Kingdom Hearts News Adventures RPG
Nous cherchons actuellements des personnage pré-définis, des membres de l'Organisation et des personnages du jeu.

Kingdom Hearts News Adventures RPG

Incarnez votre héro préféré du jeu et faites-lui vivre de nouvelles aventures palpitantes
 
AccueilAccueil  PortailPortail  EncyclopédieEncyclopédie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La citée du crépuscule ou la citée des rencontres...[Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sea Salt Ice-Cream Eater
avatar
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 24
Date de naissance : 03/11/1995
Date d'inscription : 28/04/2012
Age : 21

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Point fort:
Point faible:

MessageSujet: La citée du crépuscule ou la citée des rencontres...[Libre]   Dim 29 Avr 2012 - 18:11

C'était une sensation très étrange pour le simili. Roxas n'avait aucune idée de ce qui allait se passer, mais quand il eut ouvert les yeux, il en resta un bon moment bouche bée. Il était enfin libre ! Et curieuse ironie du destin en sortant de son double il avait apparu dans la cité du crépuscule devant la grande horloge plus précisément. Il dut attendre un certain moment pour que ses yeux se réhabituer à la luminosité du "monde extérieur".

Il regarda ses mains comme pour vérifier qu'il était en chair et en os, puis fixa l'horloge lui rappelant de douloureux souvenir.



    *Et maintenant ? Je suis libre... j'ai beaucoup réfléchi à ce que je ferais si ça arriver, mais là...Bon. Il faut que je cherche Axel, je suis sûr qu'il est toujours en vie, il n'a pas pu mourir aussi stupidement ! C'est la seule chose que je peux faire...*


Roxas se dirigea vers le centre-ville, par où allait-il commencer ? Il était conscient qu'il se lançait dans une quête sûrement perdu d'avance, mais ne se résignait pas à abandonner c'est tout ce qu'il lui restait. En voyant le magasin de glace, quelque chose se sera dans sa poitrine, impossible de dire ce que c'était, mais il y alla quand même. Une fois devant le comptoir, il inspira profondément et prit la parole.

    -Excusez-moi, je cherche mon ami il s'appelle Axel. Vous ne pouvez pas le rater, deux fois plus grand que moi, tignasse rouge, tatouage sur les joues ?

Le vendeur de glace le regarda, il fronça les sourcils et fit mine de se plonger dans une intense réflexion.



    -Hum, j'ai l'impression de vous connaître, ça fait longtemps que vous n'êtes pas revenu n'est-ce pas ?
    -...
    -Ha ! Heu, non je n'ai pas vu votre ami désolé.



Roxas tourna les tallons sans riens dire d'autre et écuma plusieurs magasins toujours sans aucune réponse favorable. Aucune trace d'Axel ici visiblement. Dans un autre monde peut-être ? Illusiopolis ? Sûrement pas et puis il y a encore trop de simili qui traine là-bas et Roxas n'a pas envie d'en voir. Il s'arrêta un peu plus loin s'asseyant sur un banc dans une petite place pas loin du refuge de son ancienne "fausse" bande, d'ailleurs, les trois gamins passèrent à côté de lui sans même y prendre attention impossible de dire s'ils l'avaient vu ou pas. Roxas ressenti encore cette pression dans la poitrine ne sachant pas ce que c'était il l'agrippa avec une main et baissa la tête.

    *Pourquoi je me sens si mal d'un coup ? J'ai déjà ressenti ça tout à l'heure, mais je ne sais pas pourquoi...*


Le jeune simili mit sa capuche, il ne voulait pas être vu dans cet état, c'était... pathétique ? Encore un semblant de sentiment factice ? Bref, il se releva et inspira profondément pour se calmer, il devait poursuivre ses recherches...


    *Je demande encore à une ou deux personnes et je quitte ce monde, je me sens si mal en venant ici.*


Il s'engouffra cette fois-ci dans des ruelles plus étroites et chercha quelques personnes, ce que les rues pouvaient être désertes parfois dans cette ville ! Il évita néanmoins d'aller dans les endroits où se trouvait ses anciens amis.

Après quelques minutes, le blond aperçu enfin quelqu'un ! Une jeune fille aux longs cheveux bleu, la couleur de ceci ne le choqua d'ailleurs absolument pas, vu ce qu'il y avait dans l'organisation... Toujours capuchonné, Roxas s'approcha d'elle et pria pour que ce soit une réponse favorable.


    -Excusez-moi, vous n'auriez pas vu mon-



A ce moment-là plusieurs sans-coeur apparurent autour d'eux.

_________________
Spoiler:
 


PS: Signature et ava en cours ne vous inquiétez pas S_S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de Cristal
avatar
Masculin Gémeaux Singe
Messages : 186
Date de naissance : 20/06/1992
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 25
Arme(s) : Dague
Âge du personnage : 250 ans
Invocations : Illusion

MessageSujet: Re: La citée du crépuscule ou la citée des rencontres...[Libre]   Dim 29 Avr 2012 - 21:20

Fuir et encore fuir. Ce n'est pas une vie. Cela l'est encore moins quand on souffre jour et nuit d'un mal incurable, que son ventre nous fait souffrir et qu'on n'y peut rien. Cela l'est encore moins quand on n'a jamais eu l'habitude de la douleur. Fujino était née atteinte d'algoataraxie et elle n'avait jamais donc éprouvé la moindre sensation. Mais alors qu'est ce qui l'avait guérie d'un coup ? Ce violent mal de ventre que rien même cette maladie ne pourrait camoufler ? Un sort ? Peut-être était-elle encore insensible aux autres douleurs ? Même pas, elle s'était déjà coupée récemment, et elle avait eu mal. Oui à présent, la douleur faisait partie de sa vie, plus d'algoataraxie. Et quand on ne l'a jamais éprouvé ça fait encore plus mal.

Elle regrettait presque le temps où la chose qui lui faisait mal c'était de se sentir anormale à cause de cette maladie. Elle le cachait à tout le monde en espérant que personne ne le saurait, pour que personne ne la juge, que personne ne la voit différente. Quand elle se blessait, à l'époque, les gens se pressaient pour l'aider en pensant qu'elle s'était fait mal. Alors, elle les laissait s'occuper d'elle mais sans comprendre pourquoi ils pensaient qu'elle aurait dû avoir mal. Elle jouait le jeu, pour pas qu'on la juge.

Dans cette ville étrange, aux couleurs chaudes et reposantes, Fujino avait espéré connaître un moment de paix et de calme. Malheureusement, son ventre continuait de lui faire mal de temps en temps. De toute façon, ça ne se calmerait pas comme ça. Pour que cela se calme, il faudrait sans doute que l'enfant sorte. Oui, elle était enceinte. Elle ne comprenait juste pas comment cet enfant pouvait lui faire mal comme ça alors qu'il n'était même pas encore assez grand pour qu'elle puisse le sentir. Ce n'était encore qu'un foetus, et si Cornelius ne lui avait pas dit, elle n'aurait même pas su qu'elle était enceinte. Ca aurait fait bizarre quand son ventre aurait commencé à grossir.

A ses yeux, comme à ceux des autres, elle n'était pas enceinte, elle était une belle femme, mince, svelte, encore fraîche. Elle ne se souvenait même pas de qui pouvait être l'enfant. De toute façon, elle n'avait jamais imaginé qu'elle ait pu avoir une autre vie au delà du pays imaginaire, mais apparemment si. Elle avait vécu avant et elle n'en avait pas le moindre souvenir.

Dans une rue sombre, Fujino s'avança en claudiquant un peu. Elle se tenait au mur tout en se tenant le ventre quand soudain quelqu'un l'interpella. Elle eut peur que son pouvoir ne se réveille, car Fujino avait un pouvoir, celui de torturer les gens rien qu'en les regardant et même de les démembre. C'était aussi terrifiant pour elle qu'elle ne le contrôlait pas et pire que tout, elle prenait du plaisir à voir ce pouvoir en pratique, à voir des gens souffrir et ce plaisir la répugnait en même temps.

Elle espéra que son pouvoir ne se réveillerait pas. C'était mal parti. Ce pouvoir se réveillait surtout quand elle avait mal au ventre. C'était un moyen de faire passer la douleur d'ailleurs. Fujino regarda par dessus son épaule et dit les yeux mi-clos par la douleur et la tristesse:

-N'a-n'a n'approchez pas, s'il vous plaît. Ses paupières s'ouvrirent d'un coup et semblèrent fumer d'une fumée bleue et briller d'une démence. -Ou approchez que je vous démembre !

Soudain, des sans-coeur apparurent comme attirés. Leur présence amplifia le phénomène de ses yeux un bref instant, puis ses yeux redevinrent normaux mais ils lui faisaient mal.

-Quelle horreur, ça brûle mes yeux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Sea Salt Ice-Cream Eater
avatar
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 24
Date de naissance : 03/11/1995
Date d'inscription : 28/04/2012
Age : 21

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Point fort:
Point faible:

MessageSujet: Re: La citée du crépuscule ou la citée des rencontres...[Libre]   Lun 30 Avr 2012 - 11:34

    -N'a-n'a n'approchez pas, s'il vous plaît. Ou approchez que je vous démembre !



Roxas se stoppa net quand la jeune fille devant lui le menaça, ce n'est pas qu'il a eu peur, mais alors celle-là il ne s'y attendait pas, mais alors pas du tout. Le jeune simili ne su comment réagir sur le coup et se contenta de fixer son interlocutrice. Il remarqua alors que ses yeux avaient une bien étrange façons de le regarder : de la fumée en sortaient et son regarde était pour le moins... terrifiant.

Aurait-il eu peur s'il avait eu un coeur ? Mais avant de s'en poser la question les sans coeur apparurent autour d'eux, Roxas pesta intérieurement, il commençait à en avoir marre que ces petites bêtes là lui pourrissent la vie.



    *Des sans-coeurs ! Ça fait longtemps que je n'en ai pas vu, ils sont apparu à cause de moi ou... à cause de cette fille bizarre ? Elle n'a pas l'air normal, mais que dois-je faire ? Je dois la combattre aussi ?*



Il fut tiré de ses pensées par un sans-coeur ombre qui lui sauta dessus, il invoqua tendre promesse dans sa main gauche et se retourna pour le couper en plein saut. Les sans-coeurs commencèrent à encercler Roxas et la fille. Le jeune simili se retourna brièvement pour voir comment elle allait, ce n'était pas qu'il s'inquiétait, mais il n'aime pas voir les gens souffrir... un point commun avec Sora sans-doute.



    -Quelle horreur, ça brûle mes yeux.

    *Ses yeux sont redevenus normaux, je ne l'avais pas remarqué au début , mais elle semble souffrir... c'est elle qui a fait apparaître ces sans-coeurs ? Bon, pas de temps de réfléchir sinon je vais me faire dépecer et... je n'aime pas ça.*



Il découpa un autre sans-coeurs qui venait de l'attaquer et se plaça devant la fille pour la protéger. Pour le moment il n'y avait que des sans-coeurs ombres.



    -Ça va aller ?

Quelle idée aussi avait eu le jeune simili en se mettant à protéger une personne qui l'avait menacé quelques minutes plus tôt. En vérité, le jeune simili n'avait même pas eu besoin de se poser la question de la protéger ou non il l'avait fait automatiquement

_________________
Spoiler:
 


PS: Signature et ava en cours ne vous inquiétez pas S_S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de Cristal
avatar
Masculin Gémeaux Singe
Messages : 186
Date de naissance : 20/06/1992
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 25
Arme(s) : Dague
Âge du personnage : 250 ans
Invocations : Illusion

MessageSujet: Re: La citée du crépuscule ou la citée des rencontres...[Libre]   Lun 30 Avr 2012 - 21:01

Fujino avait les yeux qui lui faisaient horriblement mal. Ce déferlement soudain de ténèbres en et autour d'elle étaient tout simplement insoutenable. Au moins, elle n'avait plus à se plaindre du ventre. A présent, elle avait mal au ventre et aux yeux. Difficile d'accepter de continuer à vivre dans ces conditions. Et pourtant, pour son enfant dans son ventre, il allait falloir tenir le coup. Oui, elle voulait que son enfant naisse. Elle estimait que cet enfant, peu importait d'où il venait, avait le droit de vivre. Et elle continuerait à vivre, malgré la douleur, pour lui. Mais ça devenait difficile, surtout là maintenant.

Elle sentit, les mains sur les yeux, ne voyant rien, que le garçon était toujours là, et qu'apparemment, il se battait. Pour la défendre ? Pour se défendre ? Difficile à dire sans voir. Mais vu sa proximité, elle aurait juré qu'il la défendait. Les gens étaient parfois difficiles à comprendre. Elle était au moins rassurée. Elle savait qu'elle ne pourrait rien lui faire car elle savait que son pouvoir partait de ses yeux. Sans ses yeux, elle ne pourrait lui faire du mal... Tiens, pourquoi ne pas se crever les yeux, ça réglerait le problème ? Non, elle ne voulait pas faire ça. Elle souffrait déjà trop.

Elle sut qu'il la protégeait quand il lui demanda si ça allait.

-O-oui. "Oh pourquoi mentir, se dit-elle. -Non. Mes... mes yeux me font très mal. Ce sont ces créatures... Je ne sais pas pourquoi... Elles brûlent mes yeux.

Fujino enleva ses mains. Dès que ses yeux se posèrent sur une des ombres, une vive douleur la prit et elle remit ses mains sur ses yeux.

-Aidez-moi ! Sauvez mon enfant ! Si vous n'arrivez pas à les battre, essayez de me guider pour que nous nous éloignons.

Elle fit un pas vers l'avant et elle heurta le crâne d'une ombre qui la griffa au mollet. Décidément, le monde entier avait décidé de lui faire éprouver la douleur qu'elle n'avait jamais senti.

-Ne t'inquiète pas ! La grande sorcière Azaka arrive.

Une jeune fille habillée un peu comme Fujino déboula et lança des sorts de feu peu précis, mais puissants sur les ombres. Elle vint se poster devant Fujino, dos à Roxas.

-Bon. On a quelques monstres à occire. T'es ok le porc épic ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Sea Salt Ice-Cream Eater
avatar
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 24
Date de naissance : 03/11/1995
Date d'inscription : 28/04/2012
Age : 21

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Point fort:
Point faible:

MessageSujet: Re: La citée du crépuscule ou la citée des rencontres...[Libre]   Mar 1 Mai 2012 - 10:15

    -O-oui... Non. Mes... mes yeux me font très mal. Ce sont ces créatures... Je ne sais pas pourquoi... Elles brûlent mes yeux.


Des sans-coeurs brûlant les yeux ? Le jeune simili ne sut quoi lui répondre, mais tout ce qu'il savait, c'est qu'elle souffrait, pourtant ces sans-coeurs n'étaient que des ombres... étrange se dit-il, le problème viendrait alors d'elle ? D'un côté il s'en foutait totalement qu'elle souffre et de l'autre quelque chose en lui l'empêcher de l'abandonner, il aurait pu partir et la laisser avec ces sans-coeurs, de toutes façons sa missions n'était plus de récupéré des coeurs, de plus ce n'était pas des sans-coeur emblème. Un semblant de sentiments humains ?
Il aurait voulu se retourner pour l'aider à partir d'ici, mais plus il en frappait plus il en venait et Roxas commençait à se fatiguer, ce n'est pas une machine non plus !


    -Aidez-moi ! Sauvez mon enfant ! Si vous n'arrivez pas à les battre, essayez de me guider pour que nous nous éloignons.
    *Un enfant ? Il n'y avait pas d'enfant avec elle... ça voudrait dire quelle est enceinte ? Que viens faire un enfant la dedans... je ne sais même pas comment on fait un enfant...


Tout à coup il entendit un choc, il se retourna brièvement, la fille venait de se faire attaquer par un sans-coeur. Décidément Roxas n'est pas fait pour protéger son entourage, toutes les personnes qu'il rencontre finisse par avoir des ennuies et ne parlons même pas de ses amis, une effacée, un suicidé. Mais après tout, une attaque de sans-coeur c'est beaucoup moins grave, non ?
Le jeune simili voulu aller vers elle pour l'aidait, mais une autre fille déboula, elle semblait beaucoup plus... active. Elle lança plusieurs sorts de feu un peu partout, Roxas sauta sur le côté pour en esquiver une. Une bonne grosse partie des ombres disparurent réduit en poussière par les flammes.


    -Ne t'inquiète pas ! La grande sorcière Azaka arrive.
    *Ouah, j'ai eu chaud ! Encore un peu et je... mais qui est cette fille ?! C'est moi qu'elle a visé ou les sans-coeurs ? Non surtout les sans-coeurs, enfin je crois...*
    -Bon. On a quelques monstres à occire. T'es ok le porc épic ?

    -...


Roxas n'appréciait pas particulièrement cette fille, enfaîte il ne savait pas si elle parlait de lui ou de la fille blessée, mais il se sentait visé, pourtant il ne lui répondit pas. Il ne savait pas vraiment comment réagir dans cette situation. Voyant qu'il restait peu de sans-coeurs et pour aller vite le jeune simili invoqua dans sa main droite son autre keyblade, souvenir perdu et fit le ménage. Ce n'était pas très difficile vu que la nouvelle arrivée lui avait fait une bonne partie du boulot et que ces sans-coeurs étaient faibles. Il en élimina jusqu'à qu'il n'y en ait plus, de visible du moins et pointa souvenir perdu sur la nouvelle arrivante.


    -Qui es-tu ?


Pas très loquasse ce Roxas décidément, peut-être qu'Axel aurait su comment réagir à cette situation ? Non, il ne devait pas penser à lui. D'ailleurs, pourquoi pensé à lui dans un moment pareil ?

_________________
Spoiler:
 


PS: Signature et ava en cours ne vous inquiétez pas S_S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de Cristal
avatar
Masculin Gémeaux Singe
Messages : 186
Date de naissance : 20/06/1992
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 25
Arme(s) : Dague
Âge du personnage : 250 ans
Invocations : Illusion

MessageSujet: Re: La citée du crépuscule ou la citée des rencontres...[Libre]   Mer 2 Mai 2012 - 22:21

Fujino avait toujours les mains sur les yeux quand les derniers sans-coeur disparurent. Quand elle sentit que le tumulte s'était calmé, elle enleva ses mains. Ses yeux lui faisaient encore mal mais au moins le fait de regarder autour d'elle n’aggravait pas la douleur comme avant. La douleur finirait sans doute par passer à présent. Elle était sauvée. Elle massa le coin de ses yeux en contenant ses larmes. Elle regarda la fille qui venait d'arriver.

Celle-ci sursauta quand Roxas la menaça.

-Eh ! Du calme ! Si c'est pour "porc-épic", j'suis désolée, c'était pour rigoler. Je m'appelle Azaka Kokuto. Je suis la disciple de Toko Aozaki, amie de Fujino. Je suis venue la chercher pour la mettre à l'abri de ceux qui veulent la tuer... ou la manipuler. Alors, on se calme et on range sa clé. C'est très impolie de pointer une clé sur une fille.

Fujino regarda Azaka les yeux ronds comme des soucoupes. Comment ça "amie" ? Elle ne la connaissait même pas. Qui était-elle ? Disait-elle la vérité ? Après tout, elle avait parfois la sensation d'avoir des cases en moins (particulièrement parce qu'elle avait toujours eu la sensation d'avoir vécu toute sa vie au pays des merveilles mais elle n'avait pas de souvenirs d'un temps où elle avait été plus jeune)

-Excusez-moi. Mais je ne crois pas vous connaître.

-Hein ? Tu plaisantes ? Mais c'est moi, Azaka, ta meilleure amie. Tu vas pas me dire que tu m'as oublié ? Alors ça c'est encore moins poli.

-Je suis désolée.

-Ben pas autant que moi, tu peux me croire.

Fujino baissa les yeux. Elle s'en voulait. Mais en même temps, qu'est ce qu'elle y pouvait ? Elle n'avait pas la moindre once de souvenirs concernant Azaka. Ce n'était donc pas comme si elle était un tantinet familière, c'était le vide complet. Alors, bon. Gênée, elle essaya de trouver un autre sujet de conversation. Heureusement, il y avait Roxas pour ça.

-Merci de m'avoir secourue... Monsieur, euh... Tiens oui, je ne connais même pas ton nom. Et puis... Tu voulais me demander quelque chose avant que ces trucs arrivent, non ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Sea Salt Ice-Cream Eater
avatar
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 24
Date de naissance : 03/11/1995
Date d'inscription : 28/04/2012
Age : 21

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Point fort:
Point faible:

MessageSujet: Re: La citée du crépuscule ou la citée des rencontres...[Libre]   Jeu 3 Mai 2012 - 17:12


    -Eh ! Du calme ! Si c'est pour "porc-épic", j'suis désolée, c'était pour rigoler. Je m'appelle Azaka Kokuto. Je suis la disciple de Toko Aozaki, amie de Fujino. Je suis venue la chercher pour la mettre à l'abri de ceux qui veulent la tuer... ou la manipuler. Alors, on se calme et on range sa clé. C'est très impolie de pointer une clé sur une fille.


La jeune fille sursauta, suite à ça Roxas baissa son arme et les fit disparaîtrent. L'intention n'était pas vraiment dans l'idée de lui faire peur, mais bon. Juste mesure de prudence. Et puis, quand on vous menace il n'y a beaucoup d'autres réactions possible n'est-ce pas ? Enfin, Roxas connaissait-il vraiment le sens du mot "peur" ? Sans doute l'avait peut-être-il déjà ressenti sans savoir ce que c'était.

Roxas écouta attentivement la nouvelle venue, il n'a pas vraiment trop compris ce qu'elle racontait, mais elle avait cherché son amie, tout comme Roxas le fait pour Axel en ce moment même. Un ami doit-être protégé ? En tout cas elle avait l'air sincère.


    -Excusez-moi. Mais je ne crois pas vous connaître.
    -Hein ? Tu plaisantes ? Mais c'est moi, Azaka, ta meilleure amie. Tu vas pas me dire que tu m'as oublié ? Alors ça c'est encore moins poli.

    -Je suis désolée.

    -Ben pas autant que moi, tu peux me croire.



Le jeune simili trouva cela bien étrange que la jeune fille avait oublié son amie, était-ce vraiment son amie ? En tout cas il ne pouvait pas la blâmer pour avoir lui-même oublié... Xion ? Encore une fois cette sensation étrange lui presser la poitrine sans savoir vraiment ce que c'était. Roxas entendis cette fois que la voix féminine s'adressait à lui, il sursauta. Il s'était complètement plongée dans ses pensées. Il regarda son interlocutrice, elle avait l'air... bizarre.

    -Merci de m'avoir secourue... Monsieur, euh... Tiens oui, je ne connais même pas ton nom. Et puis... Tu voulais me demander quelque chose avant que ces trucs arrivent, non ?

    -Oh ! Moi ? Heu...



Il détourna le regard, est-ce vraiment une bonne chose de lui donner son nom ? Et puis, pourquoi pas ? Après tout, l'organisation est détruite, il n'a plus de soucis à se faire. Il reposa son regard sur elle et enleva sa capuche montrant le visage d'un garçon souriant.


    -Mon nom est Roxas. Je cherche mon ami disparu ! Il heu... il porte les mêmes vêtement que moi et a des cheveux rouges qui partent dans tous les sens !


Il baissa les yeux.

    -Enfaite, je ne pense pas qu'il soit ici... mais, vous avoir vu retrouvez votre amie m'a redonné du courage.


Il regarda cette fois-ci la nouvelle venue et paru subitement gênée.


    -D'ailleurs, c'est quoi une sorcière ? Vous l'avez crié quand vous êtes venu...

_________________
Spoiler:
 


PS: Signature et ava en cours ne vous inquiétez pas S_S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Sorcière Rouge
avatar
Masculin Scorpion Cheval
Messages : 9
Date de naissance : 06/11/1990
Date d'inscription : 28/04/2012
Age : 26

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Point fort:
Point faible:

MessageSujet: Re: La citée du crépuscule ou la citée des rencontres...[Libre]   Sam 5 Mai 2012 - 15:02

La citée du crépuscule était un endroit merveilleux, car toujours baigner dans une atmosphère chaleureuse et apaisante malgré qu'il reste un monde qui se trouve a la frontière des ténèbres et de la lumière. Valendora notre jeune sorcière était venue ici pour acheter de trois bricole qui lui manqué pour finir ses recherche sur une potion qui pourrait changer la vision du monde. Elle décida tout de même avant de faire ses emplette de faire un petit tour en ville adorant cette ville pour sa tolérance, les gens de se monde la connaissait bien , car elle venait toujours ici pour chercher tout son matos pour ses expérience d'alchimiste. On la surnommé la sorcière rouge a cause des ses vêtement qui était toujours rouge mais revenons a nos mouton. Valendora marché sur les toit de la ville aimant être en hauteur car cela lui donné une certaine liberté de mouvement que dans les rue de cette ville, son attention fut tout de même attiré par un drôle de jeune homme au cheveux blond. Elle sentait en lui quelque chose de spécial et décida de le suivre pour voir ce qu'il allait faire car cela promettait d’être très distrayant. Il arriva près d'une jeune fille qui semblait se sentir mal, elle ne bougea pas de sa place et même s’assis au rebord du toit pour observer. Elle écouta ce qu'il disait grâce a ses pouvoirs avec un sourire intéressait car la jeune femme dégager aussi quelque chose de bien singulier , une forme ténèbres qui semblait attiré les sans cœur. Le jeune homme semblais se débrouiller alors elle jugea inutile de les aider et même une troisième antagoniste se joins a eux pour leur filer un coup de pousse. Un jeune sorcière qui semblait doué mais loin d’être aussi doué que la sorcière rouge. Elle décida alors de se joindre a eux et arriva au même moment de la question du jeune homme qu'elle répondit avec un sourire :

« une sorcière est un être qui maîtrise la magie mieux que personne , elle sont connue pour maîtriser la magie noir mais cela n'est qu'une généralité car ils peuvent maîtriser toute sorte de magie , sorcière n'est pas plus qu'un titre comme magicien ou enchanteur. »

elle croisa les bras pour les caler sous sa poitrine qui était plutôt bien formé pour son age, avec toujours se petit sourire agaçant , son arme autour de sa taille comme une ceinture.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sea Salt Ice-Cream Eater
avatar
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 24
Date de naissance : 03/11/1995
Date d'inscription : 28/04/2012
Age : 21

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Point fort:
Point faible:

MessageSujet: Re: La citée du crépuscule ou la citée des rencontres...[Libre]   Mar 8 Mai 2012 - 8:06

[HS: Comme je savais pas trop à qui c'était de répondre, j'ai répondu x)]



    -Une sorcière est un être qui maîtrise la magie mieux que personne , elles sont connue pour maîtriser la magie noire, mais cela n'est qu'une généralité car ils peuvent maîtriser toute sorte de magie , sorcière n'est pas plus qu'un titre comme magicien ou enchanteur.


Roxas sursauta et se retourna brusquement vers celle qui avait dit ça. Décidément, aujourd'hui c'est la deuxième fille qui arrive comme ça près de lui. Il regarda la jeune femme la première chose qu'il a pensée c'était *elle n'a pas froid ?* au lieu de pensée plutôt à *elle est bien dénudée pour une femme.*

Il commençait à être perdu avec toutes les étrangères qu'il a rencontrées d'un seul coup, lui qui avait l'habitude de l'habitude avec l'organisation XIII, quoi que, ces derniers temps sa vie était beaucoup plus inhabituelle qu'il l'aurait voulu avec le plan de l'organisation, la fausse citée du crépuscule ou encore son séjour dans le coeur de Sora.

Maintenant la question c'était de savoir si l'étrangère était une connaissance de l'autre fille ? Roxas avait du mal avec les prénoms et ça depuis toujours. (le pire ayant été de retenir le sien) Où alors c'était une ennemie, mais le jeune simili en doutait. Elle semblait quand même bien renseigner par les sorcières donc, prudence. Il dit tout de même en souriant niaisement.


    -Si une sorcière c'est ça alors je n'en suis pas une, je n'aime pas vraiment utiliser la magie... mais merci quand même.


Il passa sa main dans ses cheveux un peu comme l'aurait fait Axel le regard un peu ailleurs tout en pensant à sa première journée où il avait dû apprendre la magie en compagnie de Larxene puis reposa son attention sur la jeune fille qu'il l'avait protégé, il la regarda sans trop rien dire en attendant sa réponse.

_________________
Spoiler:
 


PS: Signature et ava en cours ne vous inquiétez pas S_S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de Cristal
avatar
Masculin Gémeaux Singe
Messages : 186
Date de naissance : 20/06/1992
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 25
Arme(s) : Dague
Âge du personnage : 250 ans
Invocations : Illusion

MessageSujet: Re: La citée du crépuscule ou la citée des rencontres...[Libre]   Sam 12 Mai 2012 - 13:41

Azaka fut surprise de l'intervention de cette femme, autant que Fujino d'ailleurs. Elle en fut d'autant plus surprise que la description des sorcières qu'elle fit ne lui plût pas beaucoup. Azaka s'offusqua de cette description qui ne lui convenait pas.

-Un titre ? Et en plus tu me compares à ces salauds de magicien ? Je vais te faire ravaler ta fierté moi si tu continues. J'suis une vraie sorcière, je fais pas de la magie noire, c'est qu'elle me traiterait de méchante, la petite traînée.

Fujino fut pour le coup offusqué par la réaction et les mots employés par Azaka. Elle exagérait quand même. De ce qu'elle avait entendu, la femme ne l'avait à aucun moment appelé magicienne, ni même dit que les sorcières faisaient toutes de la magie noire. Azaka extrapolait et était plutôt susceptible, c'est ce que Fujino comprit de sa réaction. Fujino se demanda, suite à la réponse de Roxas, si elle, elle était une sorcière ou pas. En tout cas, elle, si c'était le cas, ça ressemblait à de la magie noire et cela ne lui plaisait pas. Enfin, pas comme Azaka, ça ne la vexait pas, ça lui faisait peur.

-Moi, je fais de la magie. Mais je n'aime pas non plus. Mais je ne peux pas me retenir.

-T'inquiète. Si je suis là, c'est justement pour t'aider à te contrôler. Toko m'a promis qu'elle allait t'aider.

-Ah...

Elle ne savait pas si elle pouvait faire confiance à cette fille et à cette Toko. Et puis, elle allait s'y prendre comment pour l'aider à se contrôler. Ca pouvait vouloir dire beaucoup de choses. Fujino passa sa main sur son ventre. Elle allait mieux. Son bébé lui faisait moins mal. Elle se tourna vers Azaka. Elle s'était dit son amie... Peut-être avait-elle des réponses sur certains choses qui lui échappaient.

-Dites-moi... Azaka. Savez-vous si j'ai été mariée ? Ou si on m'a... Enfin... Si j'ai un jour... Enfin tu vois... Si on m'a défloré ?

-Hein ? Ah ben euh... Tu as été marié à Cornelius, mais je sais pas si vous avez euh...

Fujino repensa au viol qu'elle avait vécu, c'était peut-être de là que venait l'enfant... Attends une seconde. Cornelius ? Ce cinglé ? Elle était marié à ce mec ? Depuis quand ? Qu'est ce que c'était cette histoire de fou ?

-Après j'ai toujours dit que c'était pas une bonne idée ce mariage. Et là c'est pire encore. Je te le dis, ne revois pas Cornelius, il a changé, il est dangereux.

Ah, c'était déjà ça. Elle avait épousé Cornelius mais il était différent autrefois. Ca changeait un peu la donne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
La Sorcière Rouge
avatar
Masculin Scorpion Cheval
Messages : 9
Date de naissance : 06/11/1990
Date d'inscription : 28/04/2012
Age : 26

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Point fort:
Point faible:

MessageSujet: Re: La citée du crépuscule ou la citée des rencontres...[Libre]   Sam 12 Mai 2012 - 16:16

Valendora regarda la jeune fille qui devait pas être plus vielle qu'elle et mime plus jeune , qui s’énervait et qui se monté la tête pour rien, elle ne pue s’empêcher de rire au grand désarroi de la sorcière qui semblait pas comptant qu'elle ne la prenne pas au sérieux. Elle regarda la jeune fille toujours avec le sourire et leva les main pour dire :

« tout doux ! Je suis pas une de vos ennemie et même je serais plutôt une de vos allié ! »

elle se retourna pour regardait autour d'elle , comme si elle chercher quelque chose pendant que les deux fille parlait de chose qui la regardait pas trop et finit par se tourné vers roxas et lui dit :

« comme je le disait , cela n'est qu'un titre après tout car tout le monde peu maîtriser la magie , il suffit de savoir qu'elle magie nous correspond le mieux!! »

elle prit son sac et chercha quelque chose dedans et finit par trouvé par ce qu'elle cherchait et sortit une photo et dit en leur montrant , il s’agissait la photo de sa mère la seul qu'elle possédait a vrais dire:

« bon bref j'etait venue vous voir ,car vous me semblait être de grand voyageur et donc je me demandait si vous avez pas vue cette femme au cours de vos voyage ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sea Salt Ice-Cream Eater
avatar
Féminin Scorpion Cochon
Messages : 24
Date de naissance : 03/11/1995
Date d'inscription : 28/04/2012
Age : 21

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Point fort:
Point faible:

MessageSujet: Re: La citée du crépuscule ou la citée des rencontres...[Libre]   Ven 18 Mai 2012 - 13:06

[PS: Désolée pour le temps que j'ai mit à répondre j'étais occupée ses derniers temps, faut dire que quand on refait tout une chambre... X_X]

Roxas écouta ensuite sans trop rien dire Azaka qui "s'énerva" contre l'autre sorcière. Après tout cela ne concernait pas notre jeune simili. Il est vrai que son langage n'était pas des plus doux et Roxas ne comprit même pas la moitié des mots, mais vu le ton sur lesquelles elle l'ai avait prononcé ce n'était sûrement pas des compliments. Pour calmer le jeu Fujino dit son avis, puis une conversation entre les deux jeunes filles commença, d'abord sur la magie puis ensuite sur une histoire de mariage.

Le jeune simili n'avait aucune envie de suivre cette discutions, de plus il était presque sûr qu'elles ne connaissaient pas Axel et puis qui d'autre aurait pu le connaître ? Il chercha dans les quelques souvenirs qu'il avait accumulé dans le corps de Sora, mais plus il essayait de chercher plus il avait l'impression que ça devenait flou, après tout, ces souvenirs ne lui appartenait pas vraiment. Roxas soupira et se recula un peu des filles pour se préparer à partir, mais la sorcière dernièrement arriver voulu lui parler.
Il la regarda fouillée dans son sac et elle en sortit rapidement la photo d'une femme.


    -Bon bref j'étais venue vous voir ,car vous me semblait être de grand voyageur et donc je me demandais si vous avez pas vue cette femme au cours de vos voyages ?

Roxas l'observa attentivement, mais secoua négativement la tête. Il aurait vraiment aimé pouvoir l'aider, mais déjà qu'il ne connaissait pas grand monde.


    -Désolée, je ne l'ai jamais vu. Il est vrai que j'ai traversé beaucoup de monde, mais je n'étais pas vraiment en mesure de rencontrer des gens.


Enfaite, il ne devait être vu de personne, la seule personne avec qui il était vraiment entré en contact c'était la fée clochette et Phil et encore, il avait laissé plusieurs fois la fée clochette en plan juste pour la poudre et était obligé de suivre Phil pour réussir ses missions. On pouvait pas dire que c'était la grande amitié. Le jeune simili réfléchi quelque instant.


    -... Je pense que je vais maintenant m'en aller à la recherche de mon ami dans différent monde donc libre à toi de me suivre si tu veux, ça t'aidera peu-être à retrouver cette femme qui sait ?


Roxas tendit le bras et d'un revers de la main invoqua un couloir obscure. Et se posta devant près à partir. De toute façons le suivre ou pas n'avait aucune importance pour lui et puis les couloirs obscures ne l'affectaient pas.


_________________
Spoiler:
 


PS: Signature et ava en cours ne vous inquiétez pas S_S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de Cristal
avatar
Masculin Gémeaux Singe
Messages : 186
Date de naissance : 20/06/1992
Date d'inscription : 06/01/2012
Age : 25
Arme(s) : Dague
Âge du personnage : 250 ans
Invocations : Illusion

MessageSujet: Re: La citée du crépuscule ou la citée des rencontres...[Libre]   Ven 25 Mai 2012 - 20:37

Azaka regarda Roxas en levant un sourcil en signe de perplexité. Elle sourit légèrement en pouffant:

-Alors le porc-épic, tu nous quittes ? Les formes de mademoiselle t'indisposent ? Dit-elle en jetant un regard noir sur Valendora. Un complexe d'infériorité peut-être ?

Fujino fixa Azaka, légèrement offusquée du franc-parler de la demoiselle. Elle reporta son attention sur Roxas. Il allait donc la laisser à présent ? Peut-être que c'était mieux ainsi. Elle ne risquerait pas de lui faire du mal au moins. Et puis, de toute façon, Azaka était là. Elle ne serait pas seule si Roxas s'en allait. Même, Azaka et Fujino pourraient peut-être parler plus allègrement. Elle ne savait pas pourquoi, mais devant ces deux jeunes gens, elle n'avait pas envie de parler d'elle, même si ça la démangeait de savoir ce que cette Azaka représentait pour elle.

Fujino et Azaka regardèrent la photo. Aucune des deux ne sembla reconnaître la personne sur l'image. Azaka haussa les épaules presque dédaigneusement et Fujino fit non de la tête avec un visage désolé, triste, et ça faisait franchement pitié. C'était pas sa faute après tout. Dans ses yeux, on avait l'impression qu'elle s'en voulait de ne pas pouvoir aider. C'était quelqu'un qui voulait bien faire de toute façon.

-Dis, "l'alliée", maintenant que tu sais qu'on connaît pas, tu te barres ou pas ?

-Azaka ! Pardon mademoiselle. Vous la cherchez. Vous la connaissez ? Peut-être même voudriez vous qu'on lui délivre un message si jamais on la croisait ?

-Y a pas écrit "La poste" non plus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesirene-saga.wifeo.com/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La citée du crépuscule ou la citée des rencontres...[Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La citée du crépuscule ou la citée des rencontres...[Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cité provisoire de la forêt de Montgeon
» Dieppe la Cité de l'Ivoire.
» Et la littérature eut enfin droit de cité au Québec
» cité Kléber
» La Cité de l'espace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts News Adventures RPG :: RPG - Kingdom Hearts :: La Cité du Créspuscule-
Sauter vers: