va de suite le mettre autours du poignet de Tom, c'est très improtant, vite !"

Kairi était affirmative, elle ne voulait pas faire de mal à Tom, même si celui-ci lui en avait fait mentalement, car la demoiselle était toujours fidèle à elle-même et envers ses principes. Elle avait fini par remarquer la présence de Mushu et lui avait tout de suite donner des directives pour qu'il agisse très rapidement, il ne fallait pas qu'il traine. Ce bracelet repousserait les ténèbres qui entouraient Tom et débarrasserait sa tête de la voix qui était en train de le harceler, toutes ces options seraient efficaces durant un délais d'une vingtaine de minutes, ce qui lui permettrait de l'aider à y voir plus clair et surtout, à l'aider à se concentrer pour le combat qui débuterait très prochainement.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Homme Dragon
avatar
Masculin Cancer Rat
Messages : 41
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 26/06/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Lun 2 Sep 2013 - 18:03

Les zombies disparaissent autour de Tom et le cube de verre se brise en plusieurs éclats qui tombe sur le rouquin. Celui-ci avait mis ses bras au-dessus de sa tête pour se protéger avant de relever la tête pour voir Mei qui s'adresse à lui à en insultant Mushu, le rouquin se contente de montrer un air sévère tandis que le dragon gardien grimpe à une de ses épaules et dit : "Hé! Je suis pas un verre de terre! Je suis un dragon! Y a pas de verre de terre! On parle pas la même langue!"


Il lui tire alors sa langue reptilienne en faisant un bruit de serpent avant de la rentrer dans sa bouche. Mei s'approche de Kairi et se met à dire à Tom que cette fille avait un coeur de lumière pure, qu'il a toujours refusé son aide ce qui fait que c'est lui le monstre. Tom avait déjà sentit qu'elle avait un coeur pure, mais il refusait tout de même son aide car il voulait se débrouiller seul comme il l'a souvent fait depuis que son monde a été détruit. Il n'eut le temps de ne rien faire qu'une deuxième Mei apparaît et lui donne un coup de pied qui le fait tomber à genoux au sol. Il posa ses mains au sol pour éviter de tomber à plat ventre. A peine s'était-il relever qu'il vit Kairi, armée d'une keyblade et habillée d'une armure dorée, tenter de l'attaquer. Il fait de suite apparaître son katana et pare le coup. Kairi ne cessait de lui dire des paroles mauvaises comme pour lui faire du mal. Mais le rouquin se doutait que ce n'était pas elle, il avait remarquer que ses mouvements manquaient de fluidités comme une marionnette. Il en conclut donc qu'elle devait être manipulée. Seul Mushu entendait les vraies paroles de la princesse de coeur. Étant au sol car il est tombé de l'épaule de Tom, il tente de s'en approcher mais Tom avait foncé sur Mei pour lui asséner un coup de pied embrasé au milieu de son ventre. Il recule alors en disant : "Vos manigances ne marchent pas avec moi".


Pendant ce temps, Jim lance un regard noir à Émilie en disant : "Petite idiote".


Puis Shellenya apparaît pour parler à Émilie avant de s'adresser à Jimbolo.


"Oui, montres-toi utile. Vois comment Mei s'occupe de Tom et si la situation ne se montre pas en sa faveur, mets sur le bracelet doré de Kairi cette petite part de ténèbres".


Il tend sa main vers la dragonne et fait flotter devant elle un petit nuage de ténèbres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de Cristal
avatar
Masculin Gémeaux Singe
Messages : 186
Date de naissance : 20/06/1992
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 25
Arme(s) : Dague
Âge du personnage : 250 ans
Invocations : Illusion

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Lun 2 Sep 2013 - 21:00

Si Tom n'entendait pas les véritables paroles de Kairi, Mei n'écoutait pas des masses Kairi comme une personne qui n'était pas là. Sa seule réaction devait être pour ce compliment sur son oeil. Là, Mei attrapa son oeil, celui qu'elle cachait sous son cache-oeil, elle l'enleva et l'engouffra dans sa bouche pour le sucer et le remettre dans sa cavité.

-Oeil de verre, vert.

Arrêter son sort ? Parce qu'elle croyait qu'elle avait lancé ce sort sans penser aux conséquences ? Elle savait très bien ce qu'elle faisait et n'arrêterait ce sort que lorsqu'elle aurait obtenu ce qu'elle voulait. Mei ne voulait blesser personne, ou en tout cas tuer personne. Juste s'amuser et laisser une trace indélébile en Tom. Qu'il ne reparte pas sans garder un souvenir impérissable d'elle. Il ne saurait peut-être jamais qu'il lui en devait une, et Mei faisait tout pour qu'il ne s'en rende jamais compte. Rien n'était plus insupportable que les dettes.

Mei envoya Kairi à l'attaque. Non, personne ne pouvait obliger quelqu'un à en aimer une autre. Mais la respecter restait une bonne chose. Mei grossissait le trait en parlant de princesse, de personne honorable, que Kairi était comme une déesse, mais elle n'en croyait pas un mot. Elle aimait juste exagérer les choses.

Mais Tom bien sûr réussit à éviter Kairi et à venir affronter la source même du problème. Lorsque Mei reçut le coup, elle disparut en un éclat de papillons bleus. Cette Mei n'était qu'une illusion. Elle se doutait bien que Tom n'était pas idiot et s'en prendrait directement à elle.

-Voilà le problème avec vous. Vous en restez aux apparences.

Mei réapparut et prit sa canne comme un fusil en le pointant sur Tom. Elle tira mais ce ne fut pas un coup de feu qui sortit mais toute une flopée de démons rouges aux ailes de chauve-souris. Ils se mirent à déchirer le décor noir en poussant des rires déments. Quand ils eurent fini, ils se retrouvèrent à Japanîmes. Les démons se changèrent en sans-coeur, et d'autres en humains. Les premiers s'attaquèrent aux seconds en leur dévorant le coeur. C'était le jour de la destruction de Japanîmes.

-Et ce soir là, où étais-tu ? Leur vie valait-elle si peu ? Étaient-ils eux aussi trop bien pour toi ? Quelle place ont-ils dans ton coeur ?Quelle place ont-ils pour toi dans leur coeur ? Ouh, regarde, ils ont l'air de t'adorer, ils te dévorent des yeux !

Les humains devenus sans-coeur regardaient Tom et leurs intentions semblaient clairs. Ils avaient faim, faim d'encore plus de coeur. Mei relâcha Kairi de son emprise.

-Tu ne changeras jamais ? Personne n'aura jamais d'importance à tes yeux ? En ce cas, je devrais obéir aux ordres qui m'ont été donné, abréger ta morne existence. Je pensais pouvoir te sauver, mais finalement, est-ce qu'en t'épargnant je te fais un cadeau ? A présent, j'en doute.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Princesse de Coeur
avatar
Féminin Bélier Cheval
Messages : 124
Date de naissance : 12/04/1990
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 27
Localisation : Cherchez-moi pour savoir où je me trouve ♥
Arme(s) : Sa Keyblade nommée Appel du Destin
Âge du personnage : 16 ans
Invocations : Karah
Présentation : Kairi est la septième princesse de cœur ainsi que l'une des sept gardiens, mais aussi la jumelle d'Ondine. C'est une jeune femme courageuse et intelligente qui cherche sans relâche ses deux amis Riku et Sora qui sont partis en essayant, une nouvelle fois, de la laisser de côté en l'abandonnant sur les ìles du Destin.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Soin et Lumière
Point fort: Ses amours, ses amis, son coeur, la lumière et sa magie
Point faible: Sa naïveté, les ténèbres, sa force et l'orientation

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Mar 3 Sep 2013 - 22:09

Lorsque Shellenya reçu l'ordre de mettre des ténèbres sur le bracelet de Kairi lorsque Tom le porterait, elle ne su pas si c'était une bonne idée ou pas, mais bon les ordres étaient les ordres, elle ne pouvait pas désobéir, elle ne voulait pas subir sa colère. Emilie la voyant se plier aussi facilement, comme à chaque fois, fit la grimace.

- Qu'il en soit ainsi, votre volonté sera accomplie

Elle prit le nuage de ténèbres puis se mit à rétrécir pour ensuite disparaître. Lorsqu'elle fût partie, Emilie regarda Jim avec un regard qui en disait bien long sur sa façon de penser.

- Je ne comprend toujours pas comment vous faites pour vous faire obéir de tout le monde, même un dragon se plie à vos quatre volontés, il y a quelque chose qui m'échappe.

Elle soupira, puis attendit la réponse de son supérieur en croisant ses bras, l'air suspicieuse. Pendant ce temps, Kairi se faisait toujours contrôler tel une marionnette jusqu'à ce que Mei en décida autrement en la libérant de son sort. Voyant ce qu'il ce passait autours d'eux, Kairi ne savait plus trop quoi penser de Mei et de Tom. Qui était le méchant dans l'histoire ? Mei de lui faire revivre son terrible passé ou Tom en étant asocial et qui ne faisait rien pour changer ? Kairi était un peu perdue en étant coincée entre ces deux camps totalement différent l'un de l'autre.

"Pourquoi ne pas lui laisser une semaine de répit pour savoir si vous avez bien fait ou pas de l'épargner ? Après tout, il est toujors pressé, mais nous, nous ne le somme pas... Sinon où sommes-nous ? Je ne crois pas connaître cet endroit"

Kairi se sentait légèrement de trop, mais ça ne l'empêchait pas de demander un renseignement, car elle ne connaissait pas Japanimes, elle n'avait jamais mit les pieds là-bas jusqu'à présent, au moins ce voyage cauchemardesque lui aura été bénéfique, car elle avait découvert un nouvel endroit, même si elle aurait voulu le connaître dans d'autres circonstances.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Homme Dragon
avatar
Masculin Cancer Rat
Messages : 41
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 26/06/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Mer 4 Sep 2013 - 6:59

Mei disparut, n'étant pas la vraie. Elle se trouvait juste derrière lui. Il se retourne vivement et la vois pointer sa canne vers lui dont il en sort plusieurs démons rouges qui déchirèrent tout et laissa place à Japanîmes. Tom reconnaissait ce lieu. C'est la dernière image qu'il lui restait de Japanîmes, un monde sombre, envahit par les ténèbres qui le dévorait à petit feu. Il baisse la tête et ferme les yeux pour ne pas revoir impuissant ces moments dures de sa vie. Mei lui demandait où il était, elle ne savait donc pas grand chose à son sujet contrairement à ce qu'elle prétend. Elle ne sait pas que tout ce qui comptait à ses yeux a été détruit ce soir là. Kairi se met à demander où ils étaient, Tom répond alors : "C'est mon monde, juste avant qu'il soit détruit. Vous vous demandez où j'étais? J'étais au coté du peuple pour les aider à combattre ces monstres que sont les sans-coeurs! Bien sûr, on m'a demandé de fuir! Mais je ne l'ai pas fait! Je ne voulais pas abandonner tout ce qui me compter à coeur! Je voulais les sauver! Sauver mon monde!"

*****


Au milieu du village qui se trouvait au pied du château de Japanîmes, plein de villageois combattaient. Tom, armé d'un katana était parmi eux, ils combattaient les sans-coeurs avec acharnement. Seulement, plus ils en tuaient, plus il en arrivé d'autre pour finir par être submergé. Des sans-coeurs dévorèrent le coeur des gens, même son père succomba. Tom était impuissant, il continuait de tuer les sans-coeurs pour sauver les survivants. Il vit sa petite soeur tenter de fuir. Il se met entre elle et les sans-coeurs qui la poursuivaient pour les combattre et leur barrer la route. Jackie Chan, son maître, arrive à ses cotés pour l'aider. Il lui demande : "Tom, pars avec ta soeur! Ne restes pas ici, c'est trop dangereux!"


"Non! Je dois les sauver! Je ne veux pas fuir!"


C'est alors qu'un énorme nuage noir envahit le ciel et se met à tout aspirer. Tom ne put résister à l'attraction et fut aspiré à son tour.


"Non!"

*****


Tom rouvre les yeux et lance un regard colérique vers Mei.

"Je me fiche de ce que vous allez faire! Tout ce qui comptait à mes yeux, je l'ai perdu ce soir-là! Vous prétendez tout savoir mais vous ne savez rien! Vous ne savez rien de moi ou vous essayez de raconter les choses à votre manière pour me reprocher des choses que je n'ai pas fait et me faire passer pour un monstre! C'est vous le monstre! Pas moi!"


Pendant ce temps, Jim regarde Émilie et dit : "On va dire que je ne suis pas un simple humain".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de Cristal
avatar
Masculin Gémeaux Singe
Messages : 186
Date de naissance : 20/06/1992
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 25
Arme(s) : Dague
Âge du personnage : 250 ans
Invocations : Illusion

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Mer 4 Sep 2013 - 13:42

Mei resta silencieuse, observant tranquillement ce qui allait se produire. Comme un scientifique face à son expérience, Mei se contentait de regarder ce que Tom faisait et d'écouter ce que Tom disait. Impossible de savoir si elle en tirait du plaisir, de la peine ou de la colère. Peut-être y était-elle parfaitement indifférente, faisant juste ce qu'elle voulait... Elle devait sans doute s'amuser un peu, dans ce jeu pervers.

Une fois que Tom éclata et lui reprocha d'être un monstre, Mei ferma les yeux. Elle avait enfin touché ce qu'elle voulait toucher du doigt. Tom avait-il raison ? Ignorait-elle tout ce qu'il s'était passé ? Ou avait-elle simplement posé des questions rhétoriques pour forcer Tom à parler ? L'art d'amener les gens à dire et à penser ce que l'on veut. Mei excellait dans cet art. Mais surtout, elle se fichait de ce que l'on pouvait penser d'elle. S'il pensait qu'elle ne savait rien, c'était son problème. Au contraire, c'était plutôt un avantage pour Mei, car Tom penserait qu'elle n'avait pas toutes les informations, qu'elle jouait un rôle.

-Voilà donc la réponse. Tout ce qui t'importait a disparu ce jour-là. Il ne te reste donc plus rien. T'achever semble donc la seule solution généreuse. Celui qui n'a plus de cause à défendre, celui qui ne croit plus en rien, celui-là n'est plus humain. NOUS sommes des monstres, toi et moi. Ton coeur s'est fermé à double tour ce jour-là et depuis, tu ne laisses rien d'autre entrer que tu puisses perdre à nouveau. Afin de ne plus souffrir, personne d'autre ne doit importer pour toi.

Mei semblait vouloir tuer Tom, c'est ce qui transparaissait dans ses mots. Elle s'était demandée si la vie de Tom ne valait pas mieux qu'on l'achève, au vu de ses misères. La réponse semblait être oui.

-La vérité, c'est que nous n'avons pas le temps de savoir si nous faisons bien... Et que le monstre est ailleurs.

Mei se changea en Jimbolo avant d'absorber Japanîmes en elle.

-Voici le visage que tu devrais craindre. Si tu continues à repousser ceux des autres, alors tu seras seul face à lui. Et tes souffrances s'achèveront sur un requiem.

Mei, en Jimbolo, grossit, devint gigantesque. Comme si Tom et Kairi étaient sur une table, ils ne pouvaient voir plus d'elle que le haut de son corps les surplomber.

En vérité, Mei devait encore gagner quelques petites minutes. Dans trois minutes, l'univers parallèle que Mei avait créé maintiendrait Tom hors de portée de la vue et des sens de Jimbolo. Il serait loin de lui, sauvé. Mei n'aurait alors plus qu'à rejoindre le démon pour lui remettre son faux butin. Mais pour cela, elle devait rester concentrée durant ces trois minutes. Tout ça pour un ingrat et un mec qui l'insultait... La dure loi du métier

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Princesse de Coeur
avatar
Féminin Bélier Cheval
Messages : 124
Date de naissance : 12/04/1990
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 27
Localisation : Cherchez-moi pour savoir où je me trouve ♥
Arme(s) : Sa Keyblade nommée Appel du Destin
Âge du personnage : 16 ans
Invocations : Karah
Présentation : Kairi est la septième princesse de cœur ainsi que l'une des sept gardiens, mais aussi la jumelle d'Ondine. C'est une jeune femme courageuse et intelligente qui cherche sans relâche ses deux amis Riku et Sora qui sont partis en essayant, une nouvelle fois, de la laisser de côté en l'abandonnant sur les ìles du Destin.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Soin et Lumière
Point fort: Ses amours, ses amis, son coeur, la lumière et sa magie
Point faible: Sa naïveté, les ténèbres, sa force et l'orientation

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Mer 4 Sep 2013 - 21:42

En entendant ces dires, Emilie sourit, s'il n'était pas un humain, qu'est-ce qu'il pouvait bien être ? Elle aurai bien aimé le savoir. Vu sa façon d'agir, il ne devait pas être une créature très pacifique, même si on lui prétendait le contraire, elle n'y croirait pas, elle avait passé trop de temps à ses côtés pour se rendre compte qu'il était un sadique cruel, calculateur et manipulateur, il avait toutes les qualités requises pour lui plaire.

- Soit, que faisons-nous en attendant ? Vous n'avez pas envie d'un verre de cocktail ou une petite envie de me donner eux-trois coups ? ça me plairait tant de pouvoir me rendre encore utile...

Emilie lui fit ces propositions en hésitant, car elle ne voulait pas trop pousser, elle ne voulait pas l'énerver ni l'exaspérer davantage. Pendant ce temps, en voyant Tom se mettre en colère, Kairi fût surprise, elle pensait que rien ne pouvait l'atteindre, mais elle s'était trompée, ce qui lui avait beaucoup plu. Toutefois, elle ne pu s'empêcher de confirmer les dires de Tom en hochant la tête en signe d'affirmation, jsqu'à ce qu'il dise qu'elle était un monstre, là elle fit non avec sa tête, car pour elle, elle n'était pas un monstre, elle était juste quelqu'un d'un peu dérangée et qui était une héroïne à sa façon, enfin pour le moment elle ne faisait pas vraiment le rôle d'héroïne, mais plutôt celui de la faucheuse, ce qui ne plaisait pas trop à la jeune fille qui pensait que Mei exagérait encore.

"Même s'il a tout perdu, ça ne peu pas l'empêcher d'ouvrir son cœur s'il trouve des personnes patientes et de confiances sur qui il peut s'appuyer !"

Il était vrai que ce n'était pas son combat, mais elle commençait à en avoir assez de l'entendre dire qu'il était préférable qu'il meurt plutôt qu'il vive, car pour elle tout le monde pouvait avoir sa chance. Par la suite, Mei se transforma en un personnage peu rassurant et englouti le monde, pour ensuite devenir gigantesque, ce qui lui donnait l'impression d'être toute petite, enfin ce n'était pas qu'un sentiment vu qu'ils l'étaient vraiment comparé à ce monstre qu'elle était devenue. Ne comprenant pas la raison de son dernier geste, Kairi préféra laisser Tom agir, car c'était à lui de se démener pour lui prouver qu'elle avait tord de le sous-estimer.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Homme Dragon
avatar
Masculin Cancer Rat
Messages : 41
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 26/06/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Jeu 5 Sep 2013 - 12:50

Jim soupire d'exaspération et dit : "Tu veux me rendre un service? Arrêtes de rester dans mes pattes et de me coller car ça commence à m'agacer".


Pendant ce temps, Mei dit à Tom que l'achever serait le mieux pour lui parce qu'il a tout perdu, a fermé son coeur et n'a plus de causes à défendre et que tout les deux étaient des monstres. Tom n'était pas vraiment d'accord avec ces dires et il compte bien le faire savoir.


"Je n'ai rien avoir avec vous! J'ai toujours une cause à défendre et c'est de protéger les mondes pour qu'ils ne sombrent pas dans les ténèbres, pour qu'ils ne soient pas détruit, pour qu'ils ne finissent pas comme mon monde! Je m'en suis fait la promesse et je compte m'y tenir!"

Kairi dit que si il rencontre des gens patients, il peut toujours ouvrir son coeur. Mushu, lui, avance, et dit : "Le coeur de Tom n'est pas fermé! J'en suis la preuve! Je suis peut-être petit mais mon amitié pour Tom es plus grande que ma taille! Tu pense que si son coeur était complètement fermé il aurait accepté ma pierre d'invocation? Tu penses qu'il m'aurait invoqué? Son coeur n'est pas fermé mais entrouvert et il faut se montrer patient pour qu'il accepte qu'on y entre! J'ai été patient, Mulan a été patiente, le général Shang a été patient et on a finit par entrer! Alors arrête de raconter des sottises sur Tom car tu ne le connais pas!"


Mei dit alors qu'il doit se dire que le monstre est ailleurs et change son apparence pour celle d'une personne que Tom ne pensais pas revoir. Ses yeux s'ouvrent en grand en voyant son visage.


"Jim? C'est impossible!"


Mei dit que c'est lui qu'il devait craindre pour le jour où il se retrouverait seul face à lui. Le rouquin n'y croyait pas. Jim était son meilleur ami, jamais il lui ferait du mal. Jim se met à grandir pour devenir gigantesque et absorber Japanîmes.


"C'est faux! Jim était mon meilleur ami! Jamais il me ferait du mal!"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de Cristal
avatar
Masculin Gémeaux Singe
Messages : 186
Date de naissance : 20/06/1992
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 25
Arme(s) : Dague
Âge du personnage : 250 ans
Invocations : Illusion

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Jeu 5 Sep 2013 - 19:09

Toutes ces paroles sonnaient vides aux oreilles de Mei et semblaient bien peu dignes d'intérêt. Mais au moins, elle lui faisait gagner du temps. Bientôt, le temps serait écoulé et Tom serait à l'abri de Jim. Quel était son plan exactement ? Quand le temps serait écoulé, le cauchemar continuerait mais Tom serait endormi dans son salon, incapable de se réveiller. Ensuite, Mei irait berner Jim, et enfin, son manoir s’élèverait dans les airs et elle libérerait Tom. Mais pas avant, afin que Tom ne vienne pas tout gâcher.

A proprement parler, elle s'en fichait. Si Tom sortait et se faisait repérer, si sa supercherie était révélée, elle s'en fichait. Elle s'en sortirait comme d'habitude, mais elle était malgré tout connue pour aller au bout des choses. Son jeu d'aujourd'hui: triturer l'esprit de Tom et le sauver. Elle s'en tiendrait à ce plan jusqu'au bout.

-Tu ne peux sauver les mondes si tu ne comprends pas leurs habitants. Et si tu ne leur ouvre pas ton coeur, tous tes faits d'armes sont futiles. Tu resteras un fantôme qui passe, sauve et protège, mais qui n'aura fait que passer. Tout cela n'aura aucune importance, ton passage ne sera qu'un courant d'air. Dernière fois que Mei gaspillait sa salive à lui faire comprendre cette vérité. S'il persistait... Au fond, une fois encore, tant pis pour lui. Quelle importance ? Tant qu'il croyait à ce qu'il disait et qu'il protégeait les mondes... Alors Tom restait quelqu'un de bien. Elle aurait au moins essayé de redorer un peu son existence.

La transformation en Jim eut un effet plus qu'important sur Tom. Soudainement, toute sa fierté s'effondrait et sa voix perdait son ton impérieux pour trembler de doute et de terreur.

-Vraiment ? Alors il faut croire qu'il ne sait plus quoi faire de son argent pour ainsi me le donner pour te voir disparaître.

Mei plaqua sa main contre le sol pour lui faire croire qu'elle allait l'écraser. Soudain, Mei sentit que le temps était terminé. Parfait. Concentration. Elle devait créer une autre elle suffisamment puissante pour maintenir le cauchemar et tenir Tom enfermé le temps que la maison décolle. Mei, en Jimbolo, déclara:

-Il y a donc quelqu'un que tu aimes. Dommage que tu ne saches pas placer ta confiance correctement.

Le Jimbolo disparut et Mei réapparut. Ou plutôt, son autre elle apparut.

-Oui, tu as raison ! Je suis le monstre ! Je suis menteuse ! Mes mots sont du poison ! Et vous pouvez mettre fin à ceci. Qu'est ce qui a quatre jambes le matin, deux le midi, et trois le soir ?

Dans la réalité, Mei réapparut dans le salon. Elle s'assura que Tom et Kairi dormaient profondément. Parfait. Elle sentait que la tête lui tournait. Elle devait chercher dans ses derniers retranchements pour maintenir ses pouvoirs actifs. Elle trébucha à plusieurs reprises en se déplaçant vers la porte. Elle toussa et sentit la nausée monter. Est-ce qu'elle arriverait seulement à faire s'envoler la maison ?

-Aaaah ! Rugit-elle en sentant son coeur faire un bond dans sa poitrine.

Elle sortit et utilisa un portail pour rejoindre Jim. Elle s'approcha en marchant lentement, le visage plus blanc qu'à l'habitude... Pourvu que son piège tienne suffisamment longtemps. Elle cracha sur le côté. Puis, elle planta sa canne dans le sol pour faire apparaître un sceau au sol qui fit apparaître le corps inanimé de Tom.

-Voilà pour toi. Et n'en parlons plus.

Une fois cela faite, Mei fut prise d'un vertige qui la fit basculer et chuter du haut de la corniche en une chute potentiellement mortelle. Ce fut à cet instant que le sort de Mei se brisa. Aussitôt, le cauchemar de Mei s'arrêta. Tom et Kairi purent se réveiller. Quant au "Tom" laissé sur la corniche aux pieds de Jim... Il s'agissait d'un autre tour de magie de Mei. L'homme que Jim avait aux pieds, changea d'apparence. Ce n'était pas Tom, c'était le représentant de l'empereur, la gorge tranchée.

Malheureusement... La dernière partie du plan de Mei, qui aurait dû tous les envoyer hors de portée de Jim, avait échoué. La maison n'avait pas encore décollé, Mei ayant chuté et disparue dans les falaises et les rochers de la montagne. Mais il restait un espoir. Car, Sébastian avait été mis au courant bien sûr. Ne la voyant pas revenir, Sébastian en vint à la conclusion que la dernière partie du plan de Mei avait échoué. Il lui revenait de l'accomplir. Il tira sur la corde qui fit peu à peu s'envoler la maison. Elle quittait lentement, très lentement le sol.

http://www.youtube.com/watch?v=kIEjejLsRtE

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Princesse de Coeur
avatar
Féminin Bélier Cheval
Messages : 124
Date de naissance : 12/04/1990
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 27
Localisation : Cherchez-moi pour savoir où je me trouve ♥
Arme(s) : Sa Keyblade nommée Appel du Destin
Âge du personnage : 16 ans
Invocations : Karah
Présentation : Kairi est la septième princesse de cœur ainsi que l'une des sept gardiens, mais aussi la jumelle d'Ondine. C'est une jeune femme courageuse et intelligente qui cherche sans relâche ses deux amis Riku et Sora qui sont partis en essayant, une nouvelle fois, de la laisser de côté en l'abandonnant sur les ìles du Destin.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Soin et Lumière
Point fort: Ses amours, ses amis, son coeur, la lumière et sa magie
Point faible: Sa naïveté, les ténèbres, sa force et l'orientation

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Jeu 5 Sep 2013 - 21:25

Emilie fit non de la tête, car elle n'avait pas du tout envie de partir, oui aujourd'hui elle était casse-pied, elle le savait très bien, mais il y avait une raison à cela, elle ne voulait pas laisser son invocation seule avec ce sadique et puis, elle voulait absolument voir comment Mei allait s'y prendre pour apporter la dépouille morte de Tom sans tuer le jeune homme. Quelques minutes plus tard, la principale intéressée débarqua avec son mort, puis parti d'une façon très spéciale et précipitée. Suite à ce départ furtif, le corps de Tom se changea en représentant de l'Empereur, ce qui fit qu'Emilie s'efforça de ne pas sourire et de rester stoïque.

- Bah tient, on vient de se faire rouler, tss décidément le petit personnel n'est plus ce qu'il était, comme c'est navrant ! Va falloir faire le boulot nous-même boss, faut juste qu'on arrive à entrer dans cette fichue maison avant qu'ils ne partent, sinon c'est foutu, ensuite vous, vous faites le rouquin et moi, je me fais les autres...

Des enfants qui allaient crier de peur en la voyant débarquer dans la maison, comme c'était charmant, rien qu'à s'imaginer la scène, la miss en frissonnait de plaisir, oui elle adorait entendre les gosses crier, comme quoi en plus d'être une sado masochiste psychopathe, Emilie était une sadique, surtout avec les gosses, comme quoi Jim avait trouvé la bonne personne pour travailler avec lui. Pendant ce temps, quelques minutes plus tôt, Kairi baissa la tête en ayant l'air désolée, comme une gamine qui venait de faire une bêtise et qui se faisait gronder par ses parents, elle ne pensait pas que Mushu prendrait mal ses parles. Tom n'avait pas l'air d'être en accord avec les paroles de Mei concernant Jimbolo, qu'est-ce qu'il était à la fin ? Un ami ? Un ennemi ? Kairi trouvait que cette histoire n'avait ni queue ni tête, jusqu'à ce qu'elle se rappelle du petit détail qui les avaient poussés à partir précipitamment de leur île de paradis.

*Ils ont tellement changé depuis notre départ de l'île, ils ont mûri, mais moi, je suis restée la même...*

Pensa la demoiselle en soupirant tout en se trouvant désespérante. Mei se remit à parler et à enfoncer Tom. Kairi ne dit rien jusqu'à ce qu'elle dit que le jeune homme avait mal placé sa confiance, bien que cette histoire ne la concernait toujours pas, elle ne pu s'empêcher de partir au quart de tour, et oui, il ne fallait pas toucher aux amis, ni les juger.

"Comment pouvez-vous dire si oui ou non sa confiance est mal placée ? Ce n'est pas à vous de juger et de critiquer ce lien fort qui les unis !"

Spoiler:
 

Après ce qu'elle avait entendu de la bouche de Mushu, il était tout à fait normal qu'elle réagisse de la sorte et veuille protéger ce fragile lien d'amitié et de confiance. Par la suite Mei leur posa une énigme, mais Kairi n'y comprit pas grand chose, elle leva sa tête vers le haut tout en se grattant sa nuque l'air de sérieusement réfléchir aux dernières paroles de Mei, mais ne trouva pas la réponse, a vrai dire, elle n'avait jamais été très forte en devinette, ce qui était désolant, car la réponse était facile à trouver. Quelques minutes plus tard, lorsque les deux affreux comprirent que Mei ne leur avait pas livré le vrai Tom, Kairi ainsi que le véritable Tom purent se réveiller, car le cauchemar était brisé. Lorsqu'elle se réveilla, la première chose qu'elle fit, fût d'aller voir Tom et de se pencher devant lui pour voir s'il allait bien. C'est pendant ce temps que Shellenya en profita pour déposer le nuage de Jim sur le bracelet. A présent va savoir s'il agirait uniquement sur Tom ou qu'il agirait sur Mushu, mais ce n'était plus son problème, elle disparût pour réapparaître sur l'épaule de sa maîtresse en lui annonçant avec fierté qu'elle avait rempli sa mission.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Homme Dragon
avatar
Masculin Cancer Rat
Messages : 41
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 26/06/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Ven 6 Sep 2013 - 6:59

Tom ne répondait pas quand Mei lui dit que tout ce qu'il fait ne servirait à rien si il n'ouvrait pas son coeur, personne ne retiendrait son passage. Ça, Tom s'en fichait, il ne voulait pas la gloire et être connu de tous, il voulait juste faire en sorte que personne ne vit ce qu'il a vécu. Après, il ne croyait pas que se soit Jim qui l'est payé pour le tuer. Tout les deux étaient comme des frères, jamais il aurait voulut lui faire du mal.

"Vous mentez! C'est encore une de vos manipulations!"

Mei lui dit alors qu'il ne plaçait pas sa confiance comme il faut avant de reprendre son apparence normale. Kairi montre bien qu'elle n'était pas d'accord au sujet de son jugement sur la confiance. Mei leur donne une énigme à résoudre pour qu'ils mettent fin à ce cauchemar. Ni Mushu, ni Kairi ne semblaient connaître la réponse, ce qui n'était pas de Tom qui connaissait cette énigme.

"C'est l'homme, le matin quand il est bébé, il marche avec ses pieds et ses mains, le midi, il est dulte et marche sur ses deux pieds et le soir c'est une personne âgée et il utilise une canne comme troisième pied pour l'aider à marcher".

Là, il vit une grande lumière tout envahir. Pendant ce temps, Jim n'appréciait pas du tout qu'Émilie refuse de lui obéir. Il lui lance un regard noir et dit : "A quoi ça sert de me demander ce que tu peux me rendre un service quand tu refuses de faire ce que je demande?"

Là, Mei apparaît et fait apparaître devant eux le corps de Tom. Jim regarde le corps puis regarde Mei.

"Vous me prenez pour un idiot? Vous pensez que je suis incapable de remarquer les entourloupes?"

Mei se met à vaciller, ne semblant pas se sentir bien. Vu qu'elle était juste au bord de la corniche, Jim voyait une belle occasion de la faire regretter pour avoir voulut le duper, de son index, il la pousse et la laisse. Il voit ensuite le corps de Tom se changer et devenir celui d'un homme dont la gorge a été tranché. Émilie s'adresse ensuite à lui, Shelenya les rejoint peu de temps après qu'elle eut parlé pour lui dire qu'elle a fait sa mission. Jim dit : "Pas besoin d'entrer, j'ai déjà prévu qu'elle me duperait. Quant aux autres, je constate que cette maison commence à s'envoler, je vais attendre un peu qu'elle soit un peu plus haute pour la faire se scrasher au sol. Et toi, ne crois pas t'en sortir à si bon compte, je sais qu'en réalité tu n'as pas payé Mai pour qu'elle tue Tom mais qu'elle me fasse croire en sa mort. Donnes-moi une bonne raison pour ne pas te donner en pature à mon monstre qui se trouve au sous-sol de mon château".

Au même moment, le rouquin secoue doucement la tête, commençant à se réveiller. Il ouvre les yeux et voit Kairi à coté de lui, il dit rien et se contente de se relever. Mushu réapparaît à ses cotés et dit en voyant Kairi et Tom : "Wow, ça doit être dure d'être un humain, moi j'ai pas eu besoin de dormir pour entrer dans ce drôle d'endroit, sûrement dû au fait que je sois un gardien".

"Je sais pas".

Il regarde Kairi avant de tourner la tête.

"Je vous interdis de diire à qui que ce soit ce qu'il s'est passé".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de Cristal
avatar
Masculin Gémeaux Singe
Messages : 186
Date de naissance : 20/06/1992
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 25
Arme(s) : Dague
Âge du personnage : 250 ans
Invocations : Illusion

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Ven 6 Sep 2013 - 13:21

Cosette avait assez profité d'Alois pour aujourd'hui. Et puis, elle avait senti la maison s'élever. C'était sans doute qu'ils s'en allaient. Mei en avait peut-être enfin fini avec cet insupportable Tom. Elle mit un peignoir sur ses épaules et descendit sans se rendre compte qu'Alois faisait de même et la suivait. Une fois arrivée dans le rez de chaussée, quel déplaisir de voir Tom et Kairi en bon état. En revanche, Mei n'était pas là. Ca, c'était pas franchement le genre de truc auquel elle se serait attendue. Elle aurait pensé l'inverse: plus de Tom et de Kairi et une Mei dans son fauteuil, le visage las... Ou au piano, prête à jouer une berceuse à ses enfants pour faire passer le voyage plus vite.

Sébastian tirait sur la corde quand soudain Claude l'appela:

-Je crois que vous devriez venir voir ça.

Il lui tendit une longue-vue. Sébastian regarda dedans dans la direction que Claude lui indiquait. Il vit Jim et sa compagne sur les flancs de la montagne. Donc, ils ne pourraient décoller sans risques. Il fallait y aller avec prudence. En attendant, Sébastian avait à faire une dernière chose. Ca tombait bien, Ciel et Elizabeth venaient d'arriver à leur tour.

-My Lady and Lords, suite à quelques problèmes, je suis chargé de vous annoncer que notre nouveau chef, sur ordre de Lady Misaki, est Alois.

Cosette sourit sournoisement. Intéressant. Celui qui l'aimait devenait le chef d'une puissante organisation ? Tout d'un coup, Alois devenait vraiment intéressant. Elle pourrait sûrement utiliser l'affection qu'il lui portait pour prendre le contrôle du conseil des ombres. En attendant, Ciel n'était pas du tout d'accord.

-Quoi ? Alois n'est qu'un parvenu. Il est arrivé bien après moi dans l'organisation. C'est moi que Mei aurait dû choisir.

La seule qui ne semblait pas s'intéresser à ce détail, c'était Elizabeth qui était soudainement tétanisée, horrifiée. Car, elle, avait entendu sous les mots, un horrible sous-entendu.

-Quelques problèmes ? Qu'est ce que vous voulez dire ? Où est Mei ? Pourquoi devons-nous changer de chef ?

Sébastian la fixa sans répondre et pour Elizabeth, c'était une réponse éloquente, pire encore que s'il l'avait dit avec ses propres mots. Elle secoua la tête en négation, refusant d'y croire. Elle murmurait des "non" en se prenant la tête. Et comment Ciel pouvait-il se disputer le pouvoir dans un moment pareil ?

-Non ! Je refuse ! Je dois aller l'aider ! Tout ça c'est votre faute à tous ! Dit-elle en fusillant du regard toutes personnes présentes, les enfants comme les invités, Tom et Kairi. Elle courut au dehors, sauta par dessus l'embrasure de la porte. Elle se mit à courir sur l'herbe en hurlant:

-Mère ! Mei ! Maman ! Où es-tu ?

Sébastian somma Claude d'aller la chercher. Il s'exécuta aussitôt. Il disparut et réapparut à côté d'Elizabeth qu'il saisit par la hanche et souleva.

-Non ! Non ! Laisse-moi ! Mei ! NOOOOOON ! Son cri déchira le ciel tandis qu'elle déversait toutes les larmes de son corps jusqu'à ce qu'un chant doux et clair vint résonner dans la vallée:

Spoiler:
 

Elizabeth tomba au sol en enserrant la terre de ses ongles, mouillant la boue de ses pleurs tandis que la pluie venait accompagner peu à peu sa détresse.

-Pitié, Claude. Laisse-moi un peu de temps.

-Vous vous mettez en danger inutilement. Lady Misaki n'aurait pas voulu ça.

-Mère ne nous aurait pas abandonné. Elle savait comment cela finirait, j'en suis sûre. Comme d'habitude. Et elle avait prévu un plan pour l'éviter et revenir vivante.

-Je crains qu'elle ne se soit surestimé une fois de trop. Je suis sincèrement navré, my Lady. Mais à présent, il faut partir. Vous pourrez pleurer votre mère plus tard.

-Il n'y a plus rien qui importe là bas Claude. Ciel et Alois vont se déchirer et il n'y aura plus de conseil des ombres. Tout est fini Claude. Notre jeu est fini. Ou tu me laisses trouver Mei, ou je préfère que tu me laisses mourir ici. Après tout, je n'ai jamais que 250 ans.

-251. Votre anniversaire est demain.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Princesse de Coeur
avatar
Féminin Bélier Cheval
Messages : 124
Date de naissance : 12/04/1990
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 27
Localisation : Cherchez-moi pour savoir où je me trouve ♥
Arme(s) : Sa Keyblade nommée Appel du Destin
Âge du personnage : 16 ans
Invocations : Karah
Présentation : Kairi est la septième princesse de cœur ainsi que l'une des sept gardiens, mais aussi la jumelle d'Ondine. C'est une jeune femme courageuse et intelligente qui cherche sans relâche ses deux amis Riku et Sora qui sont partis en essayant, une nouvelle fois, de la laisser de côté en l'abandonnant sur les ìles du Destin.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Soin et Lumière
Point fort: Ses amours, ses amis, son coeur, la lumière et sa magie
Point faible: Sa naïveté, les ténèbres, sa force et l'orientation

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Ven 6 Sep 2013 - 21:55

Emilie fit comme si elle avait rien entendu lorsque Jim lui avait fait une réflexion sur son obéissance, de toute façon, il savait pertinemment qu'elle n'était pas qu'un simple pantin et qu'il ne pouvait pas en faire tout le temps ce qu'il en voulait. Par la suite, quand il lui fit ses accusations après lui avoir dit son plan et qu'il la menaça, Emilie soupira et resta zen.

- Maître trouvez des menaces plus flippantes, vous savez très bien qu'à côté de votre sœur ce monstre ne sera qu'un fidèle compagnon de bridge ou de bataille navale... Mei n'avait pas du tout l'air de vouloir le tuer, hors de la maison vous aurez tout le loisir de vous en occupez et de le réduire à néant. Shelly le travail nous attend, j'aurais sûrement besoin de ton aide. !

Emilie commença à chanter les paroles d'une chanson qui prévoyait toujours une mauvaise action de sa part lorsqu'elle commençait à la chantonner. Elle devint petit à petit noire et toute plate, comme l'ombre de Jimbolo, puis elle disparût totalement. Pendant ce temps, Kairi fit un grand sourire à Tom lorsqu'il lui demanda de ne parler à personne de ce qu'il c'était passé.

"Ne t'en fais pas, je ne dirais rien, après tout il est tout a fait normal de garder le secret d'un ami, tu n'es pas de mon avis Tom ? En tout cas, moi ce cauchemar, ça m'a ouvert les yeux, j'espère que j'en ais tiré une bonne leçon, mais en tout cas, merci beaucoup d'avoir été là pour donner la bonne solution, sinon on ne serait jamais sorti de cet endroit abominable..."[/colo]

Elle voulu dire plus, mais elle entendit des conversations qui lui coupèrent l'envie de parler, puis lorsqu'elle vit Elizabeth les fusiller du regard en disant que tout était de leur fautes, Kairi eût des yeux ronds comme des soucoupes. QUOI ???! Elle avait raté un épisode ? Se sentant terriblement mal à l'aise, elle ne dit plus rien avant de se lever en ayant l'air sombre, puis elle marcha un peu et sans crier garde, elle se retourna pour donner un puissant coup de poing contre le mur qui lui arracha un petit cri de douleur ainsi que quelques petites larmes de douleurs.

"ça commence vraiment à me chauffer cette histoire ! Pourquoi y a jamais rien qui va quand je suis là ? Princesse de cœur tu parle ! Princesse de malheur c'est la meilleure des définitions !"

Malgré ce que l'on pouvait penser, Kairi n'était pas un robot, elle était humaine et pouvait parfois craquer, elle venait d'ailleurs de le montrer en direct à Tom qui venait d'assister à une scène pas banale. Kairi soupira, puis elle plaqua sa main douloureuse contre son front.

"Que suis-je bête, il y a encore un moyen de tout arranger !"

Kairi retrouva sa détermination et son envie de ce battre, car elle tenait beaucoup à Elizabeth, elle ne voulait pas la voir fâchée à cause d'elle ni triste, c'était insupportable. Kairi se précipita vers la porte, déverrouilla la serrure puis ouvrit la porte et eût un air surprit et interrogateur à la fois en voyant que la maison n'était pas tout à fait au sol, car elle était déjà en train de prendre un peu d'altitude. Kairi hésita longuement, puis voyant que la bâtisse faisait du surplace, car pas tout le monde était à l'intérieur, elle prit son courage à deux mains et sauta pour atterrir lamentablement sur les fesses. Kairi se releva, puis vit Claude qui tentait de réconforter Elizabeth, mais la sitaution ne semblait pas s'améliorer pour autant. Il commençait à pleuvoir, Elizabeth ne devait pas rester dehors, elle allait finir par attraper un rhum ou pire encore ! Kairi soupira et s'approcha pour dire quelque chose, mais elle fût interrompue par une chanson horrible qui l'angoissa un peu.

Spoiler:
 

Durant la chanson, les ténèbres se levaient, le tonnerre grondait et des sans-coeurs sortaient peu à peu de la terre pour venir dévorer les pauvres habitants de la Terre des Dragons qui n'avaient pas pu se mettre à l'abri. Craignant pour la vie de ses amis, Kairi voulu faire quelque chose, mais elle n'en eût pas le temps, car des tentacules de ténèbres vinrent la happer pour l'apporter à leur maîtresse Emilie qui avait chanté cette sinistre chanson. Pendant ce temps, Shellenya déposa une lettre aux pieds de Tom, puis parti aussi vite qu'elle était venue pour se rendre vers l'endroit où se trouvait Jimbolo.

- Maître ! Emilie avait prévu son coup depuis le début ! Vous devez la rejoindre, Tom sera bientôt à votre merci, impuissant devant votre somptueuse puissance ! Venez avec moi maître, vous ne serez pas déçu, Tom sera là d'une minute à l'autre et s'il ne vient pas, vous pourrez toujours disséquer la demoiselle, après tout, son cœur pourrait vous être très utile...

Shellenya s'en alla rejoindre son invocatrice, puis créa une petite flammèche qu'elle utilisa pour cramer les cheveux de Kairi et la tête accessoirement, enfin si c'était possible. Ne voulant pas finir chauve, Kairi secoua vivement sa tête en ayant l'air paniquée. Emilie soupira, puis elle créa une petite boite avec ses ténèbres pour enfermer le feu à l'intérieur, puis la fit disparaître, mieux valait garder l'otage entier jusqu'à ce que le rouquin daigne faire fonctionner sa conscience et son sens du devoir. En parlant du jeune homme, si ce dernier ouvrait la lettre, il pourrait se rendre compte qu'elle lui était destinée et qu'il était écrit à l'intérieur que s'il ne se rendait pas immédiatement à un certain endroit, Kairi se ferait exécuter, puis cela serait au tour de Mushu et des autres amis qu'il s'était fait dans ce monde.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Homme Dragon
avatar
Masculin Cancer Rat
Messages : 41
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 26/06/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Sam 7 Sep 2013 - 9:30

Jim regarde Émilie d'un air impassible face à ses paroles cependant il la laisse partir car elle semblait préparer quelque chose. Elle avait intérêt que ce soit pour se rattraper sinon il mettait ses menaces à exécution. Pendant ce temps, Kairi dit à Tom qu'elle ne dira rien avant de le remercier d'avoir trouver la solution à l'énigme qui leur a permis de sortir de ce cauchemar. Tom garde son air sérieux et répond juste : "De rien".

Puis, les enfants entrent dans la pièce. Apparemment, Mei semble avoir eu des soucis qui l'ont forcé à s'absenter et ils ont dû nommer un nouveau chef, cela semble bouleverser Élizabeth et remet la faute sur toute les personnes présentes avant de sortir précipitamment. Le fait d'être accusé de la sorte semble énervé Kairi, Tom, lui, s'en fichait un peu, après tout ce qu'elle venait de lui faire subir, lui faire revoir l'un des moments les plus douloureux de sa vie. Cela lui donna encore plus envie de plonger dans la solitude. Il vit Kairi finir par sortir. Soudain, le rouquin sentit quelque chose, il sentait plein de gens en danger. Il voulut accourir vers la sortie quand il vit une lettre à ses pied. Il s'accroupit et la ramasse. Au même moment, Jim vit la gardienne d'Émilie apparaître prêt de lui pour lui demander de rejoindre sa maîtresse car Tom viendra bientôt à lui. Il hausse les épaules et disparaît pour apparaître prêt d'Émilie, on ne pouvait toujours pas voir son visage puisqu'il portait toujours son long manteau noir avec la capuche baissée sur la tête.


"Mes salutations princesses. Désolé si vous êtes assez inconfortable, dans les ténèbres, nous ne connaissons pas vraiment la notion du confort. Nous ne vous voulons aucun mal. C'est une tout autre personne que nous visons".


A ce moment, une grosse épée heurte les tentacules de ténèbres, les coupant pour libérer Kairi. Un garçon aux cheveux blonds ébouriffés, aux yeux violet et habillé d'un t-shirt sans manches à colle roulé vert, d'un pantalon en jean bleu et de chaussures marrons saute au-dessus de la jeune fille pour atterrir juste devant elle, face aux opposant, armé d'une grosse épée.


"Rick à la rescousse pour sauver les jolies demoiselles en détresse!"


De son coté, Tom lit la lettre. Au fur et à mesure qu'il la lit, ses yeux s'ouvrent en grand. Mushu le regarde et dit :
"Qu'est-ce qu'il y a Tom?"

Tom ne répond pas, il lâche la lettre et quitte la pièce d'un pas précipité. Mushu prend le papier et commence à la lire. Il eut les yeux grands et ronds comme des soucoupes en la lisant et part dans la direction qu'à pris le jeune homme. Celui-ci s'arrête net en voyant la maison en hauteur. Il aurait bien volé mais il ne peut pas utiliser ses pouvoirs sous la pluie. Seule solution, sauter, c'est ce qu'il fait en faisant une pirouette pour atterrir au sol sur ses pieds. Il vit non loin de là l'homme encapuchonné avec une fille et Kairi et Rick. Il s'approche alors.


"Me voici, laissez ce monde tranquille à présent, laissez-les tous tranquille. Je ne sais pas ce que vous me voulez et pourquoi vous vous acharnez sur moi depuis un ans mais je refuse que des innocents pâtissent".


Il remarque alors Rick, il fut surpris alors de le voir.


"Rick?! Que fais-tu là?"


"Bah, je sauve une demoiselle en détresse, ça se voit pas, grand frère?"


Jim ne put s'empêcher de lâcher un léger ricanement.


"On dirait que la petite famille est réunie, ou presque, mais évitons les détails sordides".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de Cristal
avatar
Masculin Gémeaux Singe
Messages : 186
Date de naissance : 20/06/1992
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 25
Arme(s) : Dague
Âge du personnage : 250 ans
Invocations : Illusion

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Sam 7 Sep 2013 - 13:50

Cosette voyait un autre homme en Alois. Incroyable comme le pouvoir rendait un homme plus charmant. Toutefois ce dernier ne semblait pas se réjouir ou avoir un regain de confiance ou de fierté. Peu importe, elle lui en donnerait. Mais du coup, il fallait qu'elle le lui donne dès à présent. Si elle se montrait charmante à son égard dès à présent, elle était certaine qu'il comprendrait que c'était à cause de sa nouvelle situation. Alors, il n'aurait qu'une envie: accepter le pouvoir pour charmer Cosette. Diabolique. Tout homme de pouvoir a toujours eu une femme influente à ses côtés.

-Quelle chance tu as Alois ! Je suis si fière de toi. Ca me rend tout chose. Ronronna t-elle à son oreille en se pendant à son cou.

Comme prévu, elle sentit Alois bomber le torse et se laisser envahir par cette sensation de confiance. Il s'approcha de Ciel qui en fit de même.

-Tu ne seras jamais mon chef. C'est moi qui aurais dû l'être. Je ne sais pas à quoi joue Sébastian, mais il est clair qu'il y a erreur ou... Tromperie.

Ciel jeta un regard noir à Sébastian. Il ne pouvait croire que cela puisse être vrai. A vrai dire, personne n'y croyait, encore moins en voyant ce qu'il se passait à présent. Le conseil des ombres se déchirait comme Elizabeth l'avait vu avant que cela n'arrive. Il n'y aurait bientôt plus de conseil s'ils n'arrivaient pas à une entente. Cosette était aveuglée par la soif de pouvoir pour se rendre compte qu'elle allait régner sur des cendres, sur... Personne.

Ciel ne trouvant plus les mots pour exprimer son mécontentement et haïssant ce visage suffisant qu'arborait Alois, il le gifla. Cosette embrassa Alois sur la joue pour lui insuffler du courage. Son amant en eut et se jeta sur son rival. Ils en vinrent aux mains.

Pendant ce temps, Elizabeth leva la tête et vit que les éléments se déchaînaient. Si ça, ça ne ressemblait pas à la fin du monde, alors à quoi cela devait ressembler ? Cela aurait peut-être dû la faire réfléchir, la faire bouger ou reculer. Non, elle était encore plus déterminée à retrouver Mei. En courant, elle repensa à ses paroles tout à l'heure. Elle avait encore parlé sans réfléchir. Pauvre Kairi... C'était surtout Tom qu'elle visait. Si Mei n'avait pas voulu se mêler aux affaires de Tom et vice-versa, Mei serait encore là avec eux. Elle le haïssait, plus que tous les autres à présent.

Elle se rendit jusqu'aux flancs de la montagne. Là parmi les rochers coupants comme des rasoirs, elle marcha à se déchirer sa jolie robe. Parmi tous ces rochers, et surtout sous la pluie battante qui empêchait d'y voir à un mètre devant soi... Un éclair éclaira un instant les rochers. Sur le flanc de la montagne, l'éclair fit une ombre qui fit sursauter Elizabeth. Quelqu'un allongé, ou plutôt sur le dos, sur un rocher pointu... On appelle ça: empaler.

Elle se faufila plus loin pour voir Mei. Elle était tombé parmi les rochers, et sa chute aurait déjà dû être mortelle. Elle le fut... Mais d'horrible manière, puisqu'elle s'était retrouvé empalée parmi les rochers, son sang coulant sur le stalagmite.

-Dites-moi que c'est pas vrai ! Eclata t-elle en sanglots avant d'avoir la nausée et de vomir. Elle releva la tête et vit que Mei avait la tête tournée vers sa main qui pendait au dessus du vide. Et en dessous de sa main, comme si le choc lui avait fait lâcher ce qu'elle tenait, Elizabeth trouva un boîtier métallique, avec un bouton dessus. -J'imagine que tu n'as pas dû souffrir. Mais qu'est-ce ? Derrière, il était écrit: "appuyez une fois tout le monde à l'intérieur. Evitera le chaos entre Alois et Ciel. Permettra d'éviter l'assaut final de Jim".

Elizabeth ne comprit pas vraiment ce que c'était, mais visiblement, il s'agissait de la solution pour éviter au conseil de se déchirer et d'être détruit. Elle devait juste être elle aussi à l'intérieur.

-Tu ne nous chanteras pas de berceuse, ce soir ? N'est-ce pas ?

Cette pluie plaquait ses cheveux contre son visage.

-Ce soir, c'est moi qui t'en chanterais une pour que ton voyage ne soit pas trop long.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Princesse de Coeur
avatar
Féminin Bélier Cheval
Messages : 124
Date de naissance : 12/04/1990
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 27
Localisation : Cherchez-moi pour savoir où je me trouve ♥
Arme(s) : Sa Keyblade nommée Appel du Destin
Âge du personnage : 16 ans
Invocations : Karah
Présentation : Kairi est la septième princesse de cœur ainsi que l'une des sept gardiens, mais aussi la jumelle d'Ondine. C'est une jeune femme courageuse et intelligente qui cherche sans relâche ses deux amis Riku et Sora qui sont partis en essayant, une nouvelle fois, de la laisser de côté en l'abandonnant sur les ìles du Destin.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Soin et Lumière
Point fort: Ses amours, ses amis, son coeur, la lumière et sa magie
Point faible: Sa naïveté, les ténèbres, sa force et l'orientation

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Sam 7 Sep 2013 - 17:04

Kairi ne se sentant pas du tout à l'aise dans ces tentacules, tenta de tirer dessus pour s'en défaire, mais rien n'y fit, c'était trop solide et ça n'avait aucuns effets, mit à part de faire sourire Emilie qui appréciait de voir tant de désarrois sur ce visage d'ange qu'elle eût envie d'abîmer pour qu'elle devienne comme elle, mais elle ne le fit pas, elle n'en eût pas le temps, car Jim fit son apparition avec Shellenya sur son épaule. Elle écouta l'homme lui parler et ce qu'il lui dit ne lui plu pas.

"Si ce 'est pas à moi que vous en voulez, c'est à Tom n'est-ce pas ?! Pourquoi dragon te ranges-tu du côté du mal ? C'est tout aussi inadmissible que ce que vous faites en ce moment !"

- Les dragons font ce qu'il veulent, ce n'est pas à toi de juger ce qu'ils doivent faire et puis, je n'ai rien fait pour qu'elle me rejoigne, elle est venue m'accorder son soutient de son plein gré.

Rectifia Emilie en levant un doigt tout en lui lançant un regard dur, comme s'il s'agissait d'une prof qui était en train de gronder un élève turbulent. Elle abaissa son doigt et laissa Shellenya hocher positivement la tête pour confirmer que ce qu'elle disait était vrai. Par la suite elle eût l'air offusquée qu'un autre jeune homme intervienne pour tenter de réduire à néant son plan en coupant les tentacules qui retenaient la jeune fille qui eût l'air soulagée et heureuse d'avoir un coup de main. Par la suite, Tom les rejoignit et Kairi apprit que le jeune homme qui l'avait aidé n'était autre que Rick, le petit frère de Tom.

"Comment c'est possible que vous soyez frère ? Il est drôle et plus mignon que toi, tu ne voudrais pas prendre exemple sur lui ? Merci beaucoup de m'avoir donné un coup de main Rick ! Sinon c'est quoi cette histoire de famille ? Vous leur voulez quoi à tous ? "

Kairi avait encore une fois l'impression d'être ignorante et ça l'ennuyait profondément, car elle avait envie de savoir ce qu'il ce passait puisqu'elle était légèrement impliquée dans cette vengance familiale. Soudain, elle entendit une chanson lointaine dont la voix ne lui était pas inconnue. Qu'est-ce qu'elle faisait prêt des rocher pointu ? Il fallait qu'elle sache ce qu'il ce passait, car elle craignait pour la vie d'Elizabeth.

- Ne pense pas nous quitter sans avoir demandé l'autorisation !
Spoiler:
 

Tout en chantant une nouvelle chanson, Emilie empêcha Kairi d'aller voir ce qu'il ce passait du côté de la jeune marquise en créant deux boites noires géantes carrées et allongées. L'une entoura Jimbolo, Tom et Mushu tandis que l'autre entoura le reste du groupe. Cependant, ils n'étaient pas dans l'obscurité la plus totale, car la lumière du jour brillait à l'intérieur, en faites, c'était comme une vitre opaque par laquelle on pouvait voir à l'extérieur, mais pas à l'intérieur.

- Alors les enfants est-ce que votre cage vous plait ? Pour la détruire, il faut que vous me battiez ou que Tom batte Jimbolo... Alors qui est partnat pour un strip-poker ? Non rassurez-vous, je plaisante.. Oh pardonnez-moi princesse, la lumière est inutilisable dans cette boite, vous ne pourrez donc pas vous battre, pauvre petit te voilà coincé avec un boulet

Au début, lorsqu'ils s'étaient fait recouvrir par cette géante boite, Kairi avait tenté de l'esquiver, car si elle se retrouvait prisonnière dans ce carré noir, elle ne pourrait pas aller vérifier si Elizabeth allait bien ou non, mais elle ne fût pas assez rapide et se fit emprisonner avec Rick, cette folle et son familier, ce qui l'énerva bien qu'elle ne le montra pas. Il fallait donc battre cette horreur pour sortir d'ici ? Okay pas de problèmes elle allait le faire ! Kairi concentra son pouvoir dans sa main pour utiliser sa lumière, mais elle n'y arriva pas, d'ailleurs la femme le lui fit remarquer, ce qui lui fit hausser un sourcil, puis après avoir réfléchit, elle eût un petit sourire aux lèvres signe qu'elle avait une idée derrière la tête.

"Le boulet à une arme que tu vas te manger dans les dents si tu continues à m'insulter de la sorte ! Tu veux un combat ? Pas de soucis, ça sera réglé en cinq minutes !"

- Vraiment ? J'ai hâte de voir ça

Shellenya quant à elle, n'osait pas combattre, car les paroles de Kairi l'avait faite douter. Est-ce qu'elle devait continuer à ce battre à leurs côtés ? Après tout, Emilie n'était pas toujours très tendre avec elle et puis, Jimbolo l'effrayait au plus haut point et sa sœur... sa sœur rien qu'en y pensant elle était terrifiée, est-ce qu'elle ne ferait pas mieux de changer de camp et de passer du bon côté ? Non elle ne le pouvait pas, Emilie se sentirait tellement seule et triste sans elle, elle était sa seule amie, elle ne pouvait donc pas partir et changer de camp. Kairi fit apparaître avec difficulté sa Keyblade tandis qu'Emilie forma dans ses mains une épée faites à partir des ténèbres, comme tout ce qu'elle avait créé jusqu'à présent. Les deux demoiselles s'affrontèrent, mais en cinq minutes, ce fût Kairi qui se fit désarmer et se fit expulser vers un côté du mur de la boite, ce qui lui fit mal au dos, car la boite semblait être plus dure que prévue. Emilie aurait pu la tuer en plaçant son épée sous la gorge de la jeune fille, mais elle ne l'avait pas fait et avait envoyé valser la princesse de cœur en lui donnant un bon coup de pied, enfin après avoir enlevé l'arme de son cou.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Homme Dragon
avatar
Masculin Cancer Rat
Messages : 41
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 26/06/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Sam 7 Sep 2013 - 22:15

Quand Kairi demande à Tom comment cela se fait que lui et Rick soient frère car ils sont très différents, le rouquin ne répond rien tandis que Rick dit : "Héhé! T'as entendu grand frère? Je suis plus mignon que toi! A croire que tu n'as aucun succès avec la gente féminine".

Tom soupire d'exaspération, Rick n'avait pas changer et était toujours aussi immature tandis que Jim dit :
"Deux frères sont des membres d'une même famille, voilà ce que je veux dire par là. Pas très futée la princesse".

"Fin de discussion, je suis ici, j'ai tenu parole. Tenez la votre".


"Ho! Mais je suis loin d'en avoir finit avec toi".


Puis, Émilie les enferme dans deux boîtes différentes, Tom et Jim dans la première et Rick, Kairi et Émilie dans la deuxième. Tom regarde autour de lui, surpris par ce tour. Jim, lui, marche d'un pas lent autour de lui en restant dans une distance éloignée. Le rouquin le regarde d'un air sévère.


"Que me voulez-vous à la fin?"


"C'est simple voyons".


Là, quatre tentacules de ténèbres apparaissent et se saisissent des chevilles et des poignet du jeune garçon. Il dégage de ces tentacules des décharges électriques qui l'électrocutent. Étant trempé à cause de la pluie, non seulement il ne pouvait pas utilisé ses pouvoirs mais ces décharges le firent souffrir, lui faisant lâcher un horrible cri de douleur.


"Je veux te voir souffrir à en mourir".


Pendant ce temps, Rick n'avait pas du tout aimé la manière dont Émilie parlait de Kairi et il dit alors : "Au moins, elle est loin d'être un boudin comparé à toi".

Kairi tente d'attaquer mais cela n'eut pas d'effet. Rick tend son bras et ouvre un portail de ténèbres pour permettre à Kairi de s'enfuir.


"La lumière est peut-être inutilisable mais pas les ténèbres!"


C'est alors qu'il entend Tom crier de douleur, là, il sent qu'il devait intervenir rapidement. Il fait léviter Émilie et la pousse violemment contre un mûr de la boîte avant de frapper un mûr de toute ses forces avec sa grosse épée, la fissurant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de Cristal
avatar
Masculin Gémeaux Singe
Messages : 186
Date de naissance : 20/06/1992
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 25
Arme(s) : Dague
Âge du personnage : 250 ans
Invocations : Illusion

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Sam 7 Sep 2013 - 23:03

Elizabeth avait fini sa chanson. Elle était trempée jusqu'aux os. Elle fixa le boîtier que lui avait "légué" Mei. Elle ne savait pas à quoi cela servait, mais c'était peut-être la solution à tous leurs problèmes. Peut-être cela servirait-il à empêcher Alois et Ciel de se disputer. Cela pourrait peut-être expliquer pourquoi Mei avait choisi Alois en connaissances de cause. Elle savait qu'il y aurait un moyen d'éviter le conflit. Et ce moyen, Elizabeth le connaîtrait en se rendant au manoir et en appuyant sur le bouton sur ce boîtier.

Elle se rua vers le manoir et aperçut ces étranges boîtes noires. De quoi pouvait-il s'agir ? Elle n'avait pas le temps de s'y attarder. Après tout, tous ces monstres, toute cette horreur qui se déployait suffisait à Elizabeth pour expliquer des bizarreries comme deux boîtes noires en plein milieu de la plaine. Elle évita les monstres comme elle put. Ses longs cheveux et sa longue robe étaient un clair désavantage. Elle risquait de se prendre les pieds dans sa robe et les monstres ne se gênaient pas pour essayer d'attraper par toutes ces formidables possibilités d'accroche.

Spoiler:
 

Elle se rua à l'intérieur et ferma la porte à clé. Les majordomes la virent et comprirent qu'il était enfin temps de décoller. Jim n'était plus là pour les viser et tout le monde était là. Sébastian tira la corde plus fort pour que la maison accroisse sa vitesse d'ascension. A l'intérieur, Ciel et Alois avaient cessé de se battre, mais s'invectivaient férocement et ils ne tarderaient pas à reprendre leur pugilat. Elizabeth les regarda en s'enfonçant dans un fauteuil, les jambes rabattues contre son torse. Elle pleura de dépit.

Puis, elle examina son boîtier en hésitant un peu. La maison était à présent à plusieurs mètres du sol, prête à quitter l'orbite.

-Lizzie ! Dis-moi qui tu aurais choisi ! Moi n'est-ce pas ? Pourquoi Mei a t-elle choisi ce gamin !

-Je... Je... Je ne sais pas... Est-ce bien important ?

-Quoi ? Si c'est important ? On parle de notre avenir là, à toi, à moi, à nous deux, au conseil. Alors oui ! C'est important ! C'est capital ! C'est vital !

-Eh, le borgne ! Tu te calmes ouais ? Ta maîtresse a dit que mon Alois était le nouveau chef, alors tu la boucles et prépare-toi à recevoir le premier ordre de ton chef vénéré.

-Et ça c'est le bouquet. L'autre parvenue veut faire la loi dans notre maison !

-Objection, crétin ! C'est ma maison ! Mon manoir ! Je ne sais pas comment vous avez fait, mais c'est mon manoir que vous occupez.

-Crétinne vous même. Si vous étiez du conseil, vous sauriez qu'il ne faut pas se fier aux apparences. Cela ressemble à votre manoir parce que Mei voulait que vous vous sentiez comme chez vous !

-Cielu ! Par pitié ! Calme-toi !

C'était de pire en pire, ça s'envenimait. Même entre elle et son très cher fiancé.

-La ferme ! La ferme ! Tu ne comprends pas !

-Je comprends parfaitement, Ciel ! Et je ne vous laisserais pas détruire notre famille !

Elle appuya sur le bouton du boîtier. Il était temps que ce gadget fasse son office et répare les pots cassés. Qu'il les sauve du chaos et du démon qui se terrait encore en bas. Même si Jim n'était pas visible, il était sûrement encore là prêt à les exterminer. Elle appuya donc sur le bouton.

Spoiler:
 

Aussitôt, une gigantesque explosion vint de la chambre de Mei, une grosse gerbe de flammes éjecta la porte de sa chambre à travers la pièce, Cosette étant sur la trajectoire elle fut expulsée à son tour. Puis une autre explosion, et une autre, et encore une autre. Le manoir se fit souffler par les flammes de l'explosion. Puis, dans le ciel, une gigantesque explosion vint terminer d'anéantir le manoir en plein vol. Et de là haut tomba une pluie de planches brisées et calcinées, de verre, de tissu en charpie...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Princesse de Coeur
avatar
Féminin Bélier Cheval
Messages : 124
Date de naissance : 12/04/1990
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 27
Localisation : Cherchez-moi pour savoir où je me trouve ♥
Arme(s) : Sa Keyblade nommée Appel du Destin
Âge du personnage : 16 ans
Invocations : Karah
Présentation : Kairi est la septième princesse de cœur ainsi que l'une des sept gardiens, mais aussi la jumelle d'Ondine. C'est une jeune femme courageuse et intelligente qui cherche sans relâche ses deux amis Riku et Sora qui sont partis en essayant, une nouvelle fois, de la laisser de côté en l'abandonnant sur les ìles du Destin.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Soin et Lumière
Point fort: Ses amours, ses amis, son coeur, la lumière et sa magie
Point faible: Sa naïveté, les ténèbres, sa force et l'orientation

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Sam 7 Sep 2013 - 23:54

Rick fit apparaître un portail de ténèbres et incita la jeune fille à passer à l'intérieur, cette dernière fit non de la tête, puis elle regarda impuissante, comme Shellenya, Emilie se faire massacrer par le petit frère de Tom ! Ah enfin elle s'en prenait une ! Depuis tout ce temps qu'on attendait tous qu'elle se prenne une raclée ce jour était enfin arrivé ! Enfin bref, quoi qu'il en soit, une brèche se fit contre le mur de la boite, Kairi se tourna vers Rick et lui fit un petit sourire.

"Si la lumière ne fonctionne pas, il y a toujours un intermédiaire"

Kairi se tourna vers la brèche, se concentra pour utiliser sa capacité spécial et tout d'un coup, un puissant jet de flamme carbonisa une partie du mur... QUOI ?!! C'était elle qui avait fait ça ?! Kairi se retourna et pu voir de la fumée s'échapper de la bouche de la petite dragonne, ce qui surprit tout autant Kairi que son invocatrice qui eût l'air bien plus énervée que par les paroles et les gestes du jeune homme.

- Pourquoi ?! Traitresse !

- N'as-tu jamais eus envie de faire plaisir à quelqu'un d'autre qu'à Jim ? Moi, jusqu'à présent, je pensais que tu devais être la seule à être heureuse, mais... voir tout ce que l'on fait ne me convient plus ! Utilise tes ténèbres pour faire quelque chose de bien pour une fois !

- Mais... Mais je ne peux pas ! On ne peu pas changer en un seul instant et pis moi j'ai une mission à terminer !

- Tu l'as déjà terminée ! Je sais que changer en un seul instant n'est pas facile, mais j'espère qu'un jour je pourrais être à nouveau fière de toi

Shellenya resta tout de même auprès d'Emilie tandis que la boite noire partait en morceaux pour finalement disparaître à jamais. Etant enfin libre, Kairi tenta de briser la boite en tapant dessus comme une malade avec sa Keyblade, mais ça ne fonctionna pas. Tout d'un coup, elle entendit des bruits d'explosions, elle leva la tête, puis cria de terreur en voyant la maison volante exploser. Cette explosion était tellement horrible aux yeux de la jeune fille qu'elle perdit connaissance et tomba évanouie sur le dos en ayant les bras croisés sur sa poitrine tout en tenant sa Keyblade droite comme une tour protectrice. Des sans-coeurs alléchés par le cœur de la jeune filles tentèrent de s'en emparer, mais un fouet de ténèbres les repoussa. Emilie soupira, puis regarda Shellenya avec un regard dédaigneux.

- Si j'empêche cette sotte de perdre son cœur, c'est parce que nous pouvons toujours en avoir besoin, c'est uniquement parce qu'elle peut nous servir que je l'empêche de devenir une poupée sans vie.

Shellenya la regarda avec un air hautain et ne dit rien, cependant elle était heureuse que la demoiselle ait enfin pritune bonne décision, comme quoi, il n'y avait qu'elle qui pouvait la faire changer d'avis comme de chemise. Pendant ce temps, la jeune fille semblait s'agiter dans son inconscience qui semblait être devenu une sorte de sommeil qui ne lui permettait pas de se réveiller, même si le cauchemar n'était plus, ça ne voulait pas dire qu'elle pouvait faire des mauvais rêves qui lui faisait revoir en boucle ce qu'elle avait vu deux fois avec Mei. Pauvre Kairi, elle qui voulait sauver tout le monde, c'était raté.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Homme Dragon
avatar
Masculin Cancer Rat
Messages : 41
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 26/06/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Lun 9 Sep 2013 - 15:31

Après que le mûr soit fissuré par Rick, Shellenya le brûle complètement, détruisant entièrement la boîte. Émilie montra bien qu'elle n'était pas du tout contente que son invocation l'ait trahit. La maison des enfants explosent à cet instant. Kairi s'évanouit, semblant choquée. Rick la rattrape pour ne pas qu'elle se fasse mal et combat les sans-coeurs qui essayaient de l'approcher. Émilie l'aide, ce qui était plutôt étonnant et il ne savait pas si ce qu'elle venait de dire était vrai ou une excuse bidon pour ne pas avouer le fond de ses pensées. Pendant ce temps, Jim avait arrêté d'électrocuter Tom qui arrête de crier de douleur en baissant la tête, lasse, essoufflé, essayant de reprendre son souffle.

"Regardes-toi! Qu'est-ce que ça te fait de te sentir à nouveau impuissant? De ne rien pouvoir faire? Et de souffrir?"


Le rouquin ne répond rien en tente de bouger, mais toujours épuisé et en manque de force il arrête son geste et reste dans la même position. Soudain, il entend une explosion, il relève la tête et vit les débris de la maison. Se souvenant que Mushu était à l'intérieur, il se sentait mal.


"Mushu! Non!"


Il ferme les yeux et baisse la tête. Jim, lui, tente de l'enfoncer.


"A ce que je vois, encore une fois, un de tes proches meurt et toi tu es toujours vivant. A croire que voire tout ceux qui te sont chères mourir et toi survivre est ta malédiction".


Tom ne dit rien, le coeur remplit de tristesse. Une larme coule de ses yeux, glisse le long des ses joues pour finir par tomber au sol.


"Mais que vois-je? Tu pleurs? Je pensais que tu en étais incapable. A force de refouler tes sentiments, on pourrait croire que ton coeur est gelé et que même ton propre feu ne peut le décongeler...ou bien, c'est à se demander qui entre toi et les sans-coeurs sont démunis de coeur?"


Là, Tom perd son calme, il sert les poings, la température de son corps augmente, séchant ses vêtements, son corps s'embrasa à la surprise de Jim.


"Quoi?! C'est impossible!"


Les tentacules de ténèbres se détruisirent, libérant le jeune homme. Celui-ci lâche un hurlement de rage, libérant de son corps une vague de flammes autour de lui qui détruit la boîte. Quand la vague s'arrêta, Rick et les autres purent voire Tom s'acharner à donner des tas de coup de poings et coup de pieds, son corps toujours en feu qui augmente la puissance et la vitesse de ses coups. Jim n'eut le temps d'éviter. Au bout d'un moment, Jim tombe en arrière sur le dos, sa capuche tombe alors et son visage fut révélé. Tom s'arrête alors en le voyant, la rage ayant laisser place à la surprise. Il éteint son corps et dit :
"Jim?! C'est impossible...Dis-moi que c'est pas vrai".

Jim affiche un sourire au coin de ses lèvres, saute et donne un coup de pied retourné en l'air au torse de Tom qui le propulse au loin jusqu'à s'écraser contre un arbre et tomber à plat ventre au sol. Jim atterrit au sol sur ses deux pieds et s'époussette un peu tandis que Rick accourt au chevet de Tom.


"Tom! Ça va?"


Tom secoue sa tête et se redresse pour regarder Jim.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de Cristal
avatar
Masculin Gémeaux Singe
Messages : 186
Date de naissance : 20/06/1992
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 25
Arme(s) : Dague
Âge du personnage : 250 ans
Invocations : Illusion

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Lun 9 Sep 2013 - 18:44

[HRP: en relisant, j'ai l'impression que Mushu était plutôt enfermé dans la même boîte que toi, Tom.]

Rien n'était épargné à la pauvre Kairi. Finalement, quand Elizabeth disait qu'il fallait éviter de croire en Mei ou de s'attacher à elle... Ca s'appliquait peut-être à tout le conseil. S'attacher à ce petit groupuscule bizarre, voilà qui ne pouvait que se terminer avec pleurs et cris, car finalement, il se fichait bien de tout ça et des autres. Telle leur maison volante dans le ciel, ils étaient au dessus du monde, le survolant, sans jamais vraiment se poser, ils vivaient sous leur propre règle... Jusqu'à présent, semblait-il.

Il ne restait de la maison que des bris éparpillés un peu partout sur l'herbe. Des petits morceaux fumants de bois et du verre brisé. Quant aux membres du conseil... Introuvables. Volatilisés en un amas de cendres ? Leur corps en charpie aux quatre coins du monde ? Peut-être vaut-il mieux ne rien dire tant que Jim est encore dans les parages. Il serait capable de faire brûler jusqu'au moindre petit morceau qu'il reste du conseil.

Finalement, il ne restait que Mei empalé à son stalagmite... Enfin presque, ou non en fait pas du tout. Elle n'était plus dessus... Même pas une trace de sang comme preuve de son passage. Plus personne. Comme si rien de tout ceci ne s'était passé... Bon alors là on est tous un peu paumé... Mais on finira par en savoir plus... En attendant, il est temps pour moi d'entrer en scène.

Je me présente, je m'appelle Misaki Fujioka. Mon prénom c'est Misaki, je précise parce que sinon on confond avec Mei, on pense que Misaki est mon nom de famille... Toutefois, je suis la soeur jumelle de Mei. Ouhlà, j'ai l'impression que je vous embrouille... Et bien sachez juste que Mei s'appelle ainsi parce que sinon elle se serait appelé Misaki Misaki. Et que moi, je suis sa soeur jumelle dont je fus séparée... C'est long à expliquer. Et elle ne voudrait pas que j'en révèle autant.

J'ai les cheveux plus clairs que Mei mais sinon je suis son portrait caché. J'ai juste pas de cache-oeil, ni de faux oeil, ma vision va très bien, merci. Ce jour-là, j'étais non loin à observer le spectacle. C'était assez... Bizarre, mais en même temps drôle... J'suis pas aussi chtarbée que ma soeur, alors je répugne un peu à voir des choses pareilles... Mais les jumelles, savait comment ça marche... Si ça l'amuse, ça m'amuse aussi. Quoique, pas sûr que ça l'ait tant que ça amusée de jouer avec Tom. Bref, je m'égare encore.

J'étais là et comme je voyais Kairi tomber dans les pommes, j'ai tout de suite compris que la comédie allait trop loin. Encore une fois, c'était à moi de réparer les pots cassés. Oh, Mei, par pitié... Tu exagères. Bref, je me suis précipité pour assister Kairi.

-Bonjour, bonjour. Excusez, je viens aider, hein ? Pas taper, OK, moi gentille. Alors, voyons, c'est ça.

Je poussais la Keyblade de Kairi et passait mes jambes au dessus de son ventre pour la chevaucher. Puis, énergiquement, je me mis à exercer une technique ancestrale d'aide à la reprise de conscience. Un TAARC, si vous préférez. Cela consiste en donner des gifles énergiques sur les joues de l'inconsciente. La gauche, puis la droite, en alterné.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Princesse de Coeur
avatar
Féminin Bélier Cheval
Messages : 124
Date de naissance : 12/04/1990
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 27
Localisation : Cherchez-moi pour savoir où je me trouve ♥
Arme(s) : Sa Keyblade nommée Appel du Destin
Âge du personnage : 16 ans
Invocations : Karah
Présentation : Kairi est la septième princesse de cœur ainsi que l'une des sept gardiens, mais aussi la jumelle d'Ondine. C'est une jeune femme courageuse et intelligente qui cherche sans relâche ses deux amis Riku et Sora qui sont partis en essayant, une nouvelle fois, de la laisser de côté en l'abandonnant sur les ìles du Destin.

Feuille de personnage
Pouvoirs: Soin et Lumière
Point fort: Ses amours, ses amis, son coeur, la lumière et sa magie
Point faible: Sa naïveté, les ténèbres, sa force et l'orientation

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Lun 9 Sep 2013 - 21:00

HS : J'adore la jumelle, elle est géniale ! ^w^

Emilie haussa un sourcil lorsque la jumelle fit son apparition, qui venait encore troubler cette petite fête organisée spécialement pour Jim ? Ah elle venait réanimer Kairi, bah qu'elle essaie, mais franchement, elle ne pensait pas que c'était une bonne idée de réveiller cette cruche tout de suite. Elle soupira, puis s'éloigna, la voyant partir, Shellenya la suivit en ayant l'air interloquée. Elle voulu lui dire quelque chose, mais Emilie siffla au même moment, ce qui fit qu'elle ne pu pas lui dire ce qu'elle pensait. Ce sifflement permit aux sans-coeurs de savoir où se rendre. Plusieurs avaient l'air rassasiés tandis que d'autres avaient l'air de crever la dalle, pauvre petits. Emilie soupira, puis utilisa ses ténèbres pour tous les enfermer dans une boite noire sur laquelle elle s'assit quelques minutes en croisant ses jambes tandis que Shellenya grimpa sur ses genoux.

- Je crois que pour moi le jeu est terminé... Je l'aimais de tout mon cœur, mais ce sentiment n'était pas partagé et je sais pertinemment que cette faute vaudra ma destruction.

Emilie mit sa tête et pleura comme une collégienne qui venait d'avoir son premier chagrin d'amour, ce qui intrigua son amie qui ne l'avait encore jamais vue pleurer, à vrai dire, elle pensait qu'elle n'avait pas de cœur, quelle n'était faite que de sentiments négatifs, mais ce n'était pas le cas, bien qu'elle l'avait souvent répété, la dragonne n'y avait pas vu beaucoup d'émotions dans sa voix ni dans son regard et au final, ses sentiments étaient véridiques.

- Je n'étais qu'une expérience que sa sœur à fait sur un sans-coeurs, elle a raté et voilà comment je suis née, une ombre sans cœurs, mais avant quand même des sentiments... Dommage que je ne puisse arracher mon cœur... Shellenya, il faudra que tu te trouves une nouvelle partenaire... désolée...

Suite à ces paroles, le corps d'Emilie éclata en plusieurs petits bribes de ténèbres, ce qui surprit Shellenya qui n'avait pas l'air de comprendre ce qu'il ce passait. Pendant ce temps, Kairi reprenait petit à petit conscience en sentant quelques chose piquer légèrement ses joues. Lorsqu'elle eût les yeux à moitié ouvert elle comprit pourquoi elle avait mal.

"Hey arrête ça ! C'est gentil de ta part de vouloir m'aider à me réveiller, mais ça commençait vraiment à faire mal brute ! Hey ? Mei ? Ah non fausse alerte... Oh Mei ! Alors comme ça, la maison à vraiment éclater... Comment est-ce possible que tu lui ressemble ? Je ne savais pas qu'elle avait une jumelle... Oh je m'absente une minute et c'est le chaos..."

Kairi n'avait pu s'empêcher de dire quelque chose à la jeune fille qui avait voulu l'aider à se réveiller, puis elle avait cru voir Mei et cela la surprenait qu'elle agisse de la sorte. Lorsqu'elle comprit que ce n'était pas elle, la jeune fille ferma ses yeux pour dormir encore un peu, puis elle eût comme une illumination, comme si elle était possédée par un démon, car elle se redressa d'un bond, sans prévenir en ayant l'air paniquée, puis comprenant qu'il n'y avait plus rien à faire pour elle, la demoiselle se recoucha en ayant vraiment l'air attristée par le sort des occupants qui avaient fini explosés comme des pops corns, parti en morceaux comme un superbe feu d'artifice... C'était moche, elle n'avait pas eût le temps de dire au revoir à Elizabeth... En pensant à elle, des larmes faillirent s'échapper de ses yeux, mais elle se retint et posa quelques questions à la jumelle de Mei avant de regarder ce qu'il y avait autours d'elle en voyant que tout semblait être sans-dessus-dessous, elle soupira d'exaspération, car elle savait très bien qu'elle allait devoir se porter volontaire pour arranger cette situation délicate dans laquelle Tom semblait s'être mise.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Homme Dragon
avatar
Masculin Cancer Rat
Messages : 41
Date de naissance : 26/06/1996
Date d'inscription : 26/06/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   Mar 10 Sep 2013 - 17:47

Alors qu'une fille s'occupe à réveiller Kairi, Tom était sous le choc de voir que c'était bien Jim qui voulait sa mort depuis le début, que c'est lui qui l'a envoyé de monde en monde en se faisant passer pour un simple inconnu. Il ne savait cependant pas les raisons pour lesquelles il avait fait tout ça. Jim était son meilleur ami à Japanîmes. Il étaient très complices, comme des frères. Il espérait au fond de lui d'être à toujours en train de dormir et de faire un cauchemar. Rick l'aide à se relever. Tom se reprend et dit : "Jim...pourquoi?"

"Assez de blablas inutils, passons à l'act!"


Jim fonce avec son épée sur Tom qui, après s'être remis sur pied et pousser rick sur le coté, contra l'attaque, le katana de Tom s'embrasant, il propulse son adversaire en arrière, Jim retombe sur ses pieds sur un arbre, saute et refonce sur le rouquin qui contre attaque à nouveau, un duel entre les deux combattants commence.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Promenade digestive [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenade digestive [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» eau libre
» complément libre choix d'activité : chuis verte !!!
» A voir - Promenade à Lille
» Promenade chiens de traîneau
» promenade en montagne: écharpe, porte bébé ventral ou dorsal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts News Adventures RPG :: RPG - Kingdom Hearts :: La Terre des Dragons-
Sauter vers: